Autoblog de chouard.org/blog - commentaireshttp://chouard.org/bloghttp://chouard.org/blog Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Arturohttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17190http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170323_134828_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_ArturoThu, 23 Mar 2017 12:48:28 +0000Ce n’est pas une raison.

Vous savez, la loi des grands nombres commence à fonctionner assez vite, même avec des nombres pas si grands que ça. La probabilité de sortir deux fois de suite pile ou deux fois de suite face (les deux probabilités accumulées) est de 50%. Mais la probabilité de maintenir ce genre de série homogène pour trois fois est de seulement 25%, et il suffit de vouloir le faire huit fois de suite pour que la probabilité soit inférieure à 1%.

On lit souvent qu’un parlement tiré au sort devrait avoir un millier de députés pour être représentatif de la population « dans une intervalle de confiance de 95% ». Mais ce sont là des précautions de statisticien dont nous n’avons que faire. Qui a dit que seul un marge d’erreur de 5% est acceptable? Moi, je peux accepter sans problème un 10% et même un 15.

L’hypothèse de la peur sera sans doute brandie par les ennemis de la démocratie: « Mais vous risquez d’avoir un Parlement plein de racistes! ». Il est en effet possible, mais extrêmement improbable, surtout face à la certitude absolue d’avoir, avec l’élection, un Parlement plein d’employés de banque.

Faut pas avoir peur.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Arturohttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17188http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170323_130516_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_ArturoThu, 23 Mar 2017 12:05:16 +0000Non, vous faites erreur. Le choix n’est pas entre élire François Ruffin ou tirer au sort Monsieur Maroilles que vous ne connaissez pas, sinon entre élire François Ruffin et vous tirer au sort VOUS-MÊME. Comme expliqué plus haut, la probabilité que votre vote pour Ruffin soit décisif est équivalente à votre chance de sortir tiré au sort.
À la limite, il s’agit de décider si l’on sera mieux représenté par quelqu’un d’autre (Ruffin dans l’occurrence) ou par soi-même. Les deux options, aristocratique et démocratique, me sembles également légitimes tant qu’elles sont librement consenties, ce qui n’est pas le cas dans nos régimes oppressifs.

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17187http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_231248_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_etienneWed, 22 Mar 2017 22:12:48 +0000Bonsoir Max.

Effectivement, vous ne me l’apprenez pas 🙂

Voyez d’abord ma première série de réponses, là :
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/05/30/127-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-l-oligarchie-la-video#c5607

Puis, voyez les objections qu’il a formulées en retour, et ma deuxième série de réponses :
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/05/30/127-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-l-oligarchie-la-video#c5610

Avec François Asselineau sur le tirage au sort, je crois qu’on en est là à ce jour.

————-

Si vous avez le temps, et si la controverse sur le tirage au sort en politique vous intéresse, vous pourrez profiter de ce passage sur ce fil (que je trouve passionnant) pour y lire également une (très vive) controverse avec Raoul Marc Jennar :
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/05/30/127-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-l-oligarchie-la-video#c4534

Et la suite des arguments, de plus en plus vifs, dans les commentaires plus bas… Échange historique…

Tout le fil est utile, je crois : le billet et tous les commentaires.

Amicalement.

Étienne.

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17186http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_225747_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_etienneWed, 22 Mar 2017 21:57:47 +0000[Decodex = bande de charlots malfaisants]

Création d’une Fake news : quand les “Décodeurs” manipulent le fact-checking d’un graphique de Marine Le Pen


http://www.les-crises.fr/encore-du-grand-decodeurs-sur-leconomie
Merci Olivier.
Source : les-crises.fr

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par Neo Sieyeshttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17185http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_222324_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_Neo_SieyesWed, 22 Mar 2017 21:23:24 +0000Il y a une erreur dans mon raisonnement. Voir http://chouard.org/blog/2017/03/17/tres-interessant-rencontre-la-france-insoumise-les-citoyens-constituants/#comments

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Neo Sieyeshttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17184http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_221642_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_Neo_SieyesWed, 22 Mar 2017 21:16:42 +0000Vous avez raison.

J’ai dû faire un calcul dans le cadre d’un exemple simple (et donc caricatural) pour m’en convaincre:
Supposons qu’il y ait des bleus et des rouges. Il y a R suffrages pour élire des représentants rouges, B suffrages pour élire des représentants bleus, Tr suffrages par des rouges pour le tirage au sort (donc Tr rouges pouvant être tirés au sort), et Tb suffrages par des bleus pour le tirage au sort. La proportion d’élus rouges est R/(R+B+Tr+Tb) à quoi il faut ajouter la proportion de tirés au sort rouges qui, si la loi des grands nombres s’applique (si elle ne s’applique pas, c’est l’idée même du tirage au sort qui est contestable), est Tr/(R+B+Tr+Tb). La proportion de rouges dans la Constituante est donc (R+Tr)/(R+Tr+B+Tb) on voit donc que c’est R+Tr d’une part et B+Tb d’autre part qui compte, peu importe la répartition entre R et Tr (pour une somme R+Tr donnée) ou entre B et Tb.

Contrairement à ce que j’avais dit, il n’y a donc pas lieu de craindre de défavoriser son camp en optant pour le tirage au sort. C’est quelque chose qu’il faudrait expliquer, car d’autres pourraient faire la même erreur que moi.

Par contre l’hypothèse que la loi des grands nombres s’applique risque de ne pas être satisfaite si trop peu de monde choisi le tirage au sort. Dans ce cas, les tirés au sort risquent de ne pas être représentatifs de la population (et le calcul ci-dessus n’est plus correct: si on est averse au risque, on préfère avoir du R certain que des tirés au sort rouges aléatoires). On peut très bien être favorable au tirage au sort si la Constituante comprend suffisamment de tirés au sort pour que la loi des grands nombres s’applique et que les tirés au sort soient représentatifs de la population, mais être contre le tirage au sort si le nombre est trop petit pour assurer la représentativité. Dans ce cas, même si je suis favorable au tirage au sort quand il y a suffisamment de tirés au sort, je risque de ne pas opter pour le tirage au sort si je prévois que trop peu de gens opteront pour le tirage au sort. Rejeter le tirage au sort est à nouveau un vote utile, même si c’est pour d’autres raisons que celles que j’avais évoquées dans mon message précédent.

En résumé: par manque de représentativité, le tirage au sort ne peut pas fonctionner s’il y a trop peu de tirés au sort. Les gens risquent de voter contre, non pas parce qu’ils sont contre, mais parce qu’ils croient que le camp des partisans du tirage au sort est trop petit pour que les tirés au sort soient représentatifs.

Ai-je encore raté un contour?

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17183http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_214501_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_nlescanWed, 22 Mar 2017 20:45:01 +0000Bonsoir Arturo, je ne suis pas sur que tu aies parfaitement saisi le sens de ma proposition, celle que tu cites.

Je resume ma position: ce que propose FI, a savoir le bulletin TAS (qu’il permette de candidater comme je le propose ou pas), c’est du gadget et bien sur le dileme du prisonnier s’applique, en effet, étant moi meme partisant du TAS, dans un tel systeme il est fort probable que je me resolve a voter pour les élus les plus en phase avec mes idées étant conscient que le TAS, dans ce cas la, n’aura qu’un role marginal de « diversification » de l’assemblée.

Bien sur dans l’état actuel des choses je ne pinaille pas: je soutiens FI et je salue l’introduction du concept du tas.

Cependant il faut bien comprendre l’interet du TAS: il permet d’avoir des acteurs politiques quasiment impossibles a corrompre a priori. Le tas seul n’est pas suffisant, il doit etre assorti des procedures de controle (fait par d’autres tirés au sort, les controleurs), de redition des comptes, de revocabilité.

Ma proposition est un systeme ou il n’y a pas ou peu d’élus et si il y en a ils doivent se contenter d’un role protocolaire ou de conseil. Tous les acteurs politiques sont tirés au sort.

Prenons l’exemple dune election presidentielle selon ma methode:

Les partis/groupes/mouvements préparent des programmes (détaillés, chiffrés) ils assortissent leur programme d’un candidat a la presidence pourquoi pas assorti d’une dizaine de collaborateurs a savoir les principaux concepteurs du programme.

Ce president et son conseil (ses collaborateurs sus cités) auraient un role essentiellement protocolaire, leur pouvoir politique serait simplement d’avoir une voix à l’écclésia nationale et de s’exptimer depuis leur prestigieux role. Point barre.

Je justifie l’existence de ce type d’élus sur 3 aspects: d’abord une telle façon de faire ne brusquerait pas trop les habitude des gens qui sont conditionnés a avoir un « president », ensuite ils serviraient de leurre pour tout ceux qui seraient tentés de vouloir devenir monaque: la place est prise dommage, dernier point ce president deraitbune sorte d’éminence grise dont les sages paroles pourraient avoir un interet et une certaine influence.

Pour le reste cad: executif, legislatif, monétaire, judiciaire, médiatique, pedagogique, controle des institutions, conseil constitutionnel il nous faut du TAS intégral en utilisant les filtres a notre disposition: vote exprimé, sexe, csp, docimasie, competences particulières.

La structure meme du systeme serait a la greque cela va de soi:

Executif: des ministres (20aine)
Legislatif: une boulé (500) et une ecclésia (10 000) etc.

Je ne peux pas tout détailler la mais ce qu’il faut retenir c’est: quelques élus protocolaires et que des tirés au sort en utilisant les filtres requis en fonction des roles ce qui traite toutes les objections: représentativité ideologique, competence, parité, equité, etc

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Ronaldhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17182http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_204019_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_RonaldWed, 22 Mar 2017 19:40:19 +0000Le problème est exact mais reste théorique.
Car dans les faits, la plupart des partisans du tirages au sort sont des gens qui ne veulent plus entendre parler d’aucun politique professionnel et préféreraient des gens de la rue quels qu’ils soient.
Le dilemme se poserait si la Constituante de type FI était sélectionnée sur un scrutin nominal. Ainsi, si je vis dans la Somme et que le candidat de la FI est François Ruffin, je suis déchiré entre un vote pour lui que je trouve très valable, et Monsieur Maroilles, candidat de la liste ‘tirés au sort’ de la circonscription que je ne connais pas.
Mais la Constituante de la FI est sélectionnée à la proportionnelle, et donc sur scrutin de liste (nationale ou régionale). On devra donc choisir entre plusieurs listes, dont une de tirés au sort. Dans la liste « Front de gauche », il y aura ainsi François Ruffin, mais aussi toute une bande de fripouilles professionnelles. Dans ce cas, plus de problème : je choisirai la liste des tirés aux sort.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Persluchthttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17180http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_124644_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_PersluchtWed, 22 Mar 2017 11:46:44 +0000Vous dites : « D’où l’intérêt de la proposition de Mélenchon: seul un régime qui laisserait à chacun le choix de sa méthode préférée pour se faire représenter (aristocratique ou démocratique, élection ou tirage au sort) serait vraiment inclusif. »

A priori, ça a l’air juste. Cependant pour avoir un choix éclairé, il faut d’abord que le débat ait lieu avec tous les arguments débattus. Donc il faut d’abord se donner les moyens d’une éducation populaire authentique, ce qui est loin d’être le cas dans nos sociétés où les médias principaux appartiennent tous au même courant de pensée oligarchique et manipulateur. C’est pourquoi je pense qu’on ne pourra pas amorcer un processus authentiquement démocratique sans d’abord imposer une éducation populaire authentique comme « on » a obligé tous les petits paysans au 19e siècle à apprendre à lire. La société avait changé et avait besoin de gens instruits. Aujourd’hui notre survie demande aussi que toutes les petites gens deviennent des citoyens authentiques. Nous avons besoin de changer de civilisation.

Vous le savez, un enfant élevé par des loups/chiens/singes… imite ses parents de fortune. L’Homme n’est pas prédéterminé, il devient comme son entourage le façonne. La question est de savoir quel Homme on veut. La mentalité qu’on impose aux Hommes actuellement ne me plait pas du tout : elle est destructrice. La liberté s’acquiert par l’éducation (un certain type d’éducation), je conviens que c’est un paradoxe. Par exemple, avant que Marx n’ait donné les outils pour penser, l’exploitation du grand nombre par le petit n’était pas perçu comme tel. Nous avons besoin de réflexions pas de propagande bien sûr, donc de débats et de temps. Il faut d’abord bien poser les règles pour que chacun devienne citoyen et participe, pas seulement des militants rodés à l’exercice qui risquent de reproduire des schémas qui ont déjà fait preuve de leurs dérives.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Arturohttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17179http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_104116_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_ArturoWed, 22 Mar 2017 09:41:16 +0000Sans entrer dans les détails, la probabilité que votre vote soit le vote décisif (c’est à dire, qu’il fasse basculer le résultat final d’un autre candidat vers le votre… car sinon, votre vote n’aurait rien changé et vous auriez pu très bien rester à la maison ou aller vous promener) est équivalente à la probabilité qu’il y ait un tiré au sort de plus (vous-même) de votre bord. Autrement dit, le poids relatif de votre quote-part de souveraineté ne change pas, que vous l’exercez d’une façon ou d’une autre.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Neo Sieyeshttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17178http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_082228_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_Neo_SieyesWed, 22 Mar 2017 07:22:28 +0000Est-ce que votre proposition résout vraiment le dilemme du prisonnier?

J’ai le choix entre i) voter pour ceux de mon bord ou ii) me placer dans le groupe de citoyens parmi lesquels on tirera au sort. Dans le premier cas, je suis sûr que mon vote va pour ceux de mon bord. Dans le second cas, mon vote augmente la proportion de tirés au sort dans la Constituante, mais ce ne sera pas nécessairement quelqu’un de mon bord. C’est vrai qu’avec votre système j’ai en même temps augmenté la probabilité qu’un tiré au sort soit de mon bord puisque je fais désormais partie du lot des tirés au sort potentiels. Mais tant que je ne suis pas sûr que le tiré au sort sera de mon camp (et je n’en suis pas du tout sûr bien que j’ai un peu rapproché de moi la composition de ceux qui peuvent être tirés au sort), j’ai intérêt à voter pour ceux de mon bord. Au fond, quand on vote pour le tirage au sort, on vote toujours partiellement pour ses adversaires politiques. Si certains votes pour ceux de leur bord et d’autres pour le tirage au sort, alors cela se fait au désavantage de ceux qui votent pour le tirage au sort.

Ai-je raté un contour?

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par josshttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17177http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_002040_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_jossTue, 21 Mar 2017 23:20:40 +0000Laborit avait démontré avec ses expériences sur les rats et sa théorie de l’inhibition de l’action que l’agressivité est une réaction d’un individu dans un environnement qui empêche toute fuite (par ex. pour le capitalisme, avec sa mondialisation) ou lutte (par ex. suite aux actes terroristes, l’interdiction de manifester) et que cette inhibition de l’action peut conduire l’individu (ou le groupe) jusqu’au suicide (la guerre pour le groupe).
Que l’instinct de propriété n’existe pas, que les échelles hiérarchiques de dominance est un moyen pour les dominants (nos élites par exemple) de se faire plaisir et qu’elles s’acquièrent par apprentissage dès le plus jeune âge et sont renforcées par notre socio-culture (totalitariste marchand) au cours de notre vie. D’où l’apparition dans l’histoire de l’homme de la propriété privée.

Je pense que la démocratie doit être un outil, un moyen pour l’être humain d’empêcher ces échelles hiérarchiques de dominance de s’établir. Nous sommes encore loin du compte avec nos régimes (de bananes) représentatifs, les dictatures ou les totalitarismes marchands qui pullulent sur la planète 😉 Mais nous sommes sur la bonne voie.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Jacqueshttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17176http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170322_000837_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_JacquesTue, 21 Mar 2017 23:08:37 +0000Je me posais la question, suite à la remarque sur le dilemme du prisonnier : Et si le vote devient obligatoire, cela ne changerait-il pas la donne? Dans quelle proportion les abstentionnistes auront le courage d’être tiré au sort et dans quelle proportion les votants continueront de déléguer?

Bref, je n’ai pas la réponse, mais j’ai trouvé un lien que je vais creuser :

« Le tirage au sort, plus juste que le choix rationnel » Entretien avec Jon Elster : http://www.laviedesidees.fr/Le-tirage-au-sort-plus-juste-que.html

Sa chaire au Collège de France entre 2006 et 2011 : http://www.college-de-france.fr/site/jon-elster/_seminar.htm

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Arturohttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17175http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170321_234319_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_ArturoTue, 21 Mar 2017 22:43:19 +0000Vous dites: « la première règle, c’est que tous puissent participer », et vous ne croyez pas si bien dire. Parce que c’est là, en effet, que se joue la différence entre un régime oppressif et un régime inclusif.
Notre régime, limité à la seule participation aristocratique (l’élection), est oppressif: on obéit aux lois parce que les policiers ont des pistolets, nullement parce qu’on accorde une légitimité quelconque au pouvoir établi. Les gens qui ne veulent pas déléguer sa quote-part (Contrat, III, I) de souveraineté populaire et qui préféreraient se la réserver pour tenter le sort, se trouvent de facto privés du droit de participation politique. Comme le dit Rousseau, « et d’où cent qui veulent un maître ont-ils le droit de voter pour dix qui n’en veulent point? » (Contrat, I, V).
Et pourtant, et pourtant… un régime entièrement démocratique, où la désignation de tous les représentants se ferait par tirage au sort, n’exclurait-il pas ceux qui n’envisagent pas de siéger comme députés et préfèrent tout bonnement déléguer en quelqu’un d’autre la défense de leurs idées? Quelque part, un régime démocratique pur est aussi à classer parmi les régimes oppressifs…
D’où l’intérêt de la proposition de Mélenchon: seul un régime qui laisserait à chacun le choix de sa méthode préférée pour se faire représenter (aristocratique ou démocratique, élection ou tirage au sort) serait vraiment inclusif.

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par zedavhttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17174http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170321_223112_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_zedavTue, 21 Mar 2017 21:31:12 +0000J’ai lu ces deux là ainsi que « l’homme et la ville »,  » la vie antérieure »(autobiographie) et « biologie et structure ».
Ce type est un génie et il a eu une vie vraiment étonnante.

Comme souvent, sa pensée s’est caricaturée elle même avec l’âge et il tournait un peu en rond vers la fin.

Les comportements hiérarchiques ont comme la plupart de nos comportements, une composante innée et une composante acquise (sous forme de produit et non pas comme présenté trop souvent sous forme de somme de deux pourcentages), qui peut selon les cas renforcer ou inhiber la première.

C’est le plus souvent un renforcement car le fait d’accentuer les différences et de créer des catégories (trop rigides) rassure les humains.

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par josshttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17173http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170321_220659_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_jossTue, 21 Mar 2017 21:06:59 +0000Cela est dû au fonctionnement de notre système nerveux (et chez l’animal, c’est pareil). Le plus surprenant, c’est que ce n’est pas un caractère inné, c’est un apprentissage, comme le dirait le Pr Henri Laborit (extraits tirés du film « mon oncle d’Amérique ») :
https://www.youtube.com/watch?v=xVvjZ8yKKAk

Je pense que ses idées nous enseignent ce que nous devons éviter et vers quoi nous devons tendre.

Ses livres principaux : « La nouvelle grille » et « L’éloge de la fuite »

Extrait de la fin du film « mon oncle d’Amérique » :
« On commence à comprendre par quel mécanisme, pourquoi et comment, à travers l’histoire et dans le présent se sont établies des échelles hiérarchiques de dominance. Pour aller sur la lune, on a besoin de connaître les lois de la gravitation. Quand on connaît ces lois de la gravitation, ça ne veut pas dire qu’on se libère de la gravitation. Ça veut dire qu’on les utilise pour faire autre chose. Tant qu’on n’aura pas diffusé très largement à travers les hommes de cette planète la façon dont fonctionne leur cerveau, la façon dont ils l’utilisent, tant qu’on ne leur aura pas dit que, jusqu’ici, ça a toujours été pour dominer l’autre, il y a peu de chances qu’il y ait quelque chose qui change. »

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17172http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170321_215615_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_etienneTue, 21 Mar 2017 20:56:15 +0000Merci Bruno

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17171http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170321_215533_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_etienneTue, 21 Mar 2017 20:55:33 +0000Super, merci 🙂

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17170http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170321_215101_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_etienneTue, 21 Mar 2017 20:51:01 +0000C’est vrai 🙂

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par zedavhttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17169http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170321_201717_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_zedavTue, 21 Mar 2017 19:17:17 +0000Trouvé ce passionnant documentaire de psychologie sociale ( surtout à partir de 32′ ) qui démontre par différentes expériences reproduites dans différents contextes que le pouvoir transforme les gens.
Il les transforme même rapidement et plus étonnant encore, même dans des simulations, des situations fictives !
Si le pouvoir incite les gens à en abuser, son absence incite tout autant les protagonistes à se soumettre…
Je pense ces caractéristiques humaines (très comparables à ce qui peut être observé dans le monde animal) sont le fruit de la sélection naturelle…Peut-être LA CAUSE de « la cause des causes » ?

http://www.dailymotion.com/video/xt7bal_l-ivresse-du-pouvoir_webcam

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par BAhttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17168http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170321_171015_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_BATue, 21 Mar 2017 16:10:15 +0000A partir de 1948, les services secrets américains avaient créé une association : l’ACUE. Cela signifiait « American Committee on United Europe », c’est-à-dire « Comité américain pour l’Europe Unie. »

De 1948 à 1960, ce comité a donné des centaines de milliers de dollars aux associations et aux mouvements qui militaient pour la construction européenne :
-- le Mouvement européen,
-- l’Union des fédéralistes européens.

Autrement dit : à partir de 1948, les services secrets américains ont financé les mouvements favorables à la construction européenne.

-- Selon Wikipedia, les personnages-clés du Mouvement européen étaient :

Paul-Henri Spaak
Robert Schuman
Walter Hallstein
Jean Rey
Gaston Thorn
Valéry Giscard d’Estaing.

Aujourd’hui, le président du Mouvement européen est Jo Leinen. Un de ses vice-présidents est Jean-Marie Cavada.

-- Quant à l’Union des fédéralistes européens, ses dirigeants étaient Alexandre Marc, Denis de Rougemont, Altiero Spinelli, Henri Frenay.

Dans le livre « Circus Politicus », un chapitre s’intitule : « Nos chers amis de la CIA. »

Je recopie :

À quelques pas de la tour Hoover, sorte de minaret central d’une centaine de mètres de haut, la Hoover Institution détient dans ses archives sept boîtes intitulées ACUE Collection, un échantillon de l’histoire secrète de l’Europe politique. Fondé en 1948, l’American Committee on United Europe était une organisation privée qui finança des mouvements fédéralistes européens bien avant les traités de Rome. L’ACUE n’avait pas pour seule obsession le décollage économique de l’Europe après la Seconde Guerre mondiale, son objet était également politique : faire barrage à la pression communiste sur l’ouest de l’Europe. Ce cénacle était d’ailleurs clairement une émanation des services secrets américains.

Son président, William J. Donovan, avait dirigé à partir de 1942 l’Office of Strategic Services (OSS), une agence qui disposait de près de 35 000 agents. Inspirateur de la CIA, il est considéré comme « le père de l’Intelligence Service américain ».

Le vice-président de l’ACUE ? Allen Dulles, qui avait dirigé le bureau de l’OSS à Berlin, avant de prendre en 1953 la direction de la Central Intelligence Agency pour plus de huit ans.

Quel était le but exact de cette organisation ? Dans l’une des sept boîtes de l’ACUE Collection des archives de Stanford, une déclaration d’intention non datée, mais dont des recoupements permettent d’établir qu’elle remonte à 1950, établit clairement, quoique parfois de manière allusive, les objectifs et les moyens d’action : « L’American Committee on United Europe a été fondé par un groupe de citoyens américains privés qui considèrent qu’un soutien organisé mais officieux du peuple des Etats-Unis envers l’idéal de l’unité européenne pourrait se révéler un facteur déterminant de la direction que prendra l’Europe dans la seconde moitié du XXe siècle. »

Ce projet est clairement politique. Cinq ans avant les traités de Rome, la déclaration d’intention signée par Donovan, Dulles et les autres énonce un triple projet.
D’un point de vue politique : « création d’un parlement représentant les Etats démocratiques et les peuples de l’Europe libre, avec des pouvoirs effectifs de législation » ;
sur le plan économique : « abolition des quotas douaniers intra-européens et du contrôle des changes » ;
enfin, socialement : « garantie uniforme des droits de l’homme et création d’une Cour européenne pour les faire respecter ».
Il y a plus de soixante ans, l’Europe d’aujourd’hui …

Au-delà du soutien moral, le comité « accorde un soutien financier absolument nécessaire à des structures travaillant pour l’unité de l’Europe ». A la lecture de ces documents, il apparaît noir sur blanc que cette émanation des services secrets américains a financé le Mouvement européen, rassemblement d’unionistes et de fédéralistes européens fondé en 1948. Les noms des présidents honoraires du Mouvement européen figurent d’ailleurs sur la page de garde du document. Ce sont ceux de quelques pères de l’Europe : Winston Churchill, Alcide De Gasperi, Robert Schuman, Paul-Henri Spaak.

Le soutien de l’ACUE au projet européen durera jusqu’en 1960, trois ans après le traité de Rome. Douze ans en tout, douze ans seulement, mais qui auront changé le monde et l’Europe.

Un témoin direct atteste de l’influence de l’ancien vice-président de l’ACUE, Allen Dulles, sur les protagonistes de la construction européenne, au premier rang desquels Jean Monnet. Souvenons-nous que Allen Dulles fut le directeur de la CIA de 1953 à 1961. Ce témoin, c’est Constantin Melnik, conseiller du Premier ministre Michel Debré pour la sécurité et le renseignement entre 1959 et 1962.

« Tout ce que j’ai vu à l’époque à Matignon ne m’a pas paru inspiré par un esprit démocratique » confie l’octogénaire. L’esprit vif, il conserve une mémoire intacte de cette époque : « Les deux personnes qui ont joué le plus grand rôle en Europe pour financer la politique et les syndicats, c’est Allen Dulles et Irving Brown. »

Un jour, Allen Dulles a demandé un rendez-vous au général de Gaulle. « Le Général a été furieux et l’a renvoyé vers Debré. Comme Debré ne s’intéressait pas au renseignement, c’est moi qui l’ai reçu. Allen Dulles et moi avons passé des soirées entières à discuter. Dulles me considérait un peu comme son fils spirituel, mais je donnais raison à de Gaulle, qui pensait qu’on ne pouvait pas être soumis, même avec bienveillance. »

Car Dulles fut l’un de ces hommes de l’ombre qui s’attiraient les sympathies dans les milieux les plus élevés. Constantin Melnik témoigne : « Dulles estimait avoir sauvé l’Europe à travers les contacts avec les politiques. Et il me citait notamment le rôle de Schuman et Monnet. Oui, Schuman et Monnet avaient des liens avec la CIA. »

Le Général en concevait de l’agacement : « De Gaulle voulait que les contacts avec la CIA soient concentrés au niveau des services et que les gens de la CIA cessent de voir directement Monnet et Schuman. »

Dans ses Mémoires, Jean Monnet ne cite jamais le prénom d’Allen, mais trois fois le nom de Dulles, car il fut un ami de son frère John Foster Dulles, secrétaire d’Etat d’Eisenhower entre 1953 et 1959. Monnet avait rencontré John Foster Dulles à la fin des années 30, lorsque le futur père de l’Europe travaillait pour la banque américaine Blair and Co., avant de créer la Bancamerica à San Francisco. Dulles était l’un des plus brillants avocats de New York et les deux hommes s’étaient liés d ‘une profonde amitié. C’est l’un des points les plus oubliés de l’extraordinaire carrière de Jean Monnet. Il fut un banquier américain. Cela n’a rien de répréhensible.

Mais l’homme a, dès le départ, agi pour placer l’Europe dans la sphère américaine, tout en proclamant sans cesse son indépendance.

C’est cela aussi le spectacle politique.

http://sa.penchak.free.fr/divers/Circus-Politicus.pdf

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par Ronaldhttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17164http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170320_224133_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_RonaldMon, 20 Mar 2017 21:41:33 +0000Rigolo, mais tu sais bien que c’est un peu malhonnête. C’est dans l’autre sens qu’il faut interpréter les choses. Ce ne sont pas les mis en examen qui sont invités. Ce sont ceux qui sont les plus hauts dans les sondages (donc sont invités) qui se prennent des « boules puantes » et donc se retrouvent mis en examen. Si Poutou faisait 20 % dans les sondages, on ne tarderait pas à lui trouver un détournement d’argent de son syndicat ou quelque chose du genre.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Ronaldhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17163http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170320_223217_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_RonaldMon, 20 Mar 2017 21:32:17 +0000Je ne suis pas membre d’un parti, mais de ceux que je connais, ils ne pensent pas tout à fait comme nous. Pour les membres d’un parti :
-- qui n’est pas avec nous être contre nous
-- le chef décide et les autres s’alignent
-- on ne parle pas à tout le monde (sauf le chef qui lui à le droit)

Alors tant que c’est pour qu’Etienne « parle » avec la FI, d’accord. Quoique je ne voit pas l’intérêt : tout ce qu’il a à dire est en des centaines d’endroit sur le net, et de même le projet constitutionnel de la FI est rédigé et a déjà été exposé en public. D’où ma remarque que la présence d’Etienne en personne n’apporte rien en terme d’échange d’idées.
Le problème est que l’on passe facilement de « parler » à « organiser des choses ensemble ». Et là je crains qu’un parti ne puisse pas tolérer qu’on fréquente alors des partis concurrents (UPR ou autre).

Prenons un exemple :
Une pétition a été lancée pour qu’une conférence publique ait lieu entre Mélenchon et Etienne :
https://secure.avaaz.org/fr/petition/La_France_Insoumise_Organisation_avant_la_fin_du_1er_tour_dune_discussion_publique_entre_M/?chdeJeb&utm_source=sharetools&utm_medium=copy&utm_campaign=petition-412281-La_France_Insoumise_Organisation_avant_la_fin_du_1er_tour_dune_discussion_publique_entre_M&utm_term=hdeJeb%2Bfr
Imaginons que celle-ci soit faite une semaine avant le premier tour. Pourrait-il le lendemain participer à une table ronde avec par exemple toute la fine équipe rassemblée ici :
http://www.dailymotion.com/video/x1qkqy6_chouard-asselineau-menard-debat-sur-la-democratie-le-tirage-au-sort-les-medias-et-remettre-les-mots_webcam
Impossible, non ? Cela ferait immédiatement un article dans Libération et le Huffington Post, ça tanguerait au bureau politique du FDG et tout ceux qui sont pro-démocrate dans le parti seraient déconsidérés.
Aussi, si Etienne commence à « faire affaire » avec des partis, c’en est fini de son autonomie d’action. Et par ricochet, plus d’autonomie d’action des Citoyens Constituants ou autres Gentils Virus qui lui seront accolés dans les médias. Il faudrait donc une « organisation » avec un « comité de direction », des « accords d’appareils », … Bref, on deviendrait un parti. Mais ce sera sans moi.
Donc à mon avis, beaucoup à perdre et peu à gagner à ce genre d’action.

Alors tout cela ne concerne que ma crainte d’oligarchisation du mouvement démocrate. Mais individuellement, bien sûr je n’ai rien contre le fait de voter Mélenchon ou même être membre de la FI. Et je suis d’accord que dans les programmes des candidats qui ont obtenu les parrainages, celui de Mélenchon est celui qui est le plus proche de nos aspirations du moins sur le plan d’une Constituante Démocratique. Mais je suis du même avis qu’Emmanuel : Mélenchon ne sera pas élu, donc le problème de la concrétisation ne se posera pas. Mais cela mettra le sujet sur la table, c’est donc une bonne chose.

J’ai par ailleurs remarqué quelque chose d’amusant : les principales idées développées sur ce blog et les autres sites démocrates sont reprises par des candidats à la présidentielle, mais chaque fois par un seul et ils sont chaque fois opposés aux autres projets : la Constituante Citoyenne est proposée par Mélenchon, la sortie de L’UE par Asselineau, le Référendum d’Initiative Citoyenne par le Pen, et le Revenu Universel par Hamon. Ils se seraient concertés pour disperser le vote démocrate et qu’aucune des mesures ne soit finalement prise qu’ils n’auraient pas fait autrement. Etonnant, non ?

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par binnemayahttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17162http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170320_151519_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_binnemayaMon, 20 Mar 2017 14:15:19 +0000Bonjour je suis totalement d’accord avec toi EC discute bien avec l’UPR qui est à l’exact opposé du TAS et a fond 5èRep et discuter ne veut pas dire adhérer (comme le prétend un certain Asselineau sur Twitter)mais en attendant Mélenchon est le seul qui propose une constituante car Hamon ce n’est que de la poudre aux yeux d’ailleurs il ne parle déjà plus de constituante mais de « conférence sur » le reste on l’imagine comme un certain Hollande avec « l’ennemi c’est la finance ».
Pour moi c’est clair le seul qui a un prog sérieux, humain et avec constituante devrait être le choix de tous ceux qui sont pour la démocratie car l’abstention ou le vote blanc le vrai pouvoir il adore. Juste l’ex d’un élu PS à Nantes élu avec 1,5% des inscrits il est toujours en place et tout le monde l’accepte donc rer du grand soir où tous nous serons unis et émanciper celà n’arrivera jamais.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17161http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170320_151031_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_nlescanMon, 20 Mar 2017 14:10:31 +0000Btw le blog du type intolérent n’a pas de rapport avec FI, le gars est parti pirate et fait reference a des officines neocon comme conspiracy watch (ça doit etre un beau bazard dans ça tete)…d’ailleurs ce n’est pas parceque lui raconte nimp’ que tou le monde au parti pirate est comme lui.

Ps: désolé pour le typo, je disais bien sur que je ne voyais pas l’interet pour ec de refuser de parler avec les gars de fi, c’est pas parcequ’a un moment quelques exités au pg ont poussé des cris débiles et on fait preuve d’une belle étroitesse d’esprit qu’il faut jetter le bebe avec l’eau du bain.

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17160http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170320_134922_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_etienneMon, 20 Mar 2017 12:49:22 +0000INVITÉS ET PESTIFÉRÉS

un débat sponsorisé par le Parquet National Financier, TF1, AXA, Rothschild et Paris Match :

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17159http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170320_125228_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_nlescanMon, 20 Mar 2017 11:52:28 +0000Bonjour Ronald, a mon avis tu exageres un peu, le gars la est un peu a fond, de la a le traiter de psychopathe tu y vas fort. Il faut respecter les stades de reflexion qui ne sont pas encore arrivé aux meme conclusions que soi. Quand a EC je ne vois pas pourquoi il aurait un quelconque interet a leur parler si tant est qu’ils le souhaitent, il fiscute bien avec des droiteux pas du tout democrates, ce serait bien bete de refuser le dialogues avec desvgens qui montrent des signes clairs de volonté démocratique. Quand tu dis qu’ils transpirent de malhonneteté c’est pareil, c’est du proces d’intention…Et qu’ils veuillent faire voter pour leur candidat ça parrait logique, je ne vois pas le probleme surtout qu’ils le revendiquent clairement.

Je vais te dire, en ce qui me concerne je suis 100% convaincu qu’il nous faut un systeme democratique basé sur le TAS, ça n’emepeche que dand l’offre politique actuelle, ne pas donner sa chznce a un mouvement comme FI et se drapper dans une abstention anacho-jusqu’auboutiste pour se manger du banquier corrompu comme monarque, et bien je trouve ça bien bête.

]]>
Commentaires sur [Révolution monétaire – Chartalisme] Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire (Libération) par josshttp://chouard.org/blog/?p=4888#comment-17157http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170320_091641_Commentaires_sur__Revolution_monetaire__ndash__Chartalisme__Sortir_de_l_rsquo_austerite_sans_sortir_de_l_rsquo_euro_hellip__grace_a_la_monnaie_fiscale_complementaire__Liberation__par_jossMon, 20 Mar 2017 08:16:41 +0000Toute dette émise dans le droit d’un pays peut-être re-dénominée dans une nouvelle monnaie, si ce pays se décide à changer de monnaie:
par Jacques Sapir

http://claude-rochet.fr/lex-monetae-et-droit-europeen/

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par Bettyhttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17156http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170320_014906_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_BettyMon, 20 Mar 2017 00:49:06 +0000En 1 j’aurais rajouté et de l’OCDE pour ces raisons là:
ZONE EURO:
ENJEUX ÉCONOMIQUES ET RECOMMANDATIONS
POUR L’ACTION PUBLIQUE
« Déplacer une partie de la charge fiscale des impôts directs vers
les impôts indirects »
https://www.oecd.org/fr/apropos/editionsocde/Zone_euro_Brochure_FR.pdf

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par Thibauthttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17155http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170319_203215_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_ThibautSun, 19 Mar 2017 19:32:15 +0000Cher Etienne, je vois d’un très bon oeil ce premier petit livre, une sorte d’avant goût je l’espère du second (gros) livre que tu ne manquerais pas de nous écrire un jour. Et puisque tu te demande ce que l’on en fera, je m’en servirai pour appuyer mes discussion avec mes proches et moins proches sur le tirage au sort, pour puiser et m’inspirer des arguments en sa faveur. Voilà, c’est donc une très bonne nouvelle.

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17154http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170319_200015_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_etienneSun, 19 Mar 2017 19:00:15 +0000Olivier Berruyer : Arrêt Sur Images : du grand Samuel Laurent…

Olivier : « Le 10 février, Samuel Laurent, créateur du Décodex était chez Arrêt sur Images, avec Ruffin. Je vous recommande vivement cette émission, dont voici le Best Of (avec ma réponse) :


Samuel Laurent à Arrêt Sur Images (02/2017) par les-crises

[…]

Lire la suite:
http://www.les-crises.fr/arret-sur-images-du-grand-samuel-laurent/
Source : les-crises.fr

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par BAhttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17153http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170319_133008_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_BASun, 19 Mar 2017 12:30:08 +0000En mars 2003, l’historien Rémi Kauffer avait publié un article explosif dans le mensuel HISTORIA :

« Quand la CIA finançait la construction européenne ».

Mais ça, c’était en mars 2003.

Depuis la publication de cet article explosif, HISTORIA a été racheté par Claude Perdriel. Claude Perdriel est un soutien de l’européiste Emmanuel Macron.

Du coup, Claude Perdriel a censuré l’article « Quand la CIA finançait la construction européenne » !

A cause de cette censure, plus personne ne peut lire cet article sur internet !

Heureusement, des cyber-militants ont recopié cet article et ils l’ont mis en ligne.

Vous pouvez maintenant le lire ici :

https://drive.google.com/file/d/0B9N-94e_Ybg8RERlYUtxNXk0d28/view

Non à la censure d’HISTORIA !

Non à la censure des articles qui gênent les européistes !

Non à une société de type « 1984 », comme George Orwell l’avait imaginé dans son roman !

Non à l’excuse bidon que les européistes ont trouvée pour justifier cette censure : « pour des raisons techniques, le dossier CIA n’est pas disponible en ligne. »

http://www.historia.fr/parution/mensuel-675

]]>
Commentaires sur Une constitution digne de ce nom permettrait à un peuple digne de ce nom d’empêcher (à tout moment, souverainement) les représentants de lui imposer un « état d’urgence » non nécessaire et des violences arbitraires. par Jacqueshttp://chouard.org/blog/?p=2711#comment-17152http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170319_131513_Commentaires_sur_Une_constitution_digne_de_ce_nom_permettrait_a_un_peuple_digne_de_ce_nom_d_rsquo_empecher__a_tout_moment__souverainement__les_representants_de_lui_imposer_un___etat_d_rsquo_urgence___non_necessaire_et_des_violences_arbitraires._par_JacquesSun, 19 Mar 2017 12:15:13 +0000Aujourd’hui c’est la marche pour la justice et la dignité : https://educpopdebout.org/2017/03/17/le-18-mars-discussions-et-ateliers-graphisme-contre-les-violences-detat/

Amnesty Internationale était là pour surveiller les violences policières lors des manifestations de la loi travail : http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/droit-du-travail/loi-travail-le-defile-parisien-surveille-par-amnesty-international_1532927.html

Rapport de l’ACAT : http://www.youscribe.com/catalogue/documents/actualite-et-debat-de-societe/debats-et-polemiques/violences-policieres-en-france-rapport-accablant-de-l-acat-2707884

Article 432-4 : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006418500&dateTexte=&categorieLien=cid

Article 122-4 : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006417216

Le petit cadeau de Valls : « Depuis 2014, les policiers sont obligés d’obéir à un ordre même s’il n’est « pas trop illégal », comme le précise Alexandre Langlois, policier membre du syndicat CGT, interviewé dans « Police Partout, Police Debout », de La Télé Libre […], de 8 min 35 s à 9 min 5 s » https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_de_d%C3%A9ontologie_de_la_Police_nationale

La vidéo mentionnée est ici : http://latelelibre.fr/reportages/police-partout-police-debout/

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Ronaldhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17151http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170319_112712_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_RonaldSun, 19 Mar 2017 10:27:12 +0000Tout le monde à l’air très satisfait de cette rencontre avec les représentant de la FI. Moi cette video m’a mis très mal à l’aise. J’ai l’impression qu’il n’y a que moi qui voit que ces gens transpirent la malhonnêteté. Ils pensent uniquement en terme de partis et tout ce qu’ils veulent c’est que l’on s’aligne sur eux et que l’on vote Mélenchon. Clairement, la logique du membre de la délégation -- très clairement une personnalité psychopathique -- assis à gauche d’Emmanuel est l’opposé de la nôtre : « La légitimité démocratique, c’est l’abord des gens qui s’impliquent et le militantisme n’est pas tiré au sort, ce sont des gens qui vivent leurs idées » (32° min). Remis en clair : « Les membres de la Constituante doivent être des militants des partis politiques ».

Que faire alors ?
Il est incontestable que depuis la reprise des thématiques démocratiques par le FDG depuis un ans, nous nous faisons tout de même moins emmerder de ce côté-là (quoique même en pleine campagne présidentielle, il y en a encore dont la priorité politique est d’expliquer qu’Etienne est un idéologue d’extrême droite : https://antoinebevort.blogspot.be/2017/02/le-truand-etienne-chouard-pour-que-les.html).

Si on s’engage trop du côté Mélenchon, il y a un moment où ça va coincer. Les membres d’appareils de parti ne conçoivent que des rapport de domination et de soumission. Quand il vont voir que nous ne sommes pas un parti et que chacun garde son quant-à-soi politique, ceux qui les ont approchés vont se faire massacrer.

Il faut à mon avis : Rester déstructurés, éviter la dérive hiérarchique. Garder des contacts avec le plus de groupes possibles, dont la FI. N’attaquer que nos « ennemis principaux » et ne pas critiquer ceux qui pourraient être des alliés. Se souvenir que personne ne représente personne. Et a mon avis Etienne, il vaut mieux que tu ne rencontre pas de cadres de la FI ; pour débattre d’idées, il y a des dizaines de personnes comme Emmanuel qui peuvent tenir le même discours aussi bien que toi ; toute plus-value que ta personne apporterait à la rencontre ne serait qu’une concession à la représentation et à l’oligarchisation.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas les méthodes des socialistes vis-à-vis des anarchistes, ils peuvent toujours lire le récit de l’exclusion de Bakounine de l’Internationale : https://fr.wikisource.org/wiki/Bakounine/%C5%92uvres/TomeIV71

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par zedavhttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17149http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170319_093018_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_zedavSun, 19 Mar 2017 08:30:18 +0000Juste regrettable que son courage s’arrête à la remise en cause du conseil d’état (ce nid de vermine).

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-17148http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170319_084304_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneSun, 19 Mar 2017 07:43:04 +0000Olivier Berruyer : L’Intox du Monde sur mes soi-disant 600 “articles erronés supprimés”

« Il est quand même intéressant de voir jusqu’où peut désormais aller une équipe non contrôlée dans le plus grand quotidien français.

Plan :

I. La rumeur malveillante des Décodeurs
II. La diffusion de la rumeur
III. La tentative “d’officialisation” de la rumeur…
IV. Pourquoi c’est faux
4-1/ Le scoop des décodeurs : une table des matières complètement buggée
4-2/ Et sérieusement, il y a quoi dans ces 650 liens ?
4-3/ L’instant risible : une incapacité d’en “venir aux faits”
4-4/ Recours classique à la culpabilité par association: l’exemple Paul Craig Roberts
4-5/ Mais il y a encore mieux !
4-6/ Bonus : le paroxysme de la mauvaise foi
V. Ça suffit !

—--

I. La rumeur malveillante des Décodeurs

Pris dans mes analyses du patrimoine Macron (billet du 24 février) et du révisionniste ukrainien invité à l’Université d’Assas, je n’ai pas vu sur le moment l’incroyable rumeur lancée par l’équipe des Décodeurs du Monde sur Twitter.

Le 21 février, j’ai sorti l’information sur le blanchissement “verdissement” du site Doctissimo le jour d’un accord Le Monde/Doctissimo (un hasard selon les Décodeurs). Plus intéressant, je montrais dans une mise à jour en fin d’article que, pris la main dans le pot de confiture, la première réaction de Samuel Laurent et d’Adrien Sénécat était de mentir se tromper : […]

Lire la suite :
http://www.les-crises.fr/lintox-du-monde-sur-mes-600-articles-errones-supprimes/

Source : les-crises.fr

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17147http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170319_083343_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_etienneSun, 19 Mar 2017 07:33:43 +0000NDA dénonce à TF1 même la manipulation crapuleuse de TF1 pour fausser les présidentielles, et quitte le plateau en direct !

Il faudrait retranscrire sa déclaration.
Vidéo à enregistrer, avant que TF1 ne censure celle-là aussi :

//www.youtube.com/watch?v=UdQPVyjAC5Y


Vive le direct, et vive le courage !

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17146http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170319_021943_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_BerbereSun, 19 Mar 2017 01:19:43 +0000Nous ne sommes pas en démocratie…
et nous ne sommes pas protégé…

Conférence Laurent Obertone
https://www.youtube.com/watch?v=N7HGaJye_SM

voir aussi sur TV Liberté
les romans et celui de « Guerilla ou la France à l’agonie »
sur le roman « Guerilla

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17144http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_224150_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_etienneSat, 18 Mar 2017 21:41:50 +0000? et pourquoi pas ? Tout le monde n’est pas au courant des turpitudes d’AI 🙂

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par Jacqueshttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17143http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_211853_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_JacquesSat, 18 Mar 2017 20:18:53 +0000Alors que j’étais tout prêt à commander plusieurs exemplaires de « Nous ne sommes pas en démocratie ! » je découvre (dans le paragraphe « Notre concept ») l’existence d’un « partenariat avec Amnesty International, don reversé à l’ONG pour chaque livre-journal vendu » … j’éprouve de telles réticences que je ne sais si je vais commander ou non. Mais POURQUOI ce partenariat ???

]]>
Commentaires sur Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4936#comment-17142http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_154936_Commentaires_sur_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste__par_etienneSat, 18 Mar 2017 14:49:36 +0000Instruisons ensemble, comme des adultes politiques,
LE NÉCESSAIRE PROCÈS CITOYEN DE L’ÉLECTION :

//www.youtube.com/watch?v=Pm_ebQrLt6s

]]>
Commentaires sur [Vidéos et texte] L’antidote universel au capitalisme, ce sera un peuple devenu constituant, capable de conduire lui-même LE PROCÈS DE L’ÉLECTION par Manifeste n° 1 : NOUS NE SOMMES PAS EN DÉMOCRATIE ! (édition La Relève et la Peste) | Blog du Plan Chttp://chouard.org/blog/?p=4417#comment-17141http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_153845_Commentaires_sur__Videos_et_texte__L_rsquo_antidote_universel_au_capitalisme__ce_sera_un_peuple_devenu_constituant__capable_de_conduire_lui-meme_LE_PROCES_DE_L_rsquo_ELECTION_par_Manifeste_n__1___NOUS_NE_SOMMES_PAS_EN_DEMOCRATIE____edition_La_Releve_et_la_Peste____Blog_du_Plan_CSat, 18 Mar 2017 14:38:45 +0000[…] Vous pouvez voir le texte et la vidéo correspondante ici : http://chouard.org/blog/2016/12/21/video-et-texte-lantidote-universel-au-capitalisme-ce-sera-un-peup… […]

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Neo Sieyeshttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17140http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_151329_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_Neo_SieyesSat, 18 Mar 2017 14:13:29 +0000Re-bonjour,

Un commentaire sur le principe même d’une Assemblée constituante.

J’ai un problème avec l’idée qu’une Assemblée constituante, même tirée au sort, puisse imposer une Constitution. Il y a en effet toujours le risque que les constituants se fassent acheter ou enfumer. Et il y a la préoccupation mentionnée par mlescans sur la loi des grands nombres: une assemblée suffisamment petite pour pouvoir discuter est-elle suffisamment grande pour assurer avec une probabilité suffisamment forte une bonne représentativité? Ceci peut-être résolu comme Bachaud le propose en soumettant au référendum populaire la Constitution ainsi rédigée. Mais même là j’ai un problème: l’unité de matière ne serait pas respecté. Et on risquerait de refiler au peuple des choses qu’il ne veut pas en veillant toutefois à les mettre dans un paquet (la nouvelle Constitution) qui soit meilleur que la Constitution actuelle (ce qui n’est pas difficile). Il faut donc un référendum article par article.

Plutôt que de partir d’une page blanche, je modifierais plutôt article par article la Constitution actuelle. Je commencerais par les articles les plus importants. Le plus important à mon avis (Bachaud ne me contredira pas) est l’introduction d’un véritable droit de référendum (art 11, art 89). Avec le droit de référendum, il suffirait qu’un certain nombre de citoyennes et de citoyens proposent une modification de la Constitution pour qu’elle soit soumise au référendum populaire. En fin de compte, c’est le peuple qui décide. L’Assemblée constituante n’aurait aucun pouvoir décisionnel, mais serait une entité qui, au même titre que n’importe quel citoyen, pourrait élaborer des projets de révision constitutionnelle et récolter des signatures pour les soumettre article après article au vote populaire. Il est clair que si cette Assemblée constituante est tirée au sort et fait du bon travail, elle deviendra une référence et pourra facilement récolter les signatures pour ses propositions et le cas échéant gagner les référendums (si elle est effectivement représentative du peuple).

Cordialement,

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Neo Sieyeshttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17139http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_143105_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_Neo_SieyesSat, 18 Mar 2017 13:31:05 +0000Bonjour

Concernant la version Mélanchon du tirage au sort, ce que tout le monde oublie, c’est qu’il y a un dilemme du prisonnier: même si chacun préférait un tirage au sort à 100%, chacun aurait intérêt à voter à 100% pour les candidats de son bord (et éventuellement laisser les autres voter pour le tirage au sort).

@ Etienne: le problème n’est pas seulement que le tirage au sort est méconnu (cela se corrige), mais que même si c’était connu et approuvé cela ne se réaliserait pas par la procédure de Mélenchon.

@ Jean. Vous dites: « Ceux qui veulent élire élirons, ceux qui veulent du TAS en auront ». Non tous (sauf les philantropes) voteront utile: c’est à dire pour les candidats de leur bord, même s’ils préféreraient un tirage au sort à 100%.

@ Bachaud: ce n’est pas que les Français sont cons, mais qu’il y a un dilemme du prisonnier. Vous dites « Pour moi il est très démocratique de faire voter les citoyens pour qu’ils décident s’ils veulent ou pas le TAS ». Entièrement d’accord, mais il faut juste préciser ceci: pas par la procédure Mélenchon, mais au contraire par un référendum sur la mise en place d’une Asssembée constituante et ses modalités de fonctionnement (en tant que chantre du référendum, j’imagine que vous êtes d’accord).

Cordialement,

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par BAhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17138http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_134137_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_BASat, 18 Mar 2017 12:41:37 +0000Election présidentielle : il y aura 11 candidats :

-- Le club des cinq :

Le club des cinq regroupe les cinq candidats les plus importants. Les cinq seront invités à débattre sur TF1 lundi 20 mars.
1- François Fillon
2- Benoît Hamon
3- Marine Le Pen
4- Emmanuel Macron
5- Jean-Luc Mélenchon

Le club des cinq est ici :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/2017/03/13/candidatspresidentielleafpjoelsaget-2946763.png?itok=y9b_AGc_

-- Les six outsiders :

Les six outsiders ne seront pas invités à débattre sur TF1 lundi soir.
6- La candidate de Lutte Ouvrière Nathalie Arthaud 
7- Le candidat de l’Union Populaire Républicaine François Asselineau 
8- Le candidat de Solidarité et Progrès Jacques Cheminade
9- Le candidat de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan 
10- Le candidat non-inscrit Jean Lassalle 
11- Le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste Philippe Poutou 

Arthaud, Dupont-Aignan, Asselineau … qui sont les six outsiders de la présidentielle ?

https://www.lesechos.fr/elections/presidentielle-2017/0211874927408-arthaud-dupont-aignan-asselineau-qui-sont-les-six-outsiders-de-la-presidentielle-2073365.php

]]>
Commentaires sur [Révolution monétaire – Chartalisme] Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire (Libération) par Chalier Jean-Pierrehttp://chouard.org/blog/?p=4888#comment-17137http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_132221_Commentaires_sur__Revolution_monetaire__ndash__Chartalisme__Sortir_de_l_rsquo_austerite_sans_sortir_de_l_rsquo_euro_hellip__grace_a_la_monnaie_fiscale_complementaire__Liberation__par_Chalier_Jean-PierreSat, 18 Mar 2017 12:22:21 +0000Les mesures préconisées cherchent à améliorer le système mais ne touchent pas à son coeur et risquent d’être insuffisantes. Le coeur, c’est la création monétaire sous forme de dettes par des banques centrales hors contrôle démocratique: une création monétaire exclusivement sous contrôle démocratique permettrait non seulement des prêts à taux zéro mais aussi le paiement de tous ceux qui travaillent pour la collectivité. Les impôts n’interviendraient que pour redistribuer l’argent des plus riches vers les plus pauvres. Voir: http://democratie-sociale.fr/2017/la-revolution-monetaire/

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17136http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_120859_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneSat, 18 Mar 2017 11:08:59 +0000Macron, un danger pour la République ?
Ce que le front républicain devrait dire…

par Régis de Castelnau, avocat :

« Pour avoir bien connu toutes les élections présidentielles au suffrage universel depuis 1965, je reste sidéré au spectacle de cette campagne.

Malgré la catastrophe politique du quinquennat Hollande, le traumatisme de l’agression terroriste, une situation économique terriblement dégradée et l’attitude d’élites déshonorées arc-boutées sur leurs privilèges, le peuple français a été d’un calme étonnant dans l’attente de l’échéance majeure. Pas sûr qu’il le reste devant une telle confiscation du scrutin, à base de manipulations, d’instrumentalisations des services de l’État, et de propagande éhontée d’un appareil médiatique qui fait bloc. Pas sûr que le peuple reste de marbre face à la mobilisation acharnée de la caste, illustrée par la litanie des ralliements à Macron, et celle des traîtres qui avaient abandonné Fillon. Tout doit être fait pour envoyer le télévangéliste à une deuxième place au premier tour qui lui ouvrirait le second contre Marine Le Pen. Et là, utiliser l’argument du barrage, le vieux « No pasaran » employé contre le FN depuis trente ans avec le succès que l’on connaît.

Ne pas reproduire le piège de 2002

Et pourtant, comment ne pas partager l’opinion de Frédéric Lordon, ou de Jacques Rancière quand il dit : « Si Marine Le Pen devait l’emporter, ça ne serait pas gai, bien sûr. Mais il faut en tirer les bonnes conclusions. La solution est de lutter contre le système qui produit Marine Le Pen, non de croire qu’on va sauver la démocratie en votant pour le premier corrompu venu. J’ai toujours en tête ce slogan de 2002 : « votez escroc pas facho ». Choisir l’escroc pour éviter le facho c’est mériter l’un et l’autre et se préparer à avoir les deux ».

Le pire étant d’être contraint maintenant de se poser la question de savoir entre les deux probables qualifiés du second tour qui est le plus dangereux. Et malheureusement, force est de reconnaître qu’Emmanuel Macron décroche la timbale.

Tout au long de son mandat, François Hollande a passé son temps à abîmer les institutions et saper l’autorité de l’État. À croire qu’il a décidé de complètement les détruire. C’est une situation grosse de dangers. L’opération Macron est plus qu’à l’évidence une tentative de continuer comme si de rien n’était. Dire que le télévangéliste est l’héritier en tout point de l’actuel président de la République est une évidence, mais les méthodes utilisées pour le faire advenir à base de violations des libertés publiques et de piétinement des principes républicains constituent un précédent très grave. Les institutions démocratiques en sortiront gravement affaiblies, quel que soit le résultat.

Servitude volontaire des médias

Pendant tout ce mandat, la liberté d’expression a été sévèrement malmenée. Multiplication des pressions, saisines systématiques des tribunaux, et adoption de lois clairement liberticides (pénalisant la fréquentation de sites djihadistes, la propagande anti-avortement, etc.). Jusqu’à présent, le Conseil constitutionnel a tenu, mais pour combien de temps ? La création ex nihilo du télévangéliste par l’instrumentalisation sans précédent de l’appareil médiatique subventionné, celui appartenant aux oligarques, ou au service public, a permis d’atteindre des sommets. Les mêmes médias ont docilement joué le rôle que l’on attendait d’eux en participant avec enthousiasme au coup d’État contre la candidature Fillon. Avec un double objectif : disqualification du candidat de droite et étouffement du débat de fond. Le service public radiotélévisé malgré son obligation légale de pluralisme est le plus zélé dans l’accomplissement de ce sale boulot.

Instrumentalisation sans vergogne de la justice

Et puis, il y a l’instrumentalisation de la justice. Les professeurs de droit, les avocats, les juristes ont beau s’étonner, s’inquiéter, s’égosiller, le coup d’État anti-Fillon continue imperturbablement. Du tempo adopté par le parquet national financier (PNF) et le Pôle du même nom pour traiter le dossier du candidat de la droite découle une partialité évidente qui laisse croire à une préparation antérieure à l’article du Canard enchaîné. Pour François Fillon, c’est prestissimo, en revanche pour Macron, ses frais de bouche au ministère, le probable délit de favoritisme pour filer à Las Vegas rencontrer Bolloré, les déclarations de patrimoine fantaisistes, l’opacité totale du financement de sa campagne, ce sera largo (lent, très lent), on connaît la musique au PNF. Pourtant, la plus haute hiérarchie judiciaire nous dit que : « la justice suit son rythme en toute indépendance », en oubliant de rappeler qu’elle doit aussi le faire en toute impartialité. Terme que l’on n’entend jamais. La présidente du SM, le syndicat du mur des cons, finit par la revendiquer cette partialité en nous assénant sans mollir : «Le juge “neutre” n’existe pas et c’est tant mieux. Il n’est pas un être désincarné, il pense et a des opinions personnelles. Entre la loi et le cas particulier, il y a un espace rempli par le juge avec ses valeurs, ses convictions et sa personne.» Proposition absolument hallucinante que cette revendication qui montre à quel point certains ont perdu le sens commun. La neutralité, l’objectivité, l’impartialité sont les objectifs fondamentaux que doivent respecter les décisions de justice rendue au nom du peuple français, comme d’ailleurs dans tous les systèmes démocratiques et depuis longtemps. Le « juge neutre » individuel n’existe pas, c’est vrai, mais c’est pour cela qu’il y a la justice et son organisation. Ce type de dérive qu’on a vue à l’œuvre durant tout le mandat Hollande trouve aujourd’hui sa caricature avec l’affaire Fillon. Y a-t-il des raisons de penser que le télévangéliste successeur de François Hollande hésite à utiliser ces méthodes ? Personnellement, je crains que non.

Les autorités indépendantes laissent faire

Deux institutions essentielles au fonctionnement équilibré d’une démocratie, la justice et la presse sont sorties de leurs lits. Elles ne sont pas les seules, ce que l’on appelle « les autorités administratives indépendantes » font la même chose. La Commission nationale des comptes de Campagne, chargée de contrôler les recettes et les dépenses des candidats, et bien évidemment muette. Alors qu’on apprend tous les jours des bizarreries préoccupantes sur la campagne d’« En Marche ». Est-il nécessaire de rappeler que toute dépense exposée par qui que ce soit en dehors du compte de campagne peut être réintégrée à celui-ci dès lors qu’elle a pu avantager électoralement le candidat ?

C’est ainsi que le compte de Nicolas Sarkozy en 2012 avait été invalidé à la suite de la réintégration d’une dépense exposée par l’État pour un déplacement du président en exercice dont la commission a considéré que c’était plus un déplacement électoral. Compte tenu de la propagande éhontée de la presse, des interventions de l’État, du caractère trouble des financements, la validation du compte d’Emmanuel Macron n’est pas évidente. Soyons sûrs que tout passera pourtant sans encombres.

Un apparatchik sans principes

Reste enfin la personnalité d’Emmanuel Macron que l’on peut pressentir à partir de sa trajectoire et d’un certain nombre d’événements qui s’y sont déroulés. On rappelait ici un épisode révélateur et déplaisant à propos du rachat du journal Le Monde. La cession à des investisseurs chinois de l’aéroport de Toulouse-Blagnac et le très trouble bradage de la branche énergie d’Alstom à General Electric mériteraient également examen.

Emmanuel Macron est la solution pour cette partie du Capital, incarnée par l’oligarchie néolibérale mondialisée qui a fait sécession et qui emmène avec elle la petite partie des couches moyennes qui en profitent. Et la campagne électorale montre bien que ces gens-là sont prêts à tout. La bourgeoisie nationale avait choisi François Fillon, elle comprend sa douleur. Si par malheur Emmanuel Macron et ceux qui l’emploient arrivaient au pouvoir, il n’y a aucune chance que les libertés publiques foulées aux pieds depuis cinq ans et martyrisées depuis six mois soient restaurées. On sait bien que la mondialisation néolibérale dont Macron est l’agent, est incompatible avec la démocratie. Gravement incompatible. »

Régis de Castelnau

http://www.causeur.fr/macron-vegas-hollande-le-pen-43236.html
Source : Causeur.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17135http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_111340_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_nlescanSat, 18 Mar 2017 10:13:40 +0000Désolé je commente beaucoup,

Je voulais ajouter une reflexion a propos du systeme que j’ai proposé pour élire/tirer au sort l’assemblée constituante, surtout sur l’idée du 2eme tour, a la reflexion je pense que 2 tours c’est probablement insuffisant pour vraiment dégager un projet de constitution majoritaire, il en faudrait probablement 3, un premier tour avec tout les projets qualifiés ou l’on candidate au tas, un deuxieme avec par exemple les 4 (ou 5?) projets ayant obtenu le plus de suffrages et enfin un 3eme pour definir le projet majoritaire. Je pense que ça rendrait le resultat plus legitime.

De la meme façon l’argument avancé dans la video sur les CSP est pertinent, dans un tel systeme les filtres du positionement ideologique et de parité homme femme sont probablement insuffisants, il faudrait aussi certainement rajouter un critère de csp en fonction des proportions constatées dans l’ensemble de la population.

A ce propos, la je ne parle plus de la constituante mais bien des pouvoirs constitués, je pense, a contrario de l’idée avancée dans la vidéo, que meme pour des roles executifs le TAS peut etre utilisé, pour cela, étant donné la necessité immediate de compétence, il suffirait a mon sens de muscler la docimasie et de la croiser avec des données de qualification (diplomes, metier exercé), par exemple, pour etre ministre de l’agriculture on tirerai au sort parmis les ingenieurs agronomes en exercice.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17134http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_013429_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_nlescanSat, 18 Mar 2017 00:34:29 +0000J’ajoute que cette video m’a permis de confirmer ma théorie, FI ne font pas de désinformation quand ils disent que le TAS permetrait une « diversification » et qu’ils passent completement à coté du veritable interet du TAS (rendre la corruption bien plus difficile), ils n’ont juste pas assez bossé le truc, ce sont des novices, ils ont l’air d’avoir compris qu’il y a un truc interessant mais ils sont encore dans la phase de perplexité, a ce stade je trouve que ça montre une intéressante ouverture d’esprit d’au moins intégrer l’idée dans leurs procedures, meme si la on est sur du gadget (parceque je crois que c’est exactement comme ça qu’ils le percoivent, un gadget, je ne pense pas que ce soit par conservatisme electif)…Peut on leur en vouloir? Leur programme est serieux et leur a surement pris toute leur attention et energie, sans parler de la campagne…Il faudrait leur expliquer ce point (l’anti corruption) de façon bien argumentée, et aussi de leur parler de la possibilité de mixer TAS et election (comme mon truc ou d autres de meme nature auquels je n ai pas pensé ou que personne ne m a encore expliqué). Les citoyens constituants ont déjà bien défriché le terrain, bravo a eux, il reste du travail.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Pierrehttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17133http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_013148_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_PierreSat, 18 Mar 2017 00:31:48 +0000Je ne sais pas si vous avez vu passer cela:

« Organisation avant la fin du 1er tour, d’une discussion publique entre M. Chouard et M. Mélenchon »

https://secure.avaaz.org/fr/petition/La_France_Insoumise_Organisation_avant_la_fin_du_1er_tour_dune_discussion_publique_entre_M/?pv=2

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17132http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170318_004551_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_nlescanFri, 17 Mar 2017 23:45:51 +0000Ça y est j’ai regardé la vidéo, c’était vraiment intéressant, on sentait la bonne foi des participants, j’aurais bien aimé y exposer mon idée histoire de voir les objections. En tout cas chapeau aux citoyens constituants mais aussi à FI, dans le cloaque politique actuel un débat comme ça c’est un rayon de soleil.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Jeanhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17129http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170317_133931_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_JeanFri, 17 Mar 2017 12:39:31 +0000Etienne : Que le bureau défende plutôt l’élection ne m’étonne pas puisque c’est sur cette base que s’est construit leur parcours politique pour la plupart.

Et c’est justement pour cette raison que je trouve leur proposition (que le peuple décide lui-même du type de désignation) d’autant plus louable. Ils auraient très bien pu dire « non on élit ». Au lieu de cela ils laissent toute les possibilités au peuple d’en décider et lui donnent le dernier mot.

Nous le savons tous que beaucoup de personnes ne comprendraient pas le TAS intégral comme ça de but en blanc. Ça réclame un tel travail et un tel détachement de tout ce que l’on a appris qu’il y aurait surement de fortes opposions au sein même du peuple (sans parler des élus).

La méthode choisie pas la FI me semble la plus pacificatrice. Ceux qui veulent élire élirons, ceux qui veulent du TAS en auront.

Ensuite je ne doute pas une seconde que du moment que le gouvernement proposera la Constituante, un vaste débat aura lieu dans la société pour les pro et les anti TAS, tout comme le référendum de 2005.

Je suis étonnamment plus confiant envers le peuple que vous deux 😉

Et pour finir je dirai que si on considère que le peuple n’est pas prêt pour le TAS intégral alors pourquoi l’imposer ? C’est peut-être que ce n’est pas encore le moment et qu’il faudrait une période transitoire.

Personnellement je n’ai jamais attendu de voir cela arriver de mon vivant (et je suis jeune). Si cette Constituante mi-elus/mi-TAS ne satisfait pas le peuple qu’est-ce qui nous empêche de la changer plus tard ? Qu’est-ce qui nous empêche d’essayer de convaincre les gens de confier leur voix au TAS ?

Cette Constitution sera forcément plus enviable à celle que l’on a actuellement.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17128http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170317_130322_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_etienneFri, 17 Mar 2017 12:03:22 +0000Jean, tu dis : « décider du type de désignation à la place du peuple c’est faire comme les voleurs de pouvoir ».

OK, MAIS

FI aurait pu (aurait dû) — non pas décider, évidemment, mais — PROPOSER comme réforme radicale décisive (centre de son programme et pas accessoire trompeur) le tirage au sort intégral de l’AC en expliquant pourquoi (pour éviter le conflit d’intérêts qui morpionne tous les processus constituants).

Au lieu de ça, FI défend principalement l’élection de l’assemblée constituante (manifestement), et FI ne défend le TAS que pour « DIVERSIFIER LE RECRUTEMENT » (sic) ! C’est de la désinformation : ce qui compte, c’est la DISPARITION (TOTALE) DES CONFLITS D’INTÉRÊTS, pas du tout « la diversité du recrutement »…

Or, cette élection (que défend donc FI) emportera les mêmes vices rédhibitoires que toutes les élections, du point de vue de l’intérêt général : puisque la procédure leur permet d’aider, LES RICHES AIDERONT leurs candidats, et ce sont DONC les constituants élus grâce aux médias des riches qui écriront à nouveau… notre impuissance générale.

Pas besoin d’être grand clerc pour le prédire à coup sûr.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17127http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170317_124320_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_nlescanFri, 17 Mar 2017 11:43:20 +0000Bonjour, je n’ai pas visionné la video, je suis dans le train. Néanmoins je réagis a ce que j’estime être une conclusion hâtive de ta part, Étienne (oui je tutoie, je suis comme ça, ce n’est pas un manque de respect, au contraire).

Je connais la position de la FI sur le tirage au sort, cette idée du bulletin tas. Je suis totalement d’accord Etienne, c’est tout à fait insuffisant.

Je sais aussi pourquoi la FI est encore très frileuse sur le TAS : ils pensent que l’ont doit par son vote pouvoir être certain de voir sa propre opinion représentée dans une assemblée, personnellement, non seulement je trouve l’argument valable mais en plus je le partage complètement.

Le problème, c’est que pour l’instant, FI n’a pas assez réfléchi au TAS et, pour ce qui est de ta position EC, je trouve que tu fais trop confiance à la loi des grands nombres.

Pour moi, la loi des grands nombres ne suffit pas, les opinions politiques sont trop diverses, parfois confuses chez certaines personnes, les sujets sont trop complexes pour être certain qu’avec juste des probabilités, son opinion sera représentée correctement. On sait par ailleurs que le débat à 50 millions n’est pas matériellement possible.

Par contre, on ne peut se passer du Tas intégral (ou quasi intégral) car c’est le meilleur antidote à la corruption, c’est très clair.

Voila pourquoi il faut d’une certaine façon couper la poire en deux : conserver le propriétés anti corruption du tas intégral et permettre à chaque citoyen de peser sur les positions politiques des participants à l’assemblée constituante.

J’en reviens au système que je propose depuis longtemps sur ton blog :

Comme le souhaite la FI, des groupes de penseurs (partis/mouvement/groupes libres) rédigent des projets de constitution librement et partent en quête de parrainages citoyens afin de les soumettre à une élection, on pourrait même assortir ces projets de listes des principaux rédacteurs dont le rôle dans l’assemblée serait cantonné à du conseil (ils l’ont pensé et rédigé, donc ils sont bien placés pour l’expliciter).

Au moment du vote à bulletin secret, chaque citoyen serait libre de voter à bulletin ouvert afin de se porter candidat au TAS.

On tirerait ensuite au sort dans les listes proportionnellement au résultat du vote à parité homme femme.

Bien sûr, une docimasie serait mise en place pour valider les tirés au sort.

J’ajoute, mais je sais que c’est discutable, que je ne suis pas totalement favorable à une proportionnelle intégralen qui pourrait conduire à des blocages. Je propose donc un deuxième tour pour définir un programme majoritaire, le deuxième tour serait à bulletin secret, seul le premier tour permettrait de candidater au Tas.

On donnerait une majorité aux tirés au sort de la liste gagnante, 55% par exemple, 10% seraient réservés aux citoyens de passage, les 35% restants au tas proportionnel.

Ce n’est que mon avis, mais j’aimerais vraiment que cette proposition soit mise sur la table sérieusement car je considère qu’un tel système devrait non seulement être utilisé pour la constituante, mais aussi pour le fonctionnement de la démocratie (avec le référendum bien sûr qui reste l’outil de validation indispensable).

Ah oui… Je vais voter FI malgré tout, c’est ce qui est le plus approchant de mes idées.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par Jeanhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17126http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170317_115722_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_JeanFri, 17 Mar 2017 10:57:22 +0000Etienne : La composition de l’assemblée serait déterminée par le peuple lui-même, qu’il veule élire ou qu’il préfère s’en remettre au sort.

Que le peuple ne soit pas encore prêt dans sa majorité au TAS j’en suis parfaitement conscient mais dans ce cas il faudra une campagne d’éducation populaire.

Comment, quand on est un vrai démocrate, ne pas être d’accord avec le fait de laisser l’entière responsabilité de la composition de la Constituante (Elus/TAS) ? N’est-ce pas justement anti démocratique le fait de choisir le tirage au sort intégral à la place du peuple ? N’est-ce pas justement l’attitude que l’on reproche aux voleurs de pouvoir à savoir décider pour le peuple ?

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par CitoyensDebouthttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17125http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170317_105835_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_CitoyensDeboutFri, 17 Mar 2017 09:58:35 +0000Je me méfie comme de la peste de cette initiative de Mélenchon. Il sait qu’il ne peut pas rester dans l’UE sans violer la constitution : solution ? Changer la constitution, et je suis persuadé qu’il veillerait, le cas échéant, à ce que rien ne s’oppose plus à ce que l’indépendance de la France ne soit plus inscrite dans cette nouvelle constitution.

Et vous le savez monsieur Chouard, il n’y en a qu’un seul qui annonce clairement, ouvertement et sans la moindre ambiguïté qu’il veut sortir de ce piège à rats.

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par BACHAUDhttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17124http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170317_105041_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_BACHAUDFri, 17 Mar 2017 09:50:41 +0000ETIENNE écrit;
) Le tirage au sort n’est PAS défendu pour supprimer le conflit d’intérêts (inacceptable et décisif) au sein de cette assemblée : le tirage au sort est défendu « pour diversifier le recrutement » (sic)…
C’est n’avoir rien compris à l’idée fondamentale du conflit d’intérêts — qui pourrit (forcément) le processus constituant.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les  » précautions » pour les conditions de candidatures à l’élection de la Constitante sont grotesques! Les partis pourront choisir des  » hommes de paille » n’ayant jamais été élus et ne souhaitant pas l’être! comme constituants qui feront exactement ce que le parti leur dira de dire et de voter et éventuellement le contraire de ce qu’ils auront mis dans leur programme électoral. C’est de la poudre aux yeux.
Pour moi il est très démocratique de faire voter les citoyens pour qu’ils décident s’ils veullent ou pas le TAS.
MAIS il faut que la France insoumise dise si elle appelle à VOTER pour le TAS ,et PRECISE LES MODALITES de son projet On ne peut voter sans le connaitre. Cela ne l’empecherait d’ailleurs pas de présenter des candidtas sur SON propre projet de Constitution pour ceux qui leur font confiance,cela pourrait aujourd’hui être présenté très précisément en 10 lignes.
_____________________________________________
ETIENNE tu écrs:
2) D’autre part, en prévoyant que les électeurs décideront eux-mêmes de la proportion de tirage au sort de l’Assemblée constituante, les candidats à l’élection savent bien que le tirage au sort est encore largement méconnu et très mal défendu par lémédias (la Pravda des milliardaires).
______________________________________________

ETIENNE je t’ai VU dans une vidéo en Suisse! dire qu’il n’y aura que 2 à 3% de votes pour le TAS.
Ma question .
Puisque tu penses les français assez cons pour ne pas choisir le TAS après une campagne électorale classique comment peux tu justifier ta proposition de leur faire rédiger la Constitution ?
Il faudrait répondre aux questions,non ?
__________________________________
D’autre part TU es très reponsable de la méconnaissance par les citoyens du principe du TAS d’une constituante. Depuis des années j’ai fait une proposition sur le site http://www.ric-france.fr et tu t’es inscrit mais n’a jamais déposé un commentaire NI un projet alternatif la section est ouverte sur le site tout le monde peut le vérifier.
J’ai remis mon projet sur le site du CLIC dans  » discussion libres » car il n’est pas engagé bien sûr. Il ne défen QUE le RIC.. 🙂
http://clic-ric.forumactif.org/t30-procedure-de-tirage-au-sort-d-une-constituante
00000000000000000000000000000000000000000000000000
Il faut adopter une procédure ou 2 organiser un sondge citoyen sur un échantillon réduit UN BUREAU DE VOTE citoyens constituants pourrait le faire en région parisienne. TU ne m’as jamais répondu sur ce point NON plus
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
J te rppelle que si tu as 45.000 constituants citoyens entrainée et que l’on TAS 1000 constituant il y en aura en  » moyenne » 1 comme constituant pour de vrai… 450.000 ferait 10 je pense. C’est l’entrainement pour ne pas jouer.
mais c’est utile pour faire des propositions « valables » aux vrais constitants TAS à condition que cela ne tourne pas en rond.
La constitution des citoyens constituants devrait être faire depuis longtemps et mise en débat publique!!!!
Qu’en est il ?
Tu es bien pour la transparence

]]>
Commentaires sur [Très intéressant] Rencontre « La France Insoumise » / « Les Citoyens Constituants » par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4916#comment-17123http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170316_233653_Commentaires_sur__Tres_interessant__Rencontre___La_France_Insoumise_______Les_Citoyens_Constituants___par_etienneThu, 16 Mar 2017 22:36:53 +0000Mélenchon : « je vote contre l’Europe de la guerre »

//www.youtube.com/watch?v=XjhASOwTqBg

Mon commentaire :
IL FAUT URGEMMENT SORTIR de l’UE, de l’OTAN et de l’OMC.

]]>
Commentaires sur À propos par Rémy Carrardhttp://chouard.org/blog/?page_id=9#comment-17122http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170316_091956_Commentaires_sur_A_propos_par_Remy_CarrardThu, 16 Mar 2017 08:19:56 +0000Bonjour, Etienne.
Je voulais savoir pourquoi la théorie économique n’arrive pas à prédire les crise déflationniste ?
Il doit y avoir des marqueurs spécifiques, comme dans toutes bulles financière.
La théorie de Irving Fisher n’est-t-elle pas incomplète ?!?
(M x V = P x T)
Toute croissance productive ne devrait-elle pas être accompagner d’une croissance de la masse monétaire ?!?

]]>
Commentaires sur [Révolution monétaire – Chartalisme] Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire (Libération) par josshttp://chouard.org/blog/?p=4888#comment-17121http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170315_122751_Commentaires_sur__Revolution_monetaire__ndash__Chartalisme__Sortir_de_l_rsquo_austerite_sans_sortir_de_l_rsquo_euro_hellip__grace_a_la_monnaie_fiscale_complementaire__Liberation__par_jossWed, 15 Mar 2017 11:27:51 +0000Petite parenthèse sur la monnaie et le Bitcoin ou rappel de qui a le pouvoir :
https://www.insolentiae.com/le-regulateur-americain-provoque-un-mini-krach-du-bitcoin/

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par Ronaldhttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17120http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170314_223502_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_RonaldTue, 14 Mar 2017 21:35:02 +0000Il y a quelques jours, on discutait aussi 6° république et institutions sur le plateau de Médiapart. Un peu ronronnant dans l’entre-soi, mais toujours intéressant (j’ai par exemple ainsi découvert que apparemment la métropole lyonnaise est une sorte de république bananière au sein du pays) :
https://www.youtube.com/watch?v=qo5M_TOYxnY
(le débat commence à 52 min)

]]>
Commentaires sur [Révolution monétaire – Chartalisme] Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire (Libération) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4888#comment-17119http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170314_202111_Commentaires_sur__Revolution_monetaire__ndash__Chartalisme__Sortir_de_l_rsquo_austerite_sans_sortir_de_l_rsquo_euro_hellip__grace_a_la_monnaie_fiscale_complementaire__Liberation__par_etienneTue, 14 Mar 2017 19:21:11 +0000Je viens de recevoir le livre de JM NAudot => je vous ai scanné et OCRisé/corrigé la table des matières 🙂

J’ai mis tout ça dans le billet ci-dessus.

Ça a l’air bien intéressant.

C’est Jacques Généreux qui est le responsable de collection => le livre est sûrement très bon 🙂

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par Neo Sieyeshttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17117http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170314_072200_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_Neo_SieyesTue, 14 Mar 2017 06:22:00 +0000Bonjour

J’aime bien l’idée de Mélenchon que les citoyens décident eux-mêmes la proportion de tirés au sort dans l’assemblée constituante en votant pour le candidat « tirage au sort ». Ca c’est vraiment démocratique.

Moi je voterai uniquement pour les gens de mon bord. A quoi se rajouteront un certain nombre de personnes de mon bord parmi les tirés au sort que les autres auront choisi. Vos me direz que si tout le monde fait comme moi, il n’y aura pas de tirés au sort. Mais je ne pense pas que les autres soient si malins.

Blagues à part: avec la méthode de Mélenchon, on pourrait aboutir à zéro tirage au sort même si chaque citoyen souhaite 100% de tirage au sort. Si on veut vraiment que ce soit démocratique, il ne faut pas procéder ainsi, mais d’abord soumettre au référendum le principe que les membres de la constituante soient 100% tirés au sort.

Cordialement

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par fanfanhttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17116http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170313_235046_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_fanfanMon, 13 Mar 2017 22:50:46 +0000« Fr. HOLLANDE doit répondre de ses crimes »… dixit Maître Dangléhant (Hd 720)
La justice sous le règne d’Hollande s’est transformée en « pétaudière »dans le pays des droits de l’homme. Aprés les innombrables affaires de corruption aujourd’hui c’est le droit du citoyen lui-même qui est mis à mal…
https://www.youtube.com/watch?v=Hh73AIon6aE

]]>
Commentaires sur [Révolution monétaire – Chartalisme] Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire (Libération) par Meromehttp://chouard.org/blog/?p=4888#comment-17115http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170313_205840_Commentaires_sur__Revolution_monetaire__ndash__Chartalisme__Sortir_de_l_rsquo_austerite_sans_sortir_de_l_rsquo_euro_hellip__grace_a_la_monnaie_fiscale_complementaire__Liberation__par_MeromeMon, 13 Mar 2017 19:58:40 +0000Cher Étienne et autres lecteurs des commentaires de ce blog, je porte à votre connaissance l’ouverture de la campagne de financement participatif intitulée « Voter ne suffit pas ».

J’en avais déjà parlé ici-même en novembre dernier, mais cette fois, ça y est, c’est lancé.

Il s’agit de récolter des fonds pour financer une campagne de publicité géante sur le thème « Nous ne sommes pas en démocratie ». L’idée étant de toucher un autre public que les internautes déjà rompus à toutes ces questions.

Ça se passe ici :

Voter ne suffit pas

par Les Amis de l’Émancipation sociale

https://www.helloasso.com/associations/les-amis-de-l-emancipation-sociale/collectes/ceci-n-est-pas-une-democratie

À votre bon cœur !

]]>
Commentaires sur Histoire détaillée d’un odieux complot, celui de la dérégulation financière : INSIDE JOB, enquête essentielle pour comprendre la prochaine « crise » et l’énorme trahison des « élites » par [Révolution monétaire – Chartalisme] Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire (Libération) | Blog du Plan Chttp://chouard.org/blog/?p=2933#comment-17114http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170313_192911_Commentaires_sur_Histoire_detaillee_d_rsquo_un_odieux_complot__celui_de_la_deregulation_financiere___INSIDE_JOB__enquete_essentielle_pour_comprendre_la_prochaine___crise___et_l_rsquo_enorme_trahison_des___elites___par__Revolution_monetaire__ndash__Chartalisme__Sortir_de_l_rsquo_austerite_sans_sortir_de_l_rsquo_euro_hellip__grace_a_la_monnaie_fiscale_complementaire__Liberation____Blog_du_Plan_CMon, 13 Mar 2017 18:29:11 +0000[…] http://chouard.org/blog/2016/02/20/histoire-detaillee-dun-odieux-complot-celui-de-la-deregulation-fi… […]

]]>
Commentaires sur ÉPOUVANTAILS ou REFLATION ? RELANCER LA DEMANDE avec DE L’HELICOPTER MONEY. Vite ! par [Révolution monétaire – Chartalisme] Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire (Libération) | Blog du Plan Chttp://chouard.org/blog/?p=1474#comment-17113http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170313_191834_Commentaires_sur_EPOUVANTAILS_ou_REFLATION___RELANCER_LA_DEMANDE_avec_DE_L_rsquo_HELICOPTER_MONEY._Vite___par__Revolution_monetaire__ndash__Chartalisme__Sortir_de_l_rsquo_austerite_sans_sortir_de_l_rsquo_euro_hellip__grace_a_la_monnaie_fiscale_complementaire__Liberation____Blog_du_Plan_CMon, 13 Mar 2017 18:18:34 +0000[…] http://chouard.org/blog/2014/10/12/epouvantails-ou-reflation-relancer-la-demande-avec-de-lhelicopter… […]

]]>
Commentaires sur Révolution monétaire – Débat avec Stéphane Laborde et Jean-Baptiste Bersac : les perspectives d’émancipation politique offertes par le chartalisme et par la théorie relative de la monnaie (TRM) par [Révolution monétaire – Chartalisme] Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire (Libération) | Blog du Plan Chttp://chouard.org/blog/?p=1311#comment-17112http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170313_191510_Commentaires_sur_Revolution_monetaire__ndash__Debat_avec_Stephane_Laborde_et_Jean-Baptiste_Bersac___les_perspectives_d_rsquo_emancipation_politique_offertes_par_le_chartalisme_et_par_la_theorie_relative_de_la_monnaie__TRM__par__Revolution_monetaire__ndash__Chartalisme__Sortir_de_l_rsquo_austerite_sans_sortir_de_l_rsquo_euro_hellip__grace_a_la_monnaie_fiscale_complementaire__Liberation____Blog_du_Plan_CMon, 13 Mar 2017 18:15:10 +0000[…] http://chouard.org/blog/2014/09/25/revolution-monetaire-debat-avec-stephane-laborde-et-jean-baptiste… […]

]]>
Commentaires sur CHARTALISME : les peuples crèvent par MANQUE D’ARGENT. C’est L’ÉTAT qui DOIT créer l’argent, AVANT qu’on le lui rende en impôts, et PAS LE CONTRAIRE. par [Révolution monétaire – Chartalisme] Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire | Blog du Plan Chttp://chouard.org/blog/?p=625#comment-17111http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170313_191439_Commentaires_sur_CHARTALISME___les_peuples_crevent_par_MANQUE_D_rsquo_ARGENT._C_rsquo_est_L_rsquo_ETAT_qui_DOIT_creer_l_rsquo_argent__AVANT_qu_rsquo_on_le_lui_rende_en_impots__et_PAS_LE_CONTRAIRE._par__Revolution_monetaire__ndash__Chartalisme__Sortir_de_l_rsquo_austerite_sans_sortir_de_l_rsquo_euro_hellip__grace_a_la_monnaie_fiscale_complementaire___Blog_du_Plan_CMon, 13 Mar 2017 18:14:39 +0000[…] — alors ça, ça vaut de l’or : appréciez chaque phrase, c’est vraiment bien que l’idée chartaliste germe ainsi aussi puissamment […]

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par fanfanhttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17110http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170313_165930_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_fanfanMon, 13 Mar 2017 15:59:30 +0000Vidéo virale…
https://www.youtube.com/user/ptbbelgique

Raoul Hedebouw (PTB: http://ptb.be/) contre les profiteurs au Parlement

Publifin : 500 euros par minute.
Kazakhgate : 2 000 euros par heure.
Publipart : 19 000 euros par an.
Et maintenant il apparaît que le président de la Chambre reçoit 12 000 euros extra par an de Telenet…

Marre des profiteurs…

Raoul Hedebouw a interpellé le Premier ministre : « Peter Mertens, le président du PTB, a sorti en décembre un livre sur les profiteurs qui est rapidement devenu un bestseller (Graailand). Mais qui aurait pensé que ce serait devenu si rapidement un feuilleton chaque soir à la TV ? C’est évidemment facile pour vous de voter ici un saut d’index ou une augmentation de TVA, si vous gagnez autant. Au PTB, nous continuons à vivre avec un salaire moyen de travailleur, parce que le citoyen attend des politiciens qu’ils vivent comme eux-mêmes vivent. »

« Rendons totalement public qui possède quels mandats, et combien ceux-ci sont précisément rémunérés », a lancé Raoul Hedebouw, député du PTB au Parlement. La majorité des parlementaires ont répondu qu’ils étaient prêts à le faire. « Nous allons voir dans les semaines à venir s’ils vont transformer les mots en actes … Mais je dois vous avouer ne pas trop y croire », commente le député du PTB.

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par fanfanhttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17109http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170313_163117_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_fanfanMon, 13 Mar 2017 15:31:17 +0000Le lien :

//www.youtube.com/watch?v=vGBUrwm7f4Y

« Thierry Solère, député de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), est rémunéré 12000 euros brut par mois par l’entreprise Chimirec, un groupe spécialisé dans la collecte et le traitement des déchets.

France 3 s’interroge sur le conflit d’intérêts qui existe entre cette rémunération et le fait que Solère siège à la Commission du développement durable à l’Assemblée nationale, au sein de laquelle il a cosigné un amendement qui bénéficierait de fait à Chimirec.

Il est en tout cas manifeste, d’après le reportage, que l’emploi de Solère à Chimirec est hautement suspect : personne ne le connaît au site de Seine-Saint-Denis où il est censé travailler, et la direction centrale met 24 heures à rappeler les journalistes en constatant qu’« il existe en effet un contrat de travail » (sic).

Alors, pourquoi cet emploi aurait-il échu à Solère, sinon pour sa position avantageuse de député ? France 3 lui pose la question, et sa réponse n’est guère convaincante, comme vous pouvez le voir dans l’extrait ci-dessous. Solère argue en effet de ce que siégeant (quand il siège) dans l’opposition, ses amendements ne sont pas retenus.

Bizarrement, Solère est quand même l’un des députés les moins actifs selon NosDeputes.fr, avec par exemple 0 intervention en commission en un an.

France 3 ne s’interroge pas, en revanche, sur le fait que le temps que des députés qui, contrairement à Solère, travailleraient effectivement à côté de leur mandat, ne serait pas consacré à ce dernier. En étant rémunérés 11 000 euros net par mois, et ce par les contribuables, la moindre des choses que ceux-ci peuvent exiger de leurs députés, c’est qu’ils se consacrent à plein temps à leur mandat.

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17108http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170312_224252_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneSun, 12 Mar 2017 21:42:52 +0000Un parlementaire belge dénonce — dans l’assemblée-même — la corruption (évidente) de ses collègues (!).

Spectaculaire :
https://www.facebook.com/severine.guillaume.4690/videos/593425627513471

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17107http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170312_222658_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_etienneSun, 12 Mar 2017 21:26:58 +0000Une explication :

La Constituante de Jean-Luc Mélenchon permet-elle à la souveraineté populaire de s’exprimer ?

//www.youtube.com/watch?v=jApa6oLz7pA

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17106http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170312_222516_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_etienneSun, 12 Mar 2017 21:25:16 +0000Une conversation vraiment très intéressante,
qui ressemble beaucoup à un atelier constituant, non ? 🙂

MÉLENCHON : Esprit de Campagne spécial 18 mars (Version non complète) -- #18mars2017

//www.youtube.com/watch?v=004k9yeu7N8

]]>
Commentaires sur Je partage les vœux de Jean-Luc Mélenchon, que je trouve remarquables : UNE FRANCE NON ALIGNÉE POUR LA PAIX par Jacqueshttp://chouard.org/blog/?p=4453#comment-17105http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170312_140453_Commentaires_sur_Je_partage_les_v_oelig_ux_de_Jean-Luc_Melenchon__que_je_trouve_remarquables___UNE_FRANCE_NON_ALIGNEE_POUR_LA_PAIX_par_JacquesSun, 12 Mar 2017 13:04:53 +0000La règle verte ne suffira pas, il faut planter des millions d’arbres (d’autant plus si l’on doit « faire le boulot » des américains). http://www.numerama.com/sciences/230808-trop-tard-trop-lentement-les-energies-renouvelables-seules-ne-contiendront-pas-le-rechauffement-climatique.html?utm_content=bufferabd2c&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=bufferTrop

Avant de faire du « vrai bio » il faut déjà décontaminer les sols. http://www.fao.org/docrep/005/X2570F/X2570F00.htm#TOC

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17104http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170312_104947_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneSun, 12 Mar 2017 09:49:47 +0000[Crapulerie généralisée chez les « élus »]

Groupe UMP au Sénat : une comptabilité occulte et des emplois fictifs

ENQUÊTE -- Entre 2002 et 2014, le groupe UMP au Sénat avait mis sur pied un système d’emplois fictifs, permettant à des dizaines de sénateurs de récupérer une partie des salaires. Mis en cause, Gérard Larcher se dit « pas au courant ». Un autre nom est cité : Bruno Retailleau…


Le groupe UMP au Sénat avait une comptabilité occulte entre 2002 et 2014. (Reuters)

Encore une affaire d’emplois fictifs et d’assistants au Parlement pour la droite. Cette fois-ci, c’est l’UMP, l’ancien nom des Républicains, qui est visé. Au Sénat, entre 2002 et 2014, le groupe parlementaire avait mis en place un système occulte. Des emplois fictifs d’assistants parlementaires qui permettaient in fine aux sénateurs concernés de récupérer une partie des salaires. Le juge René Cross, saisi initialement de soupçons sur des mouvements de fonds entre le groupe UMP et une association, l’Union des républicains du sénat (Urs), est en train de mettre à jour tout un système de financement. En décembre, il a avait mis en examen le sénateur Henri de Raincourt.

Après une perquisition au Palais du Luxembourg, il a bel et bien découvert une comptabilité clandestine au sein du groupe UMP. Cette comptabilité, sous forme de tableaux remplis de noms et de chiffres, a longtemps été tenue par Jocelyne S., ancienne collaboratrice du questeur Roger Romani, puis de Josselin de Rohan, le patron du groupe. Une dizaine de sénateurs rémunéraient ainsi sur leur quota d’assistants des collaborateurs qu’ils mettaient en réalité à la disposition du groupe parlementaire. Puis l’UMP reversait en sous-main à ces sénateurs une partie des salaires de leurs collaborateurs détachés !

http://www.lejdd.fr/Politique/Groupe-UMP-au-Senat-une-comptabilite-occulte-et-des-emplois-fictifs-853613

Source : Le JDD

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17103http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170312_091400_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_etienneSun, 12 Mar 2017 08:14:00 +0000

 Dans ce collège, une pause lecture est imposée à tout le monde !

image couv site 0987222

 


Le collège de Banon dans la région PACA a fait le pari d’imposer à ses élèves et tout son personnel, un quart d’heure de lecture chaque jour – malgré la crainte que cette injonction ne fédère pas, le plaisir a finalement pris le dessus.

1, 2, 3 : roi du silence !

C’est devenu un rituel respecté de tous. Si vous passez par le collège de Banon entre 13h40 et 14h05, vous serez agréablement surpris par l’atmosphère calme et silencieuse. La nouveauté de la rentrée scolaire a fédéré tous les éléments du collège : élèves, professeurs, corps administratif, personnel de cantine etc. Les tâches quotidiennes et le temps s’arrêtent ensemble pour ouvrir une fenêtre échappatoire sur une histoire envoutante dans un silence apaisant. Chaque jour, c’est pareil, chaque recoin du collège est calme, on lit où on veut et de la manière que l’on veut tant que l’on se plonge entre les lignes. Sur une chaise, perché sur un appui de fenêtre, sous un porche ou derrière un bureau : chacun profite à sa façon.

Redonner le goût de la lecture à tous

France 3 Provence-Alpes a récemment consacré un reportage à ce collège et son initiative. Cela peut paraître simple, mais ce quart d’heure représente beaucoup pour tous ceux qui en profitent. Le côté obligatoire de ce moment à part a fait douter la principale à l’initiative de cette idée : « On est parti un peu à l’aventure en se disant, « c’est une injonction de demander aux gens de lire chaque jour à la même heure ». On s’est inquiété. On s’est dit ça va marcher trois fois, quatre fois… et ça fait des mois que ça dure ! ». Notre vie dont chaque seconde est occupée par une tâche quelconque laisse de moins en moins de place à la lecture qui pourtant favorise l’imagination, stimule la réflexion, approfondit les connaissances, offre une fenêtre d’évasion et de détente. 64% des français aimeraient lire plus et déplorent le manque de temps ; en imposant ce quart d’heure de lecture, la principale de ce collège a créé un espace qui en fait, manquait à tout le monde.

Source : Positivr

Reportage signalé par :

Source : http://lareleveetlapeste.fr/college-pause-lecture-imposee-a-monde/

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17102http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170312_085631_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneSun, 12 Mar 2017 07:56:31 +0000Incroyable corruption et incroyable impunité…
Y en a plus que marre.

Conflit d’intérêt à l’assemblée nationale ? Le cas Thierry Solère

Extrait du reportage de Pièce à conviction  » Très chers députés  » sur France 3

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par Nanouhttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17101http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170312_080717_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_NanouSun, 12 Mar 2017 07:07:17 +0000Pour les fans et aussi les autres!!

François Asselineau chez Thinkerview :
Présidentielle 2017 sans filtre ?

//www.youtube.com/watch?v=rTCDnKckCiY

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par Pierrehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17100http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170312_044326_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_PierreSun, 12 Mar 2017 03:43:26 +0000>il ne laissera pas le peuple modifier par lui-même la Constitution.

A mon avis ce n’est pas sûr. Je pense que, si Étienne ou quelqu’un d’autre qui a de l’influence, pouvait en débattre avec lui, il y aurait peut-être possibilité de le convaincre.

En tous les cas, rien ne dit le contraire, pour l’instant on ne l’a jamais entendu s’exprimer sur cette question.

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par Jacqueshttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17099http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170311_222721_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_JacquesSat, 11 Mar 2017 21:27:21 +0000Je l’ai entendu dire tout récemment que le référendum sera abrogatoire si les gens décident de s’en servir pour faire dégager quelqu’un.

C’est certain, le RIP ne sera pas constitutionnel. Sa proposition est une avancée, mais point trop n’en faut semble-t-il…
Ses déclarations d’amour à la Constitution de la 5ème sont indiscutables : il ne laissera pas le peuple modifier par lui-même la Constitution.

Quant au seuil, il n’en a rien dit, mais il te répondrait probablement qu’une loi organique aborderait le sujet et que c’est une décision qui peut se prendre plus tard, une fois le pouvoir acquis.
Elle est malgré tout cruciale.

Enfin, une autre question cruciale est celle du nombre de citoyens nécessaires au déclenchement du RIP. Il me semble l’avoir entendu parler de 500 000 personnes. (Son programme sera présenté tout bientôt).
Je n’ai pas de recul mais je trouve que ça fait beaucoup. Par comparaison, qui vaut ce qu’elle vaut, les pétitions qui dépassent les 500 000 signatures sont très rares. En réalité, la seule qui me vient à l’esprit est celle de Joyeux sur les vaccins.

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par Pierrehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17098http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170311_211302_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_PierreSat, 11 Mar 2017 20:13:02 +0000De plus pour un RIP constitutionnel il est crucial de réfléchir au seuil d’acceptation. En effet pour une modification de la constitution il serait sûrement prudent que l’on demande strictement plus de 50% des citoyens votent pour (55%? 60%? 66%?), afin d’accepter la modification, sans quoi on s’expose…

Il ne me semble pas que Asselineau est réfléchit à cela.

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par Pierrehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17097http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170311_210631_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_PierreSat, 11 Mar 2017 20:06:31 +0000Asselineau propose le RIP, mais le précise jamais s’il pourra être législatif, révocatoire, abrogatoire et/ou constitutionnel.

Et ce malgré mes tentatives de lui demander (et celle d’autre personnes).

Mais ses déclarations laissent à craindre qu’il n’y ait pas de RIP constitutionnel, puisqu’il dit que tout sujet devra préalablement être validé par le conseil constitutionnel, qui vérifiera que le sujet est constitutionnel.

Or, une modification de la constitution est en soit inconstitutionnelle, et n’a pas à être vérifiée par le conseil constitutionnel.

Pierre.

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de vos questions, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par Jacqueshttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17096http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170311_145255_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_vos_questions__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_JacquesSat, 11 Mar 2017 13:52:55 +0000Pierre,

Je suis bien d’accord mais Asselineau propose le RIP.
Personnellement, j’entends bien m’en servir s’il est élu !

Ceci dit, je suis totalement d’accord avec toi, convaincre Asselineau sur le tirage au sort, c’est absolument rigoureusement impossible. Il est trop possédé par la Cinquième République et une pensée hiérarchique de façon générale.

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17095http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170311_124133_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneSat, 11 Mar 2017 11:41:33 +0000Programme Macron: un copier-coller des recommandations européennes

par Martine Orange (Mediapart)

Finances publiques, retraites, chômage, droit du travail et même grands projets comme le développement numérique, toutes les réformes structurelles que le Conseil européen demande à la France depuis plusieurs années se retrouvent dans le programme d’Emmanuel Macron. Mot pour mot.

Des milliers d’intervenants de la société civile, des comités locaux dans toute la France réunis par thèmes, des centaines d’experts pour débattre des projets, des groupes pour analyser les propositions et sélectionner les meilleures… Emmanuel Macron n’a pas manqué de souligner la démarche originale mise en œuvre pour l’élaboration de son programme et pour justifier le retard pris. Il fallait du temps pour élaborer le plan d’ensemble, a-t-il expliqué avant de dévoiler ses mesures le 2 mars.

Mais était-il vraiment nécessaire de mobiliser tant d’énergies ? Car à lire ses propositions économiques et sociales, il n’y a pas vraiment de nouveauté : elles sont en parfaite résonance libérale avec ce que souhaite l’Europe. En soi, ce n’est pas surprenant. Emmanuel Macron n’a jamais caché être en faveur d’une intégration européenne de plus en plus en poussée, passant par la mise en œuvre d’une harmonisation politique, fiscale et budgétaire. Cette adhésion se manifeste sans retenue. Il n’y a pas la moindre distance, le plus petit soupçon d’un doute sur les thèses économiques de l’Europe, qui ont quand même contribué à enliser la zone euro dans la stagnation économique et le chômage de masse entre 2010 et 2015. Pas le moindre écho non plus aux révisions importantes qui ont lieu dans les cénacles d’économistes aux États-Unis, dont certaines études concluent que le libéralisme a été survendu, aggravant les inégalités et compromettant les chances de retour d’une croissance durable.


[Photo] Emmanuel Macron lors de la présentation de son programme le 2 mars © Reuters

Pour Emmanuel Macron, la discussion ne semble pas avoir lieu d’être. La politique définie par l’Europe est la seule voie à suivre, comme pendant toute la présidence de Hollande. Une grande partie de ses mesures économiques et sociales sont même des copier-coller des recommandations adressées par le Conseil européen à la France dans le cadre du programme de stabilité en 2014, 2015, 2016. Finances publiques, retraites, chômage, droit du travail et grands projets comme le développement numérique, tout s’y retrouve. Même la manière de les décliner. À l’instar de la Commission européenne, le candidat d’En Marche !, qui pourtant ne cesse de se réclamer d’une vision, se refuse à donner un cadre général cohérent à sa politique. Il préfère énumérer une série de points, comme il l’avait fait dans le cadre de la commission Attali, ou pour sa loi sur la croissance (la loi Macron), comme le fait la Commission dans ses rappels à l’ordre aux pays de la zone euro, ramenant ainsi la politique à une énumération technocratique.


[Extrait du programme Finances publiques]

Emmanuel Macron y met cependant les formes. Parce qu’il sait qu’il existe des mots qui heurtent, il a rayé dans son programme toute référence aux politiques d’austérité. Il mentionne tout juste, au détour d’une simple parenthèse, un « déficit ne dépassant pas 3 % dès 2017 et [l’]atteinte, en 2022, de l’objectif à moyen terme de solde structurel soit -- 0,5 point de PIB ». Comme si cela n’était qu’une mention accessoire, un petit rappel pour mémoire sur lequel il était inutile de s’appesantir.

Dans les faits, il s’agit pourtant de se conformer à la lettre aux règles budgétaires définies par l’Europe. Mais s’il n’insiste pas sur la règle mère, il en donne la traduction : les dépenses publiques doivent baisser de 60 milliards en 5 ans, afin de ramener le taux de dépenses publiques dans la norme européenne. Tout un panel de mesures est envisagé pour y parvenir allant de la suppression de 50 000 postes dans la fonction publique à l’encadrement des dépenses de santé, et à la réduction des dépenses des collectivités locales.

C’est exactement ce que préconise le Conseil de l’Europe dans sa lettre de recommandation adressée à la France en juillet 2016 : « Le Conseil recommande que la France s’attache à assurer une correction durable du déficit excessif en 2017 au plus tard, en prenant les mesures structurelles requises et en consacrant toutes les recettes exceptionnelles à la réduction du déficit et de la dette ; à préciser les réductions de dépenses prévues pour les années à venir et accentuer les efforts pour accroître le montant des économies générées par les revues de dépenses, y compris en ce qui concerne les dépenses des collectivités locales. »

Les révisions du FMI sur l’impact du coefficient multiplicateur et les conséquences sous-estimées d’une réduction des dépenses publiques sur l’économie semblent bien avoir été oubliées. « Il faut sortir de la logique du rabot, sortir d’une logique dans laquelle on comprime la dépense pour passer à une logique dans laquelle on engage le pays dans une transition économique et écologique, explique Jean Pisani-Ferry qui, après avoir été commissaire général de France Stratégie, a rallié Emmanuel Macron et coordonne le pôle « programme et idées » d’En Marche !. C’est une stratégie qui repose fondamentalement sur l’offre mais, en même temps, cela a des effets de demande. »

Animé de la même précaution, Emmanuel Macron a banni le mot « réforme », assimilé désormais par l’opinion publique à régression sociale. Il parle donc de mobilité, de changement, de flexibilité. Une France en marche, comme il le promeut.

Pourtant, derrière cet habillage consensuel, le programme d’Emmanuel Macron parle bien de mettre en œuvre le plan de « réformes structurelles » que la Commission européenne et la BCE réclament à cor et à cri. Il entend mettre en œuvre sans retard une grande réforme des retraites. Un système universel par points, donnant toute liberté à chacun de partir à la retraite quand il le souhaite, où « chaque euro cotisé donnerait le droit au même montant de retraite », a-t-il déclaré. Avant de se raviser en expliquant que le taux des cotisations pourrait varier, selon les métiers, que les conditions d’âge de départ pourraient différer.[…]

Lire la suite :
https://www.mediapart.fr/journal/france/100317/programme-macron-un-copier-coller-des-recommandations-europeennes

Source : Mediapart

]]>
Commentaires sur Démocratie, c’est pas foutu : Un dossier spécial du (remarquable) journal « L’âge de faire » – #pasdedémocratiesanscitoyensconstituants par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4456#comment-17094http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170310_204316_Commentaires_sur_Democratie__c_rsquo_est_pas_foutu___Un_dossier_special_du__remarquable__journal___L_rsquo_age_de_faire____ndash___pasdedemocratiesanscitoyensconstituants_par_BerbereFri, 10 Mar 2017 19:43:16 +0000Conférence de presse de François Asselineau du 10 mars 2017 à Paris après l’obtention de ses 500 parrainages

http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/conference-de-presse-de-francois-72556

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de questions d’internautes, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par Pierrehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17093http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170310_185540_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_questions_d_rsquo_internautes__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_PierreFri, 10 Mar 2017 17:55:40 +0000Étienne,

Je crois que plutôt que d’essayer de convaincre Asselineau sur le tirage au sort, on devrait ou aurait du essayer de le convaincre d’ajouter un référendum d’initiative populaire constitutionnel.

En effet si nous avions un RIP constitutionnel, nous pourrions de nous-même modifier la constitution, voir convoquer une assembler constituante tirée au sort.

Si on avait un RIP constitutionnel, on aurait plus besoin de passer par une révolution pour appliquer ton idée.

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17092http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170310_185054_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_BerbereFri, 10 Mar 2017 17:50:54 +0000JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe

https://www.wsws.org/fr/articles/2013/jui2013/morg-j19.shtml

minute 22
2016 Année de la Propagande
https://www.youtube.com/watch?v=So4gWmf5HZE

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17091http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170310_180349_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_BerbereFri, 10 Mar 2017 17:03:49 +0000(Restriction des libertés et case prison…rentable…)

Prisons privees aux USA, Quand le prisonnier devient une marchandise negociable…

https://www.youtube.com/watch?v=2FszZesg3pI

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17090http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170310_161449_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_BerbereFri, 10 Mar 2017 15:14:49 +0000La huitième plaie (Stratediplo)

https://www.youtube.com/watch?v=62kYzjbwEXU

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17089http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170310_161229_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_BerbereFri, 10 Mar 2017 15:12:29 +0000Le Betail Humain -- Oligarchie, Propagande et Dogmes religieux

https://www.youtube.com/watch?v=46RqaH56TwQ

https://www.wizenne.com/essais

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de questions d’internautes, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17086http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170310_144038_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_questions_d_rsquo_internautes__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_etienneFri, 10 Mar 2017 13:40:38 +0000Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire

Par Thomas Coutrot, Dominique Plihon, Wojtek Kalinowski, Bruno Théret, Gaël Giraud, Vincent Gayon, Jean-Michel Servet, Jérôme Blanc, Marie Fare et Benjamin Lemoine

Introduire des liquidités dans une économie en crise grâce à une monnaie complémentaire, adossée aux recettes fiscales à venir, permettrait d’imaginer d’autres politiques sans pour autant remettre en question la monnaie commune. Cela permettrait une stabilisation de la zone euro.

Via les crédits qu’elles accordent, les banques commerciales privées disposent dans la zone euro d’un quasi monopole de création de la monnaie. Après les injections massives de liquidités à bas coût de la Banque centrale européenne (BCE) au système bancaire privé, il est clair que ce monopole enferme l’économie européenne dans une trappe déflationniste. Dans les périodes récessives, les banques commerciales sont structurellement incapables d’assurer une création contracyclique de monnaie de crédit destinée aux secteurs productifs. Pour nourrir leurs profits, elles dirigent l’essentiel de leurs liquidités vers les marchés financiers où elles alimentent de dangereuses bulles spéculatives. Aussi, de nombreux économistes et certains politiques s’accordent sur la nécessité de retirer aux banques leur privilège de création de la monnaie, et la Suisse votera sur cette question en 2018. Néanmoins une telle réforme suppose dans l’Union européenne (UE) un accord entre Etats membres qui, dans son état actuel, n’est pas prêt d’aboutir. Que faire d’autre ? Sortir de l’euro ?

L’accession en Grèce en 2015 de Syriza au gouvernement a conduit à envisager une autre stratégie qui, décidée par un Etat, lui permettrait de sortir d’une politique d’austérité sans remettre en cause l’unité de la zone euro : injecter de la liquidité par l’émission d’une monnaie fiscale complémentaire à l’euro. Dans cette stratégie, l’euro est conservé en tant que monnaie commune de cours légal dans tous les Etats membres, mais est complété par un moyen de paiement national constitué de bons du Trésor de faible dénomination -- de 5 à 50 euros -- et de durée limitée mais renouvelable. Adossés comme toute dette publique aux recettes fiscales à venir, ces bons seraient libellés en euro-franc, et maintenus à parité avec l’euro sans pour autant être convertibles sur les marchés des changes.

Il ne s’agit donc pas d’émettre une monnaie ayant cours légal, mais de proposer des titres de crédit destinés au règlement des salaires des fonctionnaires, des prestations sociales et des achats publics, dépenses qui sont de facto de la dette publique de court terme. Ils seraient réciproquement acceptés en paiement des impôts et, grâce à cette dernière garantie, pourraient circuler en tant que moyens de paiement au niveau national.

Face aux politiques d’austérité prônées actuellement, il y a urgence à émettre ce type de monnaie partout où la monnaie unique conduit à la récession, au chômage de masse, à la montée de l’insécurité sociale et à l’abandon des investissements de long terme indispensables à la transition écologique. Mais le couple monnaie commune -- monnaie fiscale complémentaire n’est pas seulement une solution d’urgence ; c’est aussi potentiellement un outil durable de stabilisation monétaire de la zone euro. En effet, la réduction de la dette publique par autofinancement de la dette flottante et l’amélioration du solde des échanges extérieurs par réduction des importations (la circulation géographiquement limitée de l’euro-franc inciterait à relocaliser la production) réduisent la dépendance extérieure des Etats à l’égard tant de la finance internationale que des marchés extérieurs qui sont la source principale de son instabilité.

Cette forme de liquidité émise par les Etats sans passer par les banques n’est pas nouvelle, et sa combinaison avec une monnaie commune dans un système politique de type fédéral a été expérimentée avec succès dans les années 30 aux Etats-Unis et, plus récemment, entre 1984 et 2003 en Argentine. Ces expériences montrent que, sous certaines conditions, un tel dispositif monétaire remplit son office de réduction de la dette publique et de redynamisation de l’économie locale, sans créer de tension inflationniste ni de décrochage entre la monnaie locale et la monnaie centrale.

En l’état actuel des traités européens, la stratégie ici proposée est conforme au principe de subsidiarité qui reconnaît à tout Etat membre de l’Union la capacité de prendre des initiatives propres en matière de politique fiscale et budgétaire. Les Etats ne sont nullement obligés de se soumettre aux marchés et aux banques commerciales pour se financer, surtout à court terme. Rien ne les empêche de disposer de leurs propres systèmes de paiement, dès lors que ceux-ci remplissent les conditions de sécurité requises.

Se doter d’une monnaie fiscale nationale -- en France, l’euro-franc -- complémentaire à l’euro bancaire permettrait de financer les services publics et de mettre fin aux politiques d’austérité actuelles qui menacent le projet européen lui-même. C’est une politique réaliste qui peut être décidée immédiatement et unilatéralement au niveau national sans aller à l’encontre des traités européens. Mais pour assurer le succès de l’euro-franc, il ne suffit pas que l’Etat en garantisse l’acceptabilité en l’instituant comme moyen d’acquitter des impôts et en stabilisant sa valeur à la parité avec l’euro. Il doit aussi être soutenu par une large partie de la population qui le reconnaisse comme un instrument crédible de sortie de l’austérité. Pour cela, une fraction des euro-francs créés pourrait être distribuée aux PME et aux ménages endettés comme moyen de règlement de leurs dettes (privées). Cette mesure ferait d’une pierre quatre coups : par ce jubilé partiel des dettes, elle mettrait fin à l’excès d’endettement privé, cause principale de la récession dont souffre notre économie ; loin de pénaliser les créanciers résidents, elle les sécuriserait, vu le contexte d’une solvabilité très incertaine ; elle accomplirait le quantitative easing for the people («assouplissement monétaire pour les gens») dont Mario Draghi reconnaît qu’il est de nature à relancer l’économie européenne et l’emploi ; elle mettrait en circulation une monnaie complémentaire à une échelle qu’aucune des monnaies locales qui s’inventent aujourd’hui ne peut ambitionner.

Bien sûr, d’autres moyens d’assurer la confiance dans cette monnaie sont parfaitement concevables. Gageons qu’un tel euro-franc ne tarderait pas à être imité par nos voisins, ce qui redonnerait du même coup sa légitimité à un euro devenu monnaie commune.

Thomas Coutrot , Dominique Plihon, Wojtek Kalinowski, Bruno Théret, Gaël Giraud, Vincent Gayon, Jean-Michel Servet, Jérôme Blanc, Marie Fare, Benjamin Lemoine

http://www.liberation.fr/debats/2017/03/08/sortir-de-l-austerite-sans-sortir-de-l-euro-grace-a-la-monnaie-fiscale-complementaire_1554260

Source : « Libération »

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17085http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170310_122705_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_BerbereFri, 10 Mar 2017 11:27:05 +0000La taque-tique de l’encerclement n’est pas nouvelle…
…chassant l’homme libre, partout où il se trouve…

Histoire des Réserves Indiennes, la survie par l’identité.
https://www.youtube.com/watch?v=c9unSbVCdTk

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17084http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170310_113747_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_BerbereFri, 10 Mar 2017 10:37:47 +0000C dans l’air (avec) François Asselineau UPR

Quel mépris pour les maires de France et pour la vérité…qui apparemment est difficile à avaler pour le système et ses sbirs…
Quand ils ne savent plus la cacher, ils déforment la réalité…
ça sens la magouille arriver… »de gré ou de force »…

https://www.youtube.com/watch?v=LWuVNKQK6RQ

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17082http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170309_115830_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_BerbereThu, 09 Mar 2017 10:58:30 +0000Thinkerview : François Asselineau

http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/thinkerview-francois-asselineau-72538

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17081http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170309_010014_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneThu, 09 Mar 2017 00:00:14 +0000Macron : en marche vers un scandale Servier

PAR JBERMAN BLOG

Pendant que la presse tente de relancer le feuilleton Fillon, c’est un tonnerre de silence qui a accueilli la révélation, ce week-end, du scandale Macron-Servier. Le laboratoire commercialisant le Mediator, et connu pour ses techniques occultes de lobbying, s’avère être l’inspirateur principal du volet « santé » du programme d’Emmanuel Macron, via un « expert » grassement rémunéré.

Hasard ou conséquence, le leader d’En Marche plaidait quelques jours plus tôt pour mieux rembourser les médicaments vendus par… les laboratoires Servier. Heureusement, aucun journaliste n’a eu l’indélicatesse de demander à Emmanuel Macron si Servier faisait partie de la fameuse liste gardée secrète de ses généreux donateurs. Un cas d’école de la collusion entre les lobo pharmaceuriques, les politiques et les médias.

Ce ne sont ni les valeureux enquêteurs du Canard, ni les fins limiers de Médiapart, ni même les expérimentés journalistes du Monde qui ont dévoilé le pot au rose, mais le docteur Irène Frachon. Connue du grand public pour avoir révélé le scandale du Mediator, et décorée par l’association Anticor du Prix éthique du Lanceur d’alerte citoyen, Irène Frachon a tiqué en relevant que le « représentant santé » (et principal inspirateur de son programme en la matière), Jean-Jacques Mourad, était en fait rémunéré par le laboratoire, pour des montants qui pourraient avoisiner le million d’euro pour la seule année 2016.

Ce conflit d’intérêt caractérisé avait déjà été signalé durant le week-end par Formindep (Association Pour une Information Médicale Indépendante), une association non partisane et reconnue. Mais la presse n’avait pas daigné relever les faits avant l’intervention d’Irène Frachon, qui a du elle-même aller vérifier les bases de données du Ministère de la santé, qui répertorient les versements effectués par les laboratoires.

Oui mais voilà, Jean-Jacques Mourad est aussi le frère de Bernard Mourad, l’un des piliers de la campagne d’Emmanuel Macron. C’est lui qui pilote pour Xavier Niel et Patrick Drahi les plus grands dossiers des médias qui appartiennent à ces patrons (soutiens eux aussi de Macron) : Le Monde, Libération, l’Express, BFM TV, RMC…

Bref, un scandale de conflit d’intérêt sans équivalent par le passé, mais dont on risque d’assez peu entendre parler. Notre pronostic : un petit papier neutre (pour pas que ça se voit trop non plus) entre deux Unes sur Fillon (Fillon a dit « autiste », Fillon a emprunté des sous à un copain, Fillon a téléchargé illégalement Game of Thrones, Fillon a fait une faute d’accord sujet verbe….) et un papier hautain sur Mélenchon (qui ne se couche pas devant Hamon), et pas de follow-up. On prend les paris ?

J BERMAN

Source : https://blogs.mediapart.fr/jberman/blog/070317/macron-en-marche-vers-un-scandale-servier

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de questions d’internautes, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17080http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170309_005405_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_questions_d_rsquo_internautes__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_etienneWed, 08 Mar 2017 23:54:05 +0000Le commentaire de Coralie Delaume 🙂

Il va pleuvoir ! France3 réalise un documentaire honnête sur le référendum de 2005 !!


http://l-arene-nue.blogspot.fr/2017/03/il-va-pleuvoir-france3-realise-un.html

Source : L’arène nue

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de questions d’internautes, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17079http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170309_002950_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_questions_d_rsquo_internautes__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_etienneWed, 08 Mar 2017 23:29:50 +0000[Rappel] 2005 : quand les Français ont dit non à l’Europe

//www.youtube.com/watch?v=_UBMIh8mvws

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17078http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170309_000538_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneWed, 08 Mar 2017 23:05:38 +0000Excellent BEST OF MACRON :

https://www.facebook.com/les.crises/videos/1217544965008916/


Best-Of-Macron par les-crises

Source : les-crises.fr Olivier Berruyer

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17077http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170308_235105_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneWed, 08 Mar 2017 22:51:05 +0000[Comme en 2012, la mission de Hamon, c’est de faire perdre Mélenchon]

«On lui assure [à Hollande] un flanc gauche qui évite que certains électeurs se tournent vers Mélenchon», assure Benoît Hamon.

Source : Le Figaro, http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/20/01002-20120120ARTFIG00358-le-ps-place-la-gauche-de-la-gauche-sous-surveillance.php


Hamon 2017, le P$ en actes :

campagne 2012

On lui (Hollande) assure un flanc gauche qui évite que certains électeurs se tournent vers Mélenchon
source capture

Nous renégocierons ce traité, car il a été imposé aux français et qu’il est mauvais
source capture

Je me sens plus proche de Hollande que de Mélenchon
source

ministre de hollande

abandon de la réforme des traités européens
abandon de la réforme bancaire et complaisance à l’égard de la finance
vote du CICE, 23,5 milliards d’euros donnés sans contrepartie aux grandes entreprises et au patronat
aucune revalorisation du SMIC
vote de l’ANI, loi sur l’emploi amorçant la casse du code du travail et la loi El Khomri
Toutes les sources dans l’article #ÇaVaMieux

« Il faut baisser le coût du travail » source

« Le « pacte de responsabilité » c’est 20 milliards d’euros pour alléger le coût du travail » source capture1 capture2

Sa compagne embauchée comme lobbyiste à LVMH juste après son arrivée à rue de Grenelle capture

N’a pas quitté le gouvernement, s’en est fait éjecter source1 source2 capture

Manœuvre pour placer Valls au poste de Premier ministre source capture

Condamne la manifestation de Mélenchon qui divise la gauche source capture

Hamon au parlement

A voté pour les mesures d’austérité en Grèce. source capture

N’a pas voté la censure de la droite la seule qui pouvait renverser le gouvernement source1 source2 capture

A décidé sciemment de ne pas participer aux votes de prolongation l’état d’urgence de février, juillet et décembre 2016 source

A voté pour la loi renseignement. source capture

ne sait pas s’il a voté la réforme de la prescription en matière pénale source capture

n’a pas signé la lettre ouverte demandant la reconnaissance de l’État de Palestine source capture

tambouille

Accolade avec Macron au dîner du Crif source capture

Accord Jadot-Hamon source capture

Refus d’alliance avec la France Insoumise source1 source2 capture1 capture2

Manœuvres pour empêcher J-L Mélenchon d’obtenir ses parrainages source capture1 capture2

programme

Veut une nouvelle loi travail en gardant le compte pénibilité source1 source2 capture

Pas de constituante pour une VIe république, plutôt une révision cosmétique de la Ve source capture

Revenu de base de plus en plus flou source1 source2 capture

Nucléaire : Pas d’arrêt de l’EPR source (à 20’10) capture

CETA : le groupe PS refuse de suivre la position de Hamon source capture

Pas d’appui de la gauche européenne pour son projet européen source capture

Source : https://www.bilan-ps.fr/Hamon-2017

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17076http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170308_232217_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneWed, 08 Mar 2017 22:22:17 +0000Merci Hadrien.

]]>
Commentaires sur [Vidéo] Entretien autour de questions d’internautes, avec Nicolas Clément (Paris, 23 février 2017) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4829#comment-17075http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170308_223446_Commentaires_sur__Video__Entretien_autour_de_questions_d_rsquo_internautes__avec_Nicolas_Clement__Paris__23_fevrier_2017__par_etienneWed, 08 Mar 2017 21:34:46 +0000Une école géniale !

//www.youtube.com/watch?v=8rdlOXwPNhw

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par Hadrienhttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17074http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170308_212117_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_HadrienWed, 08 Mar 2017 20:21:17 +0000Bonjour Etienne,

Hier, dans son meeting télévisé, Macron a relayé la propagande européiste du Monde-Eco (1er mars) [« Les épargnants français perdront 30% de leurs avoirs en cas de retour au franc »], oubliant ce que tout le monde peut vérifier en quelques clics sur le Net:

L’EURO, MONNAIE MOINS FORTE QUE NE L’ETAIT LE FRANC !
Pour comparer les deux monnaies, il suffit d’en juger l’évolution sur leurs périodes d’existence respectives, par rapport au dollar comme référence commune, depuis la disparition du Gold Exchange Standard qui a laissé place aux changes flottants généralisés:
– Fin du Gold Ex. St. (15.08.1971): 1 F = 0,1816 $
– Cours fin du Franc (01.01.1999): 1 F = 0,1778 $ (-2,1% en 28 ans, soit -0,75% par décennie)
et adoption de l’Euro(01.01.1999): 1 E = 1,1667 $
– Cours act de l’Euro(22.02.2017): 1 E = 1,0513 $ (-9,89% en 18 ans, soit 5,5% par decennie, une dépréciation de l’Euro sept fois plus rapide que celle du Franc)
(Encore faut-il noter que l’Euro n’a pas fini sa période baissière de Quantitative Easing, contrairement au Dollar qui l’avait effectuée bien avant)
Il est donc erroné d’alléguer, comme le prétendent les médias sous influence, une forte dépréciation à redouter en cas de retour au Franc (ou à un Eurofranc gardant l’euro comme monnaie commune, à l’instar de l’écu dans l’ancien SME).
L’Euro est en réalité une monnaie dont le cours reflète l’effet de moyenne entre Nord et Sud de l’Europe. Dans un billet actuel libellé en euros, il y a certes une part de marks et de florins, mais aussi une forte proportion de lires, pesetas, escudos et drachmes! La France occupe une position médiane, de sorte qu’un Eurofranc serait très voisin de l’euro actuel, et devrait même subir en toute logique une légère appréciation.
Il en va évidemment très différemment avec un Euromark, qui subirait une très forte appréciation par rapport à l’euro actuel, et ramenant les exports allemands à leurs justes proportions, confirmant en cela les récents propos de Donald Trump qui a jugé l’économie allemande « passager clandestin » d’un Euro « sous-évalué » par la participation des pays ne pratiquant pas la même austérité que l’Allemagne.
Lorsqu’on se réfère à « notre important déficit commercial », faut-il rappeler que ce déficit est le pendant de l’énorme excédent de l’Allemagne (350 Mds actuels) et date précisément de l’adoption de l’euro:
Lorsque s’acheva l’introduction de l’euro, sous sa forme fiduciaire (2002), notre balance extérieure jusque là excédentaire entra subitement dans une spirale globalement déficitaire dès l’année suivante:
de peu en 2003, puis :
de 5 Mds en 2004,
de 24 Mds en 2005,
de 30 Mds en 2006,
de 42 Mds en 2007,
de 56 Mds en 2008,
etc.
Dans une Union monétaire et douanière non fédérale, c’est le pays qui s’est imposé le plus d’austérité socio-économique qui oblige tous les autres à le suivre !
D’où l’intérêt d’analyser d’un peu plus prés la situation socio-économique de cette Allemagne que citent volontiers tous ceux qui n’y ont jamais vécu :

PROPORTION DE BAS SALAIRES en Europe (Source OCDE):
Allemagne………. 22,4%
Royaume-Uni…… 22,5%
Pays-bas……….. 18,3%
Espagne………… 14,6%
Italie…………….. 12,36%
Belgique………….. 6,37%
France…………….. 6,08%
Zone euro………. 14,74%

TAUX DE SURCHARGE DES COÛTS DU LOGEMENT, défini de façon fort claire :
« pourcentage des ménages dont le coût total du logement représente 40% ou plus du revenu disponible »
Étonnamment, il est en France le plus faible (5,2) de toute l’Eurozone (y compris Autriche 7, Portugal 8,3, etc.)
Allemagne………… 16,6
Pays-bas………….. 14,4
Espagne…………… 14,2
Belgique……………. 11
Italie………………….. 7,9
Royaume-Uni……….. 7,4
France……………….. 5,2
Zone euro………….. 11,7
(Source : EUROSTAT)

MONNAIE FORTE ET IDÉES COURTES

Durant toute l’après guerre, on n’a cessé à propos du mark, en France et ailleurs, de confondre monnaie forte et fort pouvoir d’achat, ce qui n’a rien à voir: le mark ne se dévaluait pas, mais les (bas) salaires ne « s’évaluaient » pas non plus… Raison pour laquelle les touristes allemands ne s’attardaient guère en France ni en Italie !
On est également resté sur la légende bismarckienne d’un système social qui aurait les mêmes avantages sociaux qu’en France actuellement, ce qui n’est plus le cas depuis longtemps et dont on constate les différences aujourd’hui dans le revenu disponible des ménages, et surtout le faible patrimoine accumulé en Allemagne…
Or, il devrait en être différemment puisqu’une démographie qui diminue, comme outre-Rhin, partage son acquis entre moins d’enfants !

Dans la préparation de l’euro comme monnaie unique, on a sur-évalué le pouvoir d’achat intérieur effectif des allemands, en fonction d’indicateurs (salaires horaires ou annuels) qui ne couvraient pas forcément la même chose (retraites, par exemple).
Ainsi, on ne nous dirait pas aujourd’hui que les allemands veulent un euro fort pour leurs retraités si ceux-ci étaient sous le régime de répartition français, qui est insensible aux évolutions de la monnaie, ce qui n’est pas le cas de la capitalisation !

Aujourd’hui, devant la crise socio-économique des pays qui souffrent le plus en Europe, la BCE a dû procéder au même « Quantitative Easing » que la Fed devant la crise financière, ce qui rend légitime la comparaison annoncée en en-tête de ce texte. Le résultat final est surprenant : non seulement l’Euro a accéléré la désindustrialisation de la France, comme tout le monde en convient, mais on constate qu’il a appauvri les français en capital monétaire et pouvoir d’achat… la seule chose dont « l’Euro-fort » était censé les protéger !

REMARQUE:
Durant les deux derniers siècles:
– la France, tout comme l’Italie, n’a jamais fait défaut…
– L’Allemagne 6 fois ! (Prusse 1813, Hesse 1814, Schleswig-Holstein 1850, Allemagne moderne 1932, 1939, 1948)
– L’ « Ecole autrichienne » 5 fois ! (Autriche-Hongrie 1816, 1868, Autriche 1938, 1940, 1945)
– Le Royaume-Uni 4 fois (1822, 1834, 1888-89, 1932)
– Les États-Unis 3 fois (9 États 1841-1842, 10 États 1873-83, USA 1933)
– La Chine 3 fois (1921, 1932, 1939)
– Le Japon 2 fois (1942, 1946-1952)
Les préjugés ont la vie dure…
Mais avec un peu de patience, si l’on reste dans la roue des allemands, sous l’euro, ça finira bien par nous arriver !

N.B.
On peut trouver quelques informations supplémentaires (notamment sur le patrimoine et le chômage allemands) dans le billet invité:
https://postjorion.wordpress.com/2017/02/27/335-monnaie-forte-et-idees-courtes/

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17073http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170307_213714_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneTue, 07 Mar 2017 20:37:14 +0000Vincent Le Coq était hier l’invité de Radio Campus Paris :

La Matinale – Impunités, une justice à 2 vitesses

http://www.radiocampusparis.org/matinale-impunites-justice-a-2-vitesses-aliennes/

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17072http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170307_205939_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneTue, 07 Mar 2017 19:59:39 +0000[Macron, c’est LA BANQUE AU POUVOIR, c’est pire que tout !]

Emmanuel Macron veut réécrire [diminuer] la régulation financière !

7 mars 2017 par Martine Orange (Mediapart)

Se rangeant aux côtés des banques et des assurances, le candidat d’En Marche juge que les règles prudentielles sont trop contraignantes. Il souhaite à l’avenir que ce soit les ministres des finances et non les régulateurs qui les déterminent. Un premier pas pour effacer toutes les leçons de la crise financière.

S’il y avait encore un doute sur le positionnement d’Emmanuel Macron, il vient de le dissiper : il se place ostensiblement du côté de la finance. Tandis que l’attention de l’opinion publique est captée par le feuilleton quotidien de la droite, il avance discrètement ses propositions. Et quelles propositions ! Il ne s’agit rien de moins que de remettre en cause la régulation élaborée après la crise financière de 2008. Comme Trump, il propose de réécrire ces règles contraignantes. Au nom de l’économie bien sûr. […]

Ses propositions sont simples : il veut reprendre la main sur la régulation financière. Pour lui, les régulateurs ont des positions beaucoup trop rigides, voire dogmatiques. Il vaudrait bien mieux que cette tâche prudentielle soit confiée aux ministres des finances européens. Ils seraient beaucoup plus à même, selon Emmanuel Macron, d’établir les ratios prudentiels (Bâle 2 et 3 pour les banques, Solvency 2 pour les assurances) qui fixent le niveau de fonds propres pour les banques et les assurances. « Ce que je souhaite, c’est que les grands ratios de solvabilité de liquidité et de fonds propres des banques et des assurances puissent être discutés au niveau européen à l’Ecofin chaque année et qu’on en fixe, avec des objectifs de financement économique, les grandes règles », a expliqué Emmanuel Macron.

Le candidat d’En Marche juge que ces règles sont trop contraignantes, et finissent par être plus néfastes que bénéfiques pour l’économie. En tout cas, elles ne sont pas du tout « adaptées à la France », selon lui. « Nous nous sommes fait avoir », a-t-il assuré. Les règles prudentielles des établissements financiers « touchent beaucoup les économies comme les nôtres qui n’étaient pour rien dans l’origine de la crise ». « Les instances prudentielles veulent de la prudence, donc elles n’ont qu’un objectif de réduction du risque et donc elles ont désincité (sic) les banques et les assurances à financer l’économie », a-t-il regretté.

L’argumentation n’est pas nouvelle. Elle est développée depuis des années par les banquiers et les assureurs, en guerre contre toutes les régulations financières qui leur ont été imposées après la crise financière. Tous mettent en avant le prétexte du financement de l’économie pour obtenir l’assouplissement voire l’annulation de ces règles, qui encadrent plus strictement leurs engagements. […]

Lire la suite :
https://www.mediapart.fr/journal/economie/070317/emmanuel-macron-veut-reecrire-la-regulation-financiere

Source : Mediapart

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par BAhttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17071http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170307_175636_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_BATue, 07 Mar 2017 16:56:36 +0000Pour pouvoir être candidat à l’élection présidentielle, il faut obtenir 500 parrainages.

Parrainages obtenus par les candidats (date limite : 17 mars 2017) :

François Fillon : 1789 parrainages

Emmanuel Macron : 1074 parrainages

Benoît Hamon : 1039 parrainages

Nicolas Dupont-Aignan : 559 parrainages

Nathalie Arthaud : 557 parrainages

Marine Le Pen : 483 parrainages

François Asselineau : 480 parrainages

Jean-Luc Melenchon : 356 parrainages

https://presidentielle2017.conseil-constitutionnel.fr/les-parrainages/parrainages-par-candidat/

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par Richardhttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17070http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170307_062502_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_RichardTue, 07 Mar 2017 05:25:02 +0000joubliais le crowdfunding/kickstarter parmis les moyens disponibles. Selon moi une fédération de democraties virtuelles et d’organismes démocratiques se multipliant viralement pourrait se propager à une vitesse fulgurante.

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par Richardhttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17069http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170307_055859_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_RichardTue, 07 Mar 2017 04:58:59 +0000Est-il possible de s’inspirer des idées et mécanismes de démocratie pour constituer un groupe, comme une compagnie qui offre des services ou un organisme à but non lucratif ou autre goupe dont les membres ne sont pas forcément tous dans le même lieu physique(internet). Nous avons au 21e siècle des possibilités (entreprises/developement open source/internet) que les Anthéniens n’avaient pas.

Ceci serait plus facile et rapide à mettre en place car elle ne requière pas pour exister que des milliers ou des millions de personnes non mobilisés en soit daccord ce qui est le cas pour une ville ou un pays.

Ceci permetterait de mettre en pratique et de s’exercer, partager avec dautres groupes similaires des outils/tutoriels ainsi que les difficultés et solutions/mécanismes. De plus ceci pourrait aider à familiariser le public avec certains concepts et rendre plus facile d’imaginer une ville/federation de ville/pays fonctionnant ainsi, en plus de multiplier les gens qui auront une expérience concrète pour éventuellement aider à mettre certains aspects en place dans une ville.

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17068http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170306_215547_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneMon, 06 Mar 2017 20:55:47 +0000Je ne les retrouve pas. Twitter est insupportable pour mener des longues conversations (c’est ma première, en l’occurrence, mais je ne recommencerai pas), il y a des sous-fils disséminés un peu partout, retrouvables on ne sait comment.

Je ne retrouve pas le fil où les erreurs ont été listées.

Je me souviens qu’on reprochait à Le Coq l’erreur de parler d’ « abus de biens sociaux » à propos de la femme de Chirac.
Alors que Vincent a bel et bien parlé de « recel d’abus de bien sociaux ». => « Erreur » inventée, donc.

Je me souviens aussi que Eolas considérait l’avis du juge comme suffisant pour classer (le recel n’aurait existé que si Madame Chirac avait eu conscience de l’illégalité : or, le juge a considéré qu’elle n’avait pas cette conscience…). Tu parles d’une erreur…

Quand je retrouverai ces « erreurs », je les traiterai ici.

Vous avez le droit de me les rappeler ici, si vous savez où elles sont 🙂

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17067http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170306_193749_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneMon, 06 Mar 2017 18:37:49 +0000On a raté l’éducation de nos hommes politiques

(Le billet de Nicole Ferroni) :

//www.youtube.com/watch?v=lijagOH4VIA

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17066http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170306_182322_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneMon, 06 Mar 2017 17:23:22 +0000[IMPUNITÉS, suite]

L’enquête sur Denis Baupin classée sans suite pour prescription

Le parquet de Paris avait ouvert, le 10 mai 2016, une enquête préliminaire à l’encontre du député écologiste pour agression sexuelle et harcèlement.

« L’enquête ouverte le 10 mai 2016 après les révélations de huit femmes accusant Denis Baupin d’agressions et de harcèlement sexuel a été classée sans suite « pour prescription », même si certains faits étaient « susceptibles d’être qualifiés pénalement », a annoncé lundi 6 mars le parquet de Paris. Les témoignages de quatre élues écologistes et de quatre autres femmes dénonçant les agissements du député écologiste (ex-EELV) avaient d’abord été publiés sur le site Mediapart et chez France Inter. Au total, quatorze femmes avaient témoigné contre l’élu dans les médias.

« Il apparaît que les faits dénoncés, aux termes de déclarations mesurées, constantes et corroborées par des témoignages, sont pour certains d’entre eux susceptibles d’être qualifiés pénalement. Ils sont cependant prescrits », car datant de plus de trois ans, a fait savoir le procureur de la République, François Molins, dans un communiqué.

L’enquête « s’est attachée non seulement à recueillir les témoignages des victimes présumées qui s’étaient préalablement exprimées dans la presse mais aussi à entendre celles révélées par l’enquête », a-t-il précisé. De « nombreuses personnes (…) susceptibles de pouvoir apporter des témoignages utiles » ont, par ailleurs, été entendues.

« Le communiqué du parquet est très clair : c’est une forme de victoire pour nous, même si j’aurais préféré qu’il [Denis Baupin] soit poursuivi », a expliqué au Monde, Sandrine Rousseau, secrétaire nationale adjointe d’EELV, l’une des quatre femmes à avoir porté plainte contre M. Baupin. Cette dernière juge que leur action « a mis ce phénomène de société au cœur du débat » et a permis de « faire évoluer la loi » pour ce type de délits, dont la prescription a été doublée par un texte voté en février, passant de trois à six ans, ce doublement n’étant pas rétroactif. » […]

Lire la suite :

http://www.lemonde.fr/affaire-baupin/article/2017/03/06/l-enquete-pour-agression-sexuelle-et-harcelement-visant-le-depute-denis-baupin-classee-sans-suite-pour-prescription_5089932_4916429.html

Source : Le Monde.

]]>
Commentaires sur Je partage les vœux de Jean-Luc Mélenchon, que je trouve remarquables : UNE FRANCE NON ALIGNÉE POUR LA PAIX par FILLON SEUL AU MONDE ! Ou pas… | jbl1960bloghttp://chouard.org/blog/?p=4453#comment-17065http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170305_182630_Commentaires_sur_Je_partage_les_v_oelig_ux_de_Jean-Luc_Melenchon__que_je_trouve_remarquables___UNE_FRANCE_NON_ALIGNEE_POUR_LA_PAIX_par_FILLON_SEUL_AU_MONDE___Ou_pas_hellip____jbl1960blogSun, 05 Mar 2017 17:26:30 +0000[…] https://chouard.org/blog/2017/01/08/je-partage-les-voeux-de-jean-luc-melenchon-que-je-trouve-remarqu… […]

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17064http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170305_123602_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneSun, 05 Mar 2017 11:36:02 +0000Olivier Berruyer continue son enquête d’utilité publique et son combat héroïque contre le PPA, le parti de la presse et de l’argent.
Il a besoin de nous, ce n’est pas le moment de le laisser tomber. Faites passer.

Le principe du Décodex illustré par l’équipe Macron : discréditer les gêneurs

http://www.les-crises.fr/le-principe-du-decodex-illustre-par-lequipe-macron-discrediter-les-geneurs/

Olivier Berruyer : « Fantastique illustration du danger du Décodex – ou, plus précisément, d’une liste officielle de sites “non fiables” établie par le journal Le Monde.

J’ai comparé dès le début ce Décodex avec l’Index de l’Église Catholique. Nous allons voir que les mêmes conséquences surviennent sur la liberté d’expression.

C’est la raison pour laquelle j’en parle autant, et que ce sujet ne m’a jamais fait sourire – malgré son aspect éminemment ridicule en première approche.

Comme je vous l’ai dit, beaucoup de choses se passent sur mon compte Twitter depuis une semaine – jetez-y un oeil @OBerruyer (n’hésitez pas à nous suivre)

Je rappelle que les 25 questions que j’ai posées à Macron (à partir d’un article du Canard Enchaîné et de ses déclarations de patrimoine) sont ici, avec une synthèse au début de l’article.

I. La question 18…

J’ai continué à tweeté hier certaines questions à Emmanuel Macron. À force, on est arrivé à la question 18 – évidemment plus accessoire que les autres :

macron

La TeamMacron  (“équipe Macron”) est constitué des membres de l’équipe du Leader Minimo, dont, apparemment Sylvain Maillard @SylvainMaillard son porte-parole :

CEO = PDG

Eh bien, croyez-le : j’ai obtenu une réponse officielle de l’équipe Macron ! Et du lourd (3 mars, 17h49) :

Ah, le LDD n’est pas plafonné, fichtre, il faut d’urgence changer la documentation officielle :

Mais que dit le lien de la TeamMacron vers le site du Crédit Mutuel ?

On voit pourtant clairement que le Crédit Mutuel a simplement fait du marketing et a greffé deux simples livrets bancaires sur un LDD…

EDIT : on m’a envoyé les Conditions générales du Crédit Mutuel (merci A.), ce qui confirme :

Il aurait donc fallu scinder en 3 la somme dans sa déclaration de patrimoine :

Notez que – oh surprise -, c’était bien mon hypothèse principale sur ce point accessoire, dans mon article aux 25 questions à Macron (dernière phrase) :

Le point intéressant, là, pour moi, était le manque de soin dans la rédaction de la déclaration.Déclarer 40 000 € pour un LDD, c’est comme déclarer 158 000 €sur un Livret A, il y a un problème, ça doit faire “tilt” quand on a quelques connaissances de base sur les placements – a fortiori quand on est un Inspecteur général des finances, et qu’on est ministre de l’Économie…

Mais il y a mieux. Beaucoup mieux.

II. L’Index Décodex

La Team Macron avait dit autre chose avant de se sentir obligée de faire semblant de répondre (16h57 et 17h18) :

Impressionnant, non ?

J’ai pensé dès le début (voir ce billet) qu’il arriverait très vite ce genre de choses avec l’Index duMonde, qui a pour simple objet de déconsidérer une source dans son intégralité. Ce phénomène se répand depuis sur les réseaux sociaux à mon détriment :

samuel-laurent samuel-laurent

samuel-laurent

On comprend bien que ce Décodex mine ma Liberté d’expression et de Débat : mes contradicteurs s’appuieront désormais toujours sur l’autorité du Monde pour discréditer mes propos a priori, sans même prendre la peine d’y répondre…

Et la Team Macron @TeamMacron2017 se lâche encore aujourd’hui – et passe la deuxième couche, montrant toute son honnêteté intellectuelle :

Les types ne sont pas élus, et ils se permettent déjà ça. Ca promet pour la suite…

ce que perçoivent bien les lecteurs malins :

Bon, en tous cas, avec son #AuRevoir (unique pour moi, merci), la Team espère sans doute pouvoir me congédier comme un domestique, me prenant peut-être pour un des journalistes qui le suit au quotidien.

Bref, je ne lâche rien :

Enfin, vous voyez bien que, quand on a des choses à cacher, on applique souvent une stratégie visant à attirer l’attention sur des sujets les plus accessoires possibles (genre le peu de soin mis à remplir la case LDD), loin du sujet problématique (genre avoir gagné l’équivalent d’une petite cagnotte du loto et à avoir tout dilapidé en 2 à 3 ans, en étant en plus à l’Élysée – ce qui est parfaitement légal, mais qui interroge sur la personnalité de M. Macron).

Mais comme la Team Macron aime les anecdotes, continuons… Par exemple, juste pour rire, avec l’association de financement de la campagne, déclarée au Tribunal de Commerce comme ayant une “Activité des agents et courtiers d’assurances”

Eh, Monsieur Macron, je peux avoir un devis pour l’assurance de ma voiture, svp ?

Plus sérieusement, même la simple déclaration de sa voiture pose question :

Merci de vos réponses – on passera ensuite aux plus sérieuses – sur vos dépenses, sur l’achat de votre appartement, sur les affaires de M. Hermand, sur vos interventions sur le projet de loi de séparation des activités bancaires, etc… Et ce malgré votre proverbiale timidité :

Bref, comme on dit :

Olivier Berruyer


72 réponses à Le principe du Décodex illustré par l’équipe Macron : discréditer les gêneurs

Commentaires recommandés

FritzLe 04 mars 2017 à 22h42

Si les journaux avaient encore un peu d’honneur, ils auraient dénoncé et ridiculisé d’emblée le Décodex, à commencer par le Canard enchaîné. Malheureusement, qu’ils soient timides ou de mauvaise foi, ils sont partie prenante d’un système de mensonge et de diversion : le système qui propulse Macron à la tête de ce pays.

Décodex, c’est la police de la pensée, l’arme d’intimidation, l’équivalent des menaces de déréférencement que la grande distribution fait peser sur les petits producteurs. Et cette menace n’est qu’un premier pas : on commence par colorier votre site en rouge ou en orange, puis on vous traite comme un conspi, autant dire un paria qui mérite la prison ou l’asile psychiatrique.

Plus que jamais, il faut résister, et d’abord résister mentalement, et bien sûr ouvrir les yeux de nos proches, tant que c’est possible… Tôt ou tard, l’édifice du mensonge finira par s’écrouler.

Voir dans la discussion

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par Ronaldhttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17063http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170305_113223_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_RonaldSun, 05 Mar 2017 10:32:23 +0000Intéressante, l’initiative de Hamon avec son Conseil Citoyen :
https://conseilcitoyenhamon2017.fr/
J’entends déjà les pisse-vinaigre : … ne l’appliquera jamais … bla bla bla … fumisterie … bla bla … récupération politicienne …

Dans sa présentation, il dit qu’il intégrera les propositions « qui peuvent enrichir son projet » (ce qui veut dire qui auront l’aval du bureau du PS).
Mais c’est déjà une erreur stratégique de l’oligarchie que de laisser se développer ces méthodes. Cela les propage. Et en plus, les gens pourraient croire qu’elles sont suffisamment réalistes, si elles sont reprises par des hommes politiques au pouvoir.

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par Billibiehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17062http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170304_201155_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_BillibieSat, 04 Mar 2017 19:11:55 +0000Maître Eolas vous a répondu sur Twitter mais avez-vous tenu compte de ses réponses que vous avez vous-même sollicitées ?

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17061http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170304_181728_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneSat, 04 Mar 2017 17:17:28 +0000Edit : Vincent nous a préparé UN GLOSSAIRE POUR LES DÉBUTANTS, pour mieux nous représenter les principaux points possibles de corruption de la Justice.

L’ESSENTIEL DE LA CORRUPTION DE LA JUSTICE SE JOUE DANS LE RÔLE DU « PARQUET » (SOUMIS HIÉRARCHIQUEMENT AUX POLITICIENS !) DANS PRESQUE TOUTES LES PROCÉDURES !

Normalement, tout ça devrait vous donner des tas d’idées importantes d’articles de constitution d’origine populaire pour vos ateliers constituants de ce soir, de demain et pour encore quelques jours 🙂

Lisez le passionnant résumé que nous a rédigé Vincent :

Glossaire

Comme la justice est souvent comparée à un théâtre, je me propose de présenter les personnages puis la dramaturgie.

LES PERSONNAGES

Magistrature du siège magistrature debout

Statutairement et fonctionnellement, statutairement parce que fonctionnellement, la magistrature se divise en deux catégories distinctes. Les juges du siège et le parquet. Cette différence entre ces deux types de magistrats organise une séparation entre la poursuite d’une part et l’instruction et le jugement de seconde part.

Le parquet

Les magistrats auxquels la loi a confié l’exercice de l’action publique ne sont pas véritablement des juges, mais les membres du Ministère public. À la différence des magistrats du siège qui sont inamovibles, ils sont amovibles. Le trait fondamental de l’organisation du Ministère public, et qui tient à ce qu’il représente le pouvoir exécutif, est la subordination hiérarchique. De là, le caractère hiérarchisé de ce corps placé sous la dépendance du gouvernement. Les magistrats du Ministère public au contraire reçoivent des ordres de leurs supérieurs hiérarchiques auxquels ils doivent obéir.

C’est précisément la dépendance étroite de l’exécutif dans laquelle le parquet est tenu qui a conduit la Cour Européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme (CEDH) à déclarer, dans l’affaire de l’avocate France Moulin le 23 novembre 2010, que « les membres du ministère public, en France, ne remplissent pas l’exigence d’indépendance à l’égard de l’exécutif ». Une juridiction internationale affirme donc qu’en France la magistrature debout serait plutôt couchée.

Le parquet a la maîtrise du procès et le pouvoir politique a la maîtrise du parquet. Le pouvoir politique a donc la maîtrise du procès fait à l’un des siens, comme à un opposant.

Effet direct de la centralisation française, 80 % des affaires délicates se traitent à Paris. En raison de l’implantation des sociétés du CAC 40 à la Défense, après le parquet de Paris, le parquet de Nanterre est donc stratégique pour le pouvoir politique.

Un magistrat, Didier Gallot, a pu écrire : « à Paris, le procureur de la République et le procureur près la cour d’appel ne sont que les supplétifs zélés de l’exécutif ». Les magistrats du parquet sont divisés en grades hiérarchisés. Voici la présentation officielle de la question : http://www.justice.gouv.fr/_telechargement/doc/Presentation_du_metier_de_procureur_de_la_Republique.pdf

Les juges du siège

Les magistrats du siège, qui ont en charge l’instruction ou composent les juridictions répressives de jugement, n’ont à recevoir d’ordre de personne et jugent uniquement d’après leur conscience

Le stade de l’instruction

Juge d’instruction

« Véritable Janus du monde judiciaire, le juge d’instruction présente un double visage. (…) S’il dispose de pouvoirs préjudiciables aux libertés, il représente, par son existence même, une garantie fondamentale en tant que magistrat dont l’indépendance à l’égard du pouvoir exécutif est assurée par la Constitution. » (Renaud Van Ruymbeke)

Chambre de l’instruction

Le principe du double degré de juridictions qui s’applique au stade du jugement trouve également à s’appliquer au stade de l’instruction. Les décisions du juge d’instruction peuvent être déférées à la chambre de l’instruction, autrefois dénommée chambre d’accusation.

Le chambre de l’instruction a longtemps été surnommée par les praticiens la « chambre des évêques » en raison de sa propension à valider systématiquement le travail des magistrats instructeurs. Mais à l’occasion, elle sait veiller efficacement à ce qu’ils ne s’égarent pas, notamment lorsque le juge d’instruction croit pouvoir appliquer au puissant la dureté d’une justice réservée au simple citoyen.

Le stade du jugement

Tribunal correctionnel

Chambre du tribunal de grande instance, le tribunal correctionnel est composé de trois magistrats professionnels assistés d’un greffier. L’un des trois juges préside le tribunal.

Le tribunal correctionnel juge les délits (vol, escroquerie, abus de confiance, coups et blessures graves…) commis par des personnes majeures. (http://www.justice.gouv.fr/organisation-de-la-justice-10031/lordre-judiciaire-10033/tribunal-correctionnel-12028.html)

Cour d’appel

Chaque cour comprend des chambres spécialisées (en matière civile, sociale, commerciale et pénale) composées chacune de trois magistrats professionnels : un président de chambre et deux conseillers.

La cour d’appel réexamine les affaires déjà jugées en premier degré (1er ressort ou 1ère instance) en matière civile, commerciale, sociale ou pénale. (http://www.justice.gouv.fr/organisation-de-la-justice-10031/lordre-judiciaire-10033/cour-dappel-12026.html)

Cour de cassation

La Cour de cassation est la plus haute juridiction de l’ordre judiciaire français. Siégeant dans l’enceinte du palais de justice de Paris, la juridiction suprême a pour mission de contrôler l’exacte application du droit par les tribunaux et les cours d’appel, garantissant ainsi une interprétation uniforme de la loi. (https://www.courdecassation.fr)

 

LES ACTES DE LA PIÈCE

Les parquetiers ont la maîtrise de l’ensemble la procédure par le choix initial des poursuites, puis celui de l’étendue de l’instruction par le biais des réquisitoires. Il leur appartient enfin de soutenir l’accusation devant les juridictions de première instance, d’appel comme devant la Cour de cassation.

La prescription

L’idée qui domine cette question est que le temps doit faire son œuvre et que, pour une infraction qui n’a pas été rapidement poursuivie et qui est tombée dans l’oubli, sa poursuite créerait un nouveau désordre.

La durée de la prescription, modifiée par la loi du 16 février dernier, distingue les contraventions, les délits et les crimes. Mais à peine précisée la durée, se pose la question du point de départ du délai de prescription. Il faut en effet distinguer en droit les infractions selon qu’elles sont instantanées, successives ou continues.

Surtout la grande liberté dans la qualification des faits que le code de procédure pénale accorde au parquet permet au procureur de la République, pour des faits identiques à retenir l’une ou l’autre des qualifications possibles, et en déduire que lesdits faits sont prescrits ou susceptibles de poursuites.

L’opportunité des poursuites

Le principe de l’opportunité des poursuites permet au procureur de la République, en présence d’une infraction constituée, et parfois alors pourtant que l’auteur est parfaitement identifié, de ne pas la poursuivre.

Les juristes orthodoxes ne manquent jamais de justifier l’existence de ce principe qui « constitue l’indispensable soupape du système général de la poursuite, sans quoi on aboutirait à un automatisme aveugle et sans nuances, à un écrasement de l’individu par l’implacable mécanique de la loi » (Maurice Aydalot, ancien Premier président de la Cour de cassation).

Le classement sans suite

Le rôle des procureurs est un rôle différent de celui des autres magistrats. Ce qui fait leur particularité, c’est qu’ils ont un pouvoir d’opportunité, qui leur permet, pour des raisons d’équité ou de paix sociale, de ne pas poursuivre une infraction juridiquement constituée.

L’enquête préliminaire

Les investigations du parquet, précisément parce qu’elles sont conçues pour demeurer « préliminaires » n’offrent ni les garanties, ni le cadre juridique d’une véritable instruction. A la différence du juge d’instruction, le procureur de la République ne peut imposer aucune mesure coercitive. C’est ainsi notamment qu’une perquisition ne peut être réalisée qu’avec l’accord de la personne objet de l’enquête.

Cette procédure donne en revanche à l’exécutif la pleine et entière maîtrise du temps judiciaire. Elle permet, au choix, de diluer la procédure dans le temps ou au contraire d’accélérer la procédure. Elle permet enfin de les enterrer.

Le rappel à la loi

Le rappel à la loi présente l’intérêt d’éviter radicalement la saisine d’un tribunal, ouverte par le procureur de la République, après avoir été ouverte par lui, la procédure est prestement clôturée par le procureur de la République.

La citation directe

Entre les mains du procureur de la République, la saisine directe permet au parquet de renvoyer devant la juridiction de jugement des accusés sur la base d’un dossier incomplet, ce qui permet d’éviter la mise en cause de certains intervenants, voire plus radicalement de saisir la juridiction de jugement d’un dossier insuffisant pour entraîner quelque condamnation que ce soit.

L’ouverture d’une instruction

L’ouverture d’une instruction impose la désignation d’un juge d’instruction, qui, à la différence du procureur de la République, est un magistrat statutairement indépendant.

Cette indépendance n’implique toutefois pas une perte totale du contrôle de la procédure par le pouvoir politique, via le parquet.

« Dans une affaire sensible, un juge d’instruction peut, bien sûr, n’en faire qu’à sa tête- du moins pour un temps. Mais la voie est sans issue. S’il avance dans son enquête en menant une guerre ouverte contre le parquet, si l’institution ne relaie pas son travail, au moins a minima, le dossier finit immanquablement dans les oubliettes du Palais de justice, où s’entassent les procédures annulées ou bloquées, rejetées par le système. » (Eva Joly)

Les réquisitoires

Pas davantage qu’ils ne disposent d’un pouvoir d’auto-saisine, les juges d’instruction ne déterminent les faits qu’ils ont à instruire. C’est le parquet qui détient le pouvoir de délimiter le périmètre de leur saisine. Le juge d’instruction ne peut en effet instruire que sur les faits visés par le réquisitoire introductif du procureur de la République.

Le réquisitoire introductif

Entre deux qualifications possibles, il est loisible au parquet de retenir celle qui est le moins réprimée, voire plus radicalement celle qui ne peut aboutir. Donc le code de procédure pénale offre procureur de la République, dont la carrière est entièrement entre les mains des hommes politiques, la faculté de calibrer au profit des hommes au pouvoir, la qualification juridique à retenir.

Le réquisitoire supplétif

Lorsqu’un juge d’instruction découvre des faits nouveaux, il ne peut sortir du cadre de sa « saisine » et a l’obligation d’alerter le parquet pour obtenir la délivrance d’un réquisitoire supplétif. Cette formalité est exigée sous peine de vicier la procédure.

Lorsque le pouvoir souhaite empêcher le juge d’instruction de mettre à jour certains pans du dossiers, le procureur refuse au juge les réquisitoires.

Le non-lieu

Le non-lieu signifie en effet qu’au terme de ses investigations, le juge d’instruction ayant constaté qu’il n’existe pas de charges suffisantes à son encontre, il n’y a pas lieu de renvoyer l’accusé devant un tribunal pour être jugé puisqu’il apparaît dès le stade de l’instruction qu’il n’a commis aucune infraction.

Si le code de procédure pénale n’avait pas prévu le non-lieu, une personne contre laquelle aucune charge ne peut être retenue au terme de l’instruction devrait tout de même être renvoyée devant un tribunal pour que celui-ci aboutisse au même constat que le juge d’instruction.

Le jugement

Le tribunal correctionnel peut soit prononcer la relaxe du prévenu, s’il estime que la preuve de sa culpabilité n’a pas été rapportée, soit le condamner. La sanction prend la forme d’une peine de prison, assortie ou non d’un sursis, qui peut lui-même être partiel ou total et/ou d’une amende.

Il convient de distinguer l’amende qui est une peine perçue par le trésor public des dommages-intérêts qui sont versés à la victime à titre de réparation d’un préjudice.

L’appel

L’architecture des juridictions de même que l’organisation générale de la procédure pénale sont entièrement aménagées afin que chaque plaideur puisse faire entendre sa cause à deux reprises, par deux juridictions différentes, qui étudient l’ensemble de l’affaire. Les professeurs de droit exposent doctement que « l’appel est une voie de recours ordinaire et de réformation, qui permet un nouvel examen de l’affaire au fond devant une juridiction supérieure et traduit la règle du double degré de juridiction ». En application de l’effet dévolutif de l’appel, la cour examine, à la suite du tribunal, l’intégralité du dossier, l’analyse du droit comme l’appréciation des faits.

Faisant prévaloir sur cette description académique le bon sens, Maître René Floriot constatait voici un demi-siècle que « la cour infirme, c’est-à-dire qu’elle prend le contre-pied de ce qu’ont décidé les juges du premier degré une fois sur quatre. Quand une décision de justice est infirmée, il est certain que l’une au moins des deux juridictions s’est trompée… ».

La cassation

Les arrêts rendus par les cours d’appel sont eux-mêmes susceptibles d’un nouveau contrôle portant cette fois seulement sur la bonne application, par les juges du fond, des exigences du droit.

Selon un sondage datant de 1997, 75 % des Français ignoraient le rôle d’un procureur.  Je viens de réaliser un rapide sondage auprès de trois potes. Il révèle que 100 % des lecteurs de ce blog le connaissent.

Vincent Le Coq.

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par #France #Togo #Gabon « IMPUNITÉS, une #justice à deux vitesses » – Peuples Observateurs Avant Garde Togolaise et Africainehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17060http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170304_173853_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par__France__Togo__Gabon___IMPUNITES__une__justice_a_deux_vitesses____ndash__Peuples_Observateurs_Avant_Garde_Togolaise_et_AfricaineSat, 04 Mar 2017 16:38:53 +0000[…] le 3 mars 2017 | 5 […]

]]>
Commentaires sur [Interview RT] Le journal Le Monde devient un problème pour la Démocratie par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4659#comment-17059http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170304_105048_Commentaires_sur__Interview_RT__Le_journal_Le_Monde_devient_un_probleme_pour_la_Democratie_par_etienneSat, 04 Mar 2017 09:50:48 +0000Hilarant… Merci Frédéric 🙂

Charlot ministre de la vérité

par Frédéric Lordon, 22 février 2017

Source : La pompe à phynances, http://blog.mondediplo.net/2017-02-22-Charlot-ministre-de-la-verite

PNG - 496.3 koOne of the best toy traffic lights ever manufactured (l’un des plus beaux jouets représentant un feu de circulation jamais fabriqué). cc tomovox

 
Admettons-le : au début on n’a pas voulu y croire. Lorsque le 3 janvier on a entendu Samuel Laurent, « décodeur » en chef au Monde, annoncer « une innovation technologique (1)« conçue pour défaire la post-vérité, on s’est dit que c’était trop beau pour être vrai. Mais l’époque dispense sans compter, et il faut désormais tenir pour acquis qu’elle est capable de tout. La suite a prouvé combien. Il y a d’abord ce nom grotesque, Decodex, qui fait surtout penser aux collants bleus de Fantômas ou bien au manteau noir de Judex — et donne irrésistiblement envie d’avoir accès aux minutes du brainstorming, qu’on imagine quelque part entre Veritator, Orthofact et Rectifias. Il y a surtout une trouvaille dont on ne sait plus s’il faut l’assimiler au geste d’une performance artistique ou au comique du cinéma muet. Construire la machine à gifles et s’y attacher la tête dans l’ouverture, Buster Keaton ou Charlot n’auraient sans doute pas fait mieux. C’est que les génies du décodage se sont fabriqué pour longtemps des journées difficiles. Comme de juste, pas une des (nombreuses) traces de pneu de la presse « crédible » labellisée « vert » ne leur sera épargnée, immanquable avalanche dont les effets sur la santé nerveuse du chef décodeur sont déjà constatables sur les réseaux sociaux. Et chaque fois que le ministère de la vérité proteste de ses justifications doctrinales, c’est derechef pour faire tourner à plein régime la turbine à claques.

L’hôpital, la charité

Pour son malheur en effet, il n’est pas une de ses phrases qui ne puisse aussitôt lui être retournée. On se souvient de Katherine Viner, éditorialiste-philosophe de la post-vérité au Guardian qui, voulant faire porter le chapeau à Facebook, « conceptualisait » les « bulles de filtre » sans s’apercevoir que la définition qu’elle en donnait s’appliquait à merveille à la presse mainstream : un univers clos qui ne se nourrit que de pensée confirmante sans jamais ni accueillir ni faire entendre le moindre bruit contradictoire sérieux. Si Samuel Laurent est visiblement plus à son affaire dans le code que dans la théorie, ça ne l’empêche pas d’essayer lui aussi. Il aurait eu tort de se gêner, les produits de la ferme sont de première qualité : « Plus on est dans le domaine de la croyance et du religieux, plus c’est difficile de faire changer d’avis quelqu’un, parce qu’il y croit, il a basé sa structure mentale là-dessus (…) C’est compliqué de se battre contre des gens qui sont déjà convaincus (2)« . Et c’est tellement vrai.

La neutralité journalistique est au choix une ânerie sans nom ou une parfaite hypocrisie.

Par exemple, le type qui déclare avec un regard fixe un peu inquiétant que« Jean-Claude Juncker s’efforce de taxer les multinationales, de faire la chasse aux paradis fiscaux et d’avoir une gestion politique — comprendre de gauche — des politiques budgétaires » est clairement à jour de sa cotisation aux Raëliens ou bien s’est fait refiler du gâteau au shit par des Hare Krishna. Ici les analyses de Samuel Laurent n’ont jamais été si éclairantes : nous avons en effet à faire à quelqu’un « qui est dans le domaine du religieux, qui y croit, qui a basé sa structure mentale là-dessus ». Et il est bien certain qu’il ne va pas être facile de le ravoir, parce que celui-là, c’est peu dire qu’ « il y croit ». Le problème est que le sujet à pupilles dilatées est directeur éditorial au journal Le Monde (3) qui lui tamponne régulièrement son bon de sortie — à vignette verte. Problème d’autant plus sérieux que le directeur de la maison de repos, en campagne pour les dragées Decodex, dit lui-même des choses à fort retour de manivelle : « Un site d’extrême-droite peut reprendre des vraies informations ou alors peut colporter de fausses informations, ou peut donner des visions extrêmement tendancieuses des faits (4) ». Ma foi c’est très vrai également, attention toutefois à la malice du jokari. Bien sûr on ne va pas assimiler le journal de référence à un site complotiste, mais enfin, littéralement parlant, « reprendre des vraies informations, en colporter de fausses, donner des faits des présentations extrêmement tendancieuses » est un énoncé susceptible d’un champ d’application passablement plus large que ne l’imagine le directeur du Monde.

Quand les autorités ne font plus autorité

Qu’un discours devienne à ce point instable par autoréférence devrait normalement inquiéter ses propres auteurs. Que la chose les laisse à ce point de marbre, et comme inconscients de la ruine qu’ils opèrent eux-mêmes de leur propre position a en tout cas valeur de symptôme. Mais symptôme de quoi sinon de ces époques finissantes qu’on reconnaît à l’enfermement de ceux qui prétendaient en être les guides, et ne mesurent plus ni à quel point ils ont rompu avec le reste de la société ni la portée de leurs propres paroles. De ce point de vue, il y aurait certainement lieu de mettre en rapport le geste involontairement comique du Decodex et la vomissure des économistes Cahuc et Zylberberg (5), l’un comme l’autre exprimant ce mélange d’incompréhension et de fureur des institutions de la doxa quand, médusées, elles contemplent pour la première fois la crise qui menace de les emporter. Spasme réactionnel commun des autorités qui découvrent qu’elles ne font plus autorité, le ministère journalistique de l’information vraie est mitoyen de la maison de correction épistémologique pour « négationnistes économiques ». Et dans l’un et l’autre cas, la même incompréhension stupéfaite du processus d’effondrement de leur légitimité, la même réaction à la fois autistique et autoritaire — précisément parce que les institutions de pouvoir ne connaissent pas d’autre conception qu’autoritaire de l’autorité. C’est pourquoi, exposées à la contestation, elles cèdent spontanément à une crispation fulminante accompagnée d’un serrage de vis pour tenter de reprendre en main ce qui est en train d’échapper. Ici nous vous apprendrons ce qu’est la vraie science, là la bonne information — et, croyez-nous, vous finirez par penser droit.

Le ministère journalistique de l’information vraie est mitoyen de la maison de correction épistémologique pour « négationnistes économiques »

On pourrait même pousser l’homologie plus loin car l’antinomie épistémologiquement indigente de la science et de l’idéologie, qui obsède les deux économistes partis, est formellement semblable à celle du journaliste et du militant dont le « décodage » fait l’axe de sa vision du monde. De même qu’aux uns il faudrait expliquer qu’il y a finalement trois sortes d’économistes : ceux qui ne s’aperçoivent même pas que leur « science » est de part en part imbibée de politique, ceux qui en ont conscience mais décident de camper dans la dénégation pour ne pas gâcher les profits symboliques de la science, ceux enfin qui aperçoivent que la présence de la politique dans la science sociale est sa condition nécessaire et qui cherchent au grand jour comment réguler les effets de cette présence, de même il faudrait expliquer aux autres que la neutralité journalistique est au choix une ânerie sans nom ou une parfaite hypocrisie.

Autant la discussion épistémologique, toujours dominée par le boulet de la « neutralité axiologique », est loin d’être close, autant on pensait en avoir fini depuis longtemps avec l’ « objectivité du journalisme ». Il faut croire que non. Une heure d’émission (6), et presque de supplications, ne suffira pas pour obtenir de Samuel Laurent un début de vacillement sur ce sujet. Par exemple : pourquoi Fakir doit-il être en orange ? Parce qu’il « a un point de vue » : « Je suis désolé, Fakir parle d’un point de vue ».

« Dieu, le Monde, et moi »

Leibniz nomme « géométral » de toutes les perspectives le point de vue sur tous les points de vue, le point de vue suprême qui cesse d’être un point de vue particulier parce qu’il les synthétise tous. Le géométral, c’est le point de vue de Dieu. Ou, donc, du Monde. C’est bien connu : Le Monden’a pas de point de vue. Il n’est pas l’organe officiel de la mondialisation, de l’Europe libérale, de la réforme indéfinie, et de l’entreprise-qui-crée-l’emploi — ou s’il l’est, il n’est que le porte-parole de la nature des choses. Et quand, de temps à autre, admettons-le, des « opinions » s’y font entendre, c’est dans les pages spéciales des éditoriaux, des chroniques et des tribunes, hermétiquement séparées du reste du journal voué, lui, aux faits vrais et à l’information neutre.

Lire aussi Pierre Rimbert, « Critique des médias, vingt ans après« , Le Monde diplomatique, décembre 2016.

Aussi bien Daniel Schneidermann que François Ruffin (7) s’essayent à faire comprendre à Samuel Laurent que c’est le propre du point de vue dominant que de pouvoir se nier comme point de vue particulier, de même, par exemple, qu’en matière de langue il n’y a d’accent qu’en référence à un accent particulier mais qui a réussi le coup de force de se poser comme le neutre, le sans-accent, ou bien dans un autre genre que le refus de l’idéologie est la posture suprêmement idéologique, puisque inconsciente de l’idéologie dans laquelle elle baigne entièrement, etc., des choses assez simples normalement. Formidable citation de la documentariste de Paroles de Bibs : « quand un patron parle, c’est de l’économie, quand un syndicaliste parle, c’est du militantisme (8)« . Normalement, dans ce raccourci coup de poing, qui dit absolument tout, il devrait y avoir de quoi réveiller jusqu’à un esprit végétatif. Mais là non, rien, autant apprendre la règle de trois à une théière.

Si, comme le disait Marx, les structures sociales se réalisent dans des personnes particulières, il n’est pas interdit de prendre la mesure du fait général de la labellisation de l’information, non seulement par ce qu’en dit l’un de ses plus signalés représentants, mais aussi par ce qu’il dit de lui-même, l’accord parfait d’une complexion singulière à la structure d’ensemble permettant d’éclairer la structure d’ensemble par la complexion singulière. On touche donc probablement au fond des choses (et peut-être en les deux sens du terme) lorsque, interrogé sur les ressorts de sa vocation journalistique, le chef décodeur hésite un instant avant de répondre finalement qu’elle doit tout à « la passion des faits (9)« . La passion des faits… Des faits en général, sans autre précision. Des faits en tant que faits. Réponse philosophiquement vertigineuse, porteuse de tout un rapport au monde social et à la politique (peut-être au monde tout court d’ailleurs), qui laisse aussi dans un grand désarroi car on voit bien que, même en prenant le sujet avec patience et longueur de temps, on n’y arrivera pas, on ne lui fera pas lâcher, puisque tout s’en suit avec une parfaite logique : il y a « les journalistes » (qui n’ont pas de point de vue) et il y a « les militants » (qui en ont un). Les premiers sont donc par essence respectueux des faits et les seconds portés à les distordre. AuMonde, on n’est pas des militants, d’ailleurs — textuellement — « je n’ai pas de démarche militante ». Et puis encore : « Je ne suis pas militant, je suis journaliste. Et être journaliste, c’est expliquer le monde tel qu’il va ». Sentiment de vertige au spectacle de cet abysse. On se rattrape en imaginant qu’il suffirait, par amusement, de suggérer au « journaliste » qu’il est « un militant des faits » pour qu’une erreur-système de force 7 lui grille aussitôt tous les circuits.

À l’intersection de l’évaluation et de la démocratie pastorale

Il y a comme une loi de proportionnalité du monde social qui justifie la critique en rapport avec l’importance des positions de pouvoir et des prétentions qui s’y expriment. C’est que la détention d’un pouvoir exorbitant conduit nécessairement à questionner la légitimité des détenteurs, et qu’en l’espèce on est conduit à se demander comment des pouvoirs aussi considérables se sont trouvés remis à des individus aussi insuffisants. La pédagogie généralisée de l’information vraie ne pouvait donc manquer de faire revenir la bonne vieille question de Marx de savoir qui éduque les éducateurs. On se dit d’abord que la croyance forcenée en un journalisme vierge de point de vue et riche seulement de faits devrait suffire à interdire l’accès à la profession. On se demande ensuite ce qui se passe dans les écoles de journalisme pour qu’on en laisse sortir des « diplômés » dans cet état. Sont-elles toutes sinistrées à ce point (ou n’y en a-t-il pas une ou deux qui résistent) ? À quel effondrement président-elles ? La dégradation intellectuelle du journalisme est-elle si avancée que le laisse entrevoir l’aval enthousiaste donné à la philosophie du Decodex jusqu’au plus haut niveau du « quotidien de référence » ?

« Quand un patron parle, c’est de l’économie, quand un syndicaliste parle, c’est du militantisme »

« Nous proposons de l’aide, nous n’imposons rien à personne, on est là pour aider » murmure doucereusement M. Fenoglio, directeur du Monde (10), dont on se demande s’il y croit vraiment — le pire étant qu’on ne peut pas l’exclure —, ou s’il ne fait que retourner à ce lieu commun de la réponse médiatique à la critique des médias : la dénégation, spécialement celle de tout magistère. « On n’est pas là pour dire le journalisme qu’il faut faire (11)«  n’hésite pas à surenchérir son Décodeur en chef… dans le moment même où il distribue souverainement les labels de bon et de mauvais journalisme.

La dénégation du magistère médiatique, dont on ne sait plus si elle procède d’une parfaite hypocrisie ou d’une inconséquence sans fond, va cependant devenir une gageure avec le déploiement de procédés aussi épais que le Decodex. C’est que la machine à gommettes occupe pile ce lieu monstrueux où se rencontrent la pathologie néolibérale du rating et la conception tutélaire de la démocratie. Il y aurait beaucoup à dire sur le geste qui conduit, sans visiblement qu’il en ait conscience, Le Monde à épouser cette pratique néolibérale entre toutes de l’évaluation généralisée — des autres. Comme on sait, née dans la finance, la pratique de l’évaluation est en voie de coloniser toutes les sphères de la vie sociale, organisant par là leur soumission à la logique d’une société de marché de part en part régie par le principe de concurrence. On évalue les chauffeurs de VTC, les appartements de location, les toilettes d’aéroport, et sans doute bientôt les dîners entre amis — le « code couleur », cette tragédie de la couleur que même la plus fertile imagination dystopique n’aurait pas pu anticiper. Voilà donc que Le Monde distribue des couleurs à l’information comme d’autres aux apports nutritionnels ou aux pots d’échappement. Le Monde est bien le journal de ce monde.

Il l’est par tous les bouts, spécialement par celui qui conçoit la démocratie comme le préceptorat éclairé des « élites », heureusement présentes pour indiquer aux sujets la juste couleur des choses. Dans cette conception pastorale de la démocratie, les bons bergers conduisent le troupeau du peuple. Ils lui montrent la bonne herbe à brouter (la verte) et puis le bon chemin du retour à l’enclos. Les pouvoirs du néolibéralisme croient se rendre acceptables en se donnant la forme de la pédagogie généralisée. Mais c’est une grave erreur. Prétendre dicter aux gens ce qu’ils doivent considérer, et puis ce qu’il leur faut en penser, devient rapidement odieux même assisté de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.

Normalisation de fer

Et cependant, la rubrique Décodeurs n’en finit plus de proliférer : d’abord une parmi d’autres, puis devenue le joyau de la couronne, elle s’est maintenant assurée la participation au magistère général du Mondepuisqu’il lui est permis d’engager toute l’autorité du titre pour déclarer ce que vaut l’information des autres (on a compris qu’au jeu de l’évaluation, le truc est de se situer toujours du côté des évaluateurs).

Qui ne voit qu’elle conquerra le journal en son entier, destiné à devenir une gigantesque entreprise de labellisation politique, terminus dont l’étape décisive a déjà été franchie en fait, comme l’atteste cet article sidérant, intitulé « 20 propositions répétées par les candidats de gauche et (quasiment) inapplicables » (12), les parenthèses témoignant d’un ultime reliquat de décence, sur la longévité duquel on ne parierait pas un kopeck. On y voit sous la plume de trois décodeurs émérites, dont un venu de BuzzFeed, un analyste de première force connu pour son aptitude à fact-checker les sous-vêtements abandonnés dans les jardins de l’Assemblée (13), on y voit donc les propositions des candidats de la primaire de gauche étiquetées les unes après les autres : « compliqué », « flou », « contradictoire », « incertain », « risqué », « pas très utile », « douteux », « improbable », toutes mentions accompagnées comme il se doit de leurs cartouches-couleurs.

Lire aussi Pierre Bourdieu, « L’essence du néolibéralisme« ,Le Monde diplomatique, mars 1998.

Pourra-t-on faire comprendre que le problème ici n’est pas tant de livrer des jugements sur les propositions politiques — c’est peut-être là la fonction première de la presse —, mais de les livrer dans une rubrique supposément consacrée aux vérités de faits et sous la forme du rating en couleur, ceci pour ne pas même parler du sentiment qu’inspirent ces géants de la pensée faisant tomber leurs verdicts souverains en quelques phrases lapidaires du haut de leur Olympe intellectuel. Il est d’ailleurs préférable de mettre ce sentiment de côté, et les envies concrètes qu’il inspire aussitôt, pour regarder plutôt la disposition politique révélée par ces avis autorisés.

Par exemple, la proposition « Refaire les traités européens » s’attire la mention : « compliqué »… Ce qui n’est pas faux en un sens. Malheureusement, c’est tellement vrai que c’en est complètement idiot. Et c’est tout un rapport à la politique qui s’exprime dans cette parfaite idiotie. Il est exact en effet, mais trivialement, que faire pour de bon de la politique, c’est-à-dire entreprendre de modifier l’ordre des choses en ses structures, celles de la finance, du commerce international ou de l’Europe, c’est « compliqué »…, sans qu’on voie très bien ce que ce commentaire d’expert ajoute sinon de révéler le fond grumeleux de sa vision politique qui est de dissuader. Dissuader de rien changer, dissuader de faire de la politique, c’est le lieu naturel de la dépolitisation par le fact-checking, qui croit d’abord pouvoir s’aménager son domaine propre, celui des faits purs, mais finira par y dissoudre toute politique, labellisée selon sa conformité ou sa distance au « réel des faits ». Toute politique transformatrice y recevra donc, mais par définition, le rouge, à l’image de la proposition d’établir la parité hommes-femmes à l’Assemblée, déclarée par les experts… « contradictoire » ! Contradictoire pourquoi ? Parce qu’elle supposerait (en effet) de modifier le mode de scrutin — et par là « contredit » l’état actuel du mode de scrutin. Et voilà toute la question : comment penser l’idée de modification, dans une ontologie politique des faits qui, par définition cherche à ramener toute politique au règne de la « réalité vraie » conçue comme l’inaltérable ? De là, « logiquement », que toute entreprise politique de modifier soit par nature « contradictoire ».

La vérité du Decodex

On se plaît cependant à imaginer quels labels auraient reçus des propositions comme « fluidifier le marché du travail », « alléger une fiscalité excessive », ou « ramener la dette sous les 60 % du PIB »… « Nécessaire » ? « Réaliste » ? « Pragmatique » ? « Urgent » ? Et c’est alors un autre visage du Decodex qui apparaît, non plus bouffon mais grimaçant. Pour savoir où finissent les entreprises de ce type il suffit d’observer la trajectoire des précurseurs. En décembre 2016, leWashington Post propose déjà un plug-in, mais lui destiné seulement à colorier les tweets de Donald Trump (14). Courageux mais pas téméraire, le Washington Post s’en tient aux tweets de la Bête — du gâteau —, mais laisse faire le reste du sale boulot par des officines qu’il se contente d’encourager à distance.

Dans un article de novembre 2016, il apporte ainsi tout son appui aux « révélations » d’un site anonyme — PropOrNot — auto-missionné pour traquer l’infestation par la propagande russe (15). Pas moyen d’avoir la moindre information sur l’identité de ces éradicateurs qui opèrent avec la transparence d’une flaque de mazout. Rien pourtant qui puisse effrayer lePost, l’essentiel n’est-il pas que les propagateurs de désinformation russe soient mis à l’index — la transparence, c’est pour les autres. Mais la liste de PropOrNot n’est qu’en apparence un enfer russomane, dont Glenn Greenwald, effaré, donne le véritable principe (16) : marquer d’un sceau d’infamie tout ce qui sort, par quelque côté, de l’intervalle du raisonnable, délimité d’un côté par Hillary Clinton, de l’autre par Jeb Bush, toute dissidence étant alors présentée, sans la moindre preuve sérieuse, comme émanation des intérêts russes. On y trouve des sites de gauche critique comme Naked capitalism, et d’autres de la droite ultra ou libertarienne aussi bien, dont il est peu probable que Greenwald partage leurs vues mais qu’il n’accepte pas de voir blacklistés selon des procédés dont il n’hésite pas à dire qu’ils sont ceux du maccarthysme même. Voilà à quelle entreprise d’épuration le rédacteur en chef du Post, Marty Baron, donne aussitôt son aval enthousiaste sur Twitter… avant de faire machine arrière devant la levée de boucliers et d’ajouter une note de distanciation alambiquée en tête de l’article originel.

JPEG - 289.7 ko
Improved Lifting and Spanking Machine

Nous avons donc la séquence-type : étiquetage à la truelle idéologique en espérant que ça passera, éventuel scandale sur les réseaux sociaux, possibilité du rétropédalage. Cas Fakir  : « En regardant un peu mieux… on aurait pu le mettre en vert… (17)« . « En regardant un peu mieux », voilà comment Decodex exerce son pouvoir de labellisation : d’un œil parfois distrait. Il n’est pas requis d’endosser intégralement le blog Les Crises d’Olivier Berruyer pour trouver indigne, et surtout symptomatique, le traitement qui lui a été réservé — lui n’aura pas droit aux mêmes indulgences. Tiré de justesse de l’enfer (rouge), dans un geste d’ostensible mauvais-vouloir et consenti sous pression, il n’est pas près de sortir du purgatoire (orange), et pour des queues de cerise avec lesquelles Le Monde et son Decodex pourraient peut-être redouter la comparaison. Au demeurant, on voit très bien pourquoi : il coche toutes les mauvaises cases : contre la finance, pour la sortie de l’euro, pas décidé à gober sans examen les discours sur la Syrie, donnant la parole à Todd, pour qui le journal Le Monde est devenu de longue date un problème pour la démocratie — il a raison.

Reconduit à une suspicion d’idéologie, Samuel Laurent proteste avec le sentiment de la dignité scandalisée : « Nous ? On a une idéologie ? C’est quoi notre idéologie ? (18)« . Et c’est toute l’ambivalence du Decodex qui apparaît alors, objet hybride aux facettes formidablement contrastées, par-là malaisé à saisir, entre normalisation idéologique de fer et sous-doués en liberté — Charlot ministre de la vérité. On rit beaucoup d’un côté, mais de l’autre c’est assez sérieux, et en fait très inquiétant.

Côté sous-doués en tout cas, on comprend que ces gens-là sont perdus, et que les conditions d’un commencement de dessillement n’existent même pas. Dans un ultime retournement involontaire contre elle-même, la philosophie du Decodex révèle ce qu’elle est… en vérité, et pousse l’ironie jusqu’à permettre de le dire dans ses propres termes : un enfermement dans la croyance. La croyance au géométral suprême, la croyance d’un en-dehors de l’idéologie, c’est-à-dire finalement d’une idée possible de la politique hors de la politique — pour le coup : « contradictoire ». C’est tellement consternant qu’on est tenté de se demander s’il ne reste pas dans un coin au Monde quelques personnes qui n’ont pas complètement oublié ce que c’est que la politique, et qui n’ont pas secrètement un peu honte de ce qui est en train de se passer dans leur propre journal, de ce naufrage intellectuel, avalisé jusqu’au sommet de la direction : le règne des data et de l’algorithme, de la politique abandonnée à des illettrés politiques, où le néant de pensée se trouve le remplissage de substitution des lignes de code.

La presse, contre-contre-pouvoir ?

Et l’on s’étonne après ça que le trumpisme prolifère. C’est que lui au moins fait de la politique. De la politique folle, assurément, mais de la politique, que ses électeurs perçoivent d’ailleurs parfaitement comme telle, raison pour quoi ils la sollicitent avec véhémence. Et c’est cette politique puissamment assertive que l’anti-politique du Decodex imagine rectifier ? Plaise au Ciel qu’elle n’accélère pas tous les processus, ce qu’il y a en fait tout lieu de craindre puisque, envahie par la pensée décodeuse, la presse de référence se condamne non seulement à ne rien comprendre des problèmes de l’époque mais, quand elle les entrevoit, à y apporter la pire des réponses : la réponse du rehaussement magistral à ceux qui n’en peuvent plus des magistères, et de la dépolitisation à ceux qui réclament à cors et à cris qu’on refasse de la politique — ceci pour faire faire encore quelques tours de roue à la carriole de la politique unique. Aussi le déploiement à grand fracas du barnum anti-fake news, anti-post-vérité et pro-nunc-vérité, a-t-il pour fonction première de maintenir, en temps de contestation, le balisage idéologique du champ, le contrôle des accès, la disqualification de toute différence politique (de gauche), c’est-à-dire la ligne de fer : celle de la non-idéologie, gardiennée, la casquette au ras du sourcil, par les factionnaires du Decodex.

Lire aussi David Garcia, « Dans les Yvelines, le clientélisme au quotidien« , Le Monde diplomatique, février 2017.

Que le journalisme commence avec l’établissement de faits et la dénonciation des contre-vérités flagrantes, c’est une telle évidence qu’on se demande comment des titres ont cru y voir le motif d’une rubrique spéciale, en excès de leur habitude ordinaire qui prescrit pourtant depuis des lustres cette exigence presque constitutive de procéder à des vérifications élémentaires. Ceci d’ailleurs pour des raisons qui sont vieilles comme la politique : sitôt qu’ils ne sont plus surveillés comme le lait sur le feu les pouvoirs mentent, les institutions mentent, l’État ment. Le mensonge leur est constitutionnel, comme à toutes les institutions autonomisées, toujours tendanciellement portées à oublier ce qu’était leur fonction première, pour ne plus vivre que pour elles-mêmes. Hormis quelques incertaines régulations institutionnelles, seule la coercition de l’information publique peut les tenir à un minimum de respect de la vérité. Que le procureur de Pontoise trouve d’abord à dire qu’Adama Traoré est mort de complications infectieuses, ou l’IGPN que le viol de Théo n’en est pas un mais une inadvertance, ceci n’est pas un accident mais la vérité des pouvoirs institués. Et c’est bien dans le rapport de force, contraints par l’opiniâtreté d’une volonté de dévoilement, que les pouvoirs finissent par cracher le morceau, et là seulement.

La presse est en principe le lieu de cette volonté — en principe car elle-même, devenue pouvoir institutionnel, entretient (mais depuis si longtemps…) des liens troubles avec les autres pouvoirs institutionnels, ceux du capital et de l’État notamment, dont elle passe souvent les plats avec une étonnante décontraction, employant maintenant surtout son énergie à contrer les contre-pouvoirs (et pensant se refaire une virginité de temps en temps avec un Lux Leaks ou une affaire Fillon, péripéties à grand spectacle, opportunément venues pour mieux faire oublier l’ombre dans laquelle on laisse d’habitude les fonctionnements réguliers du système). Au passage, Pierre Rimbert rappelle dans « Les chauffards du bobard » (19) que quand la presse officielle fait dans le fake, elle n’y va pas avec le dos de la pelle, ni ne mollit à la taille des enjeux : au bout du mensonge, il y a parfois des guerres, des bombes et des morts par milliers.

Toujours plus du même !

Que débusquer les contre-vérités soit d’une urgence particulière dans une époque de dérèglement où certains hommes politiques commencent à tenir des discours dont la qualification hésite entre le mensonge hors de proportion et l’accès délirant quasi-clinique, c’est aussi une évidence, mais qui aurait dû appeler de tout autres réactions que le magistère, ou le ministère, de la vérité. Non pas tant, on l’a vu, parce que les instances décodeuses bobardent aussi souvent qu’à leur tour, mais parce qu’il est rigoureusement impossible que pareille situation passe par le seul effet des sermons de vérité et sans l’analyse des causes politiques qui l’ont fait advenir.

Il n’est pas certain d’abord que les engouements de la crédulité, et leur résistance même aux infirmations les plus éclatantes, soient une nouveauté historique. La survivance du monde en 2013 n’a pas désarmé les apocalyptiques qui annonçaient sa fin en 2012, et n’était que le prolongement d’une série qu’on ne saurait où faire remonter. Et si la rumeur de la pizzeria Comet Ping Pong à Washington (20) a prospéré sur les réseaux sociaux, celle d’Orléans, de cinquante ans antérieure, s’en est fort bien passée. Plutôt que dans l’égarement essentiel du bas peuple, où les élites le situent spontanément, il se pourrait donc que le dérèglement contemporain trouve l’une de ses origines dans l’effet de légitimation, et par suite de libération, que lui donne l’engagement sans frein de certains hommes politiques dans le discours de l’énormité — on pense à Trump évidemment, mais nous aurons bientôt les mêmes à la maison, si nous ne les avons pas déjà.

Mais comment cette irruption de l’énormité au sommet même de la politique est-elle devenue « d’un coup » possible ? Si brutal soit-il, il n’y a pas d’événement qui n’ait été préparé de longue date. Il faudra bien alors que la presse officielle, la presse qui n’a pas d’idéologie, s’interroge sur sa contribution aux cumuls de longue période qui ont fait déjanter des groupes sociaux entiers et aménagé une place pour un « parler énorme », une place que nécessairement quelqu’un viendrait occuper. En réalité, non pas pour un « parler énorme » en soi, mais simplement pour un « parler autre« , à qui, du seul fait qu’il soit autre, on ne tiendrait pas rigueur que par ailleurs il soit énorme.

Sitôt qu’ils ne sont plus surveillés comme le lait sur le feu les pouvoirs mentent, les institutions mentent, l’État ment. Seule la coercition de l’information publique peut les tenir à un minimum de respect de la vérité

On ne sait plus comment dire sans radoter qu’il n’y a plus de démocratie là où il n’y a plus de différence significative, là où se trouve proclamée une one best way sans alternative, telle qu’on peut alors, par exemple, l’inscrire dans des traités européens inamovibles, ou telle que des labellisateurs-sans-point-de-vue viennent la certifier « sans point de vue ». La politique sans point de vue étant l’équivalent dans son ordre de l’immaculée conception, il est fatal que vienne tôt ou tard quelqu’un qui rappelle que même pour faire Jésus il faut papa dans maman, c’est-à-dire qui réaffirme un point de vue, et par là s’obtienne une reconnaissance immédiate, presque un immense soulagement, de pans entiers de la population qui suffoquaient d’avoir été si longtemps privés de respiration politique. C’est sans doute un air chargé de miasmes qu’ils respirent à nouveau, mais à leurs yeux c’est au moins de l’air, et pas le gaz inerte des zombies du fact-checking et de leurs chefs.

Les responsables du désastre qui vient, ce sont eux. Ils avaient pour mission de faire vivre la différence et ils ont organisé le règne du même, l’empire labellisé de l’unique. Maintenant que la forteresse est attaquée par tous les bouts, plutôt que de commencer à réfléchir, ils se sont payé des épagneuls. Et pendant que les cabots aboient, les maîtres, croyant avoir la paix, mouillent leur linge de bonheur à l’idée de Macron, mieux encore : d’un deuxième tour Macron-Le Pen — dont ils sont tellement sûrs que le têtard sortirait vainqueur qu’on peut bien pousser les feux pour le plaisir du spectacle. Pendant ce temps l’illuminé qui a dû prendre la foudre en passant la porte de la banque Rothschild, un autre Jésus mais à moitié cuit celui-là, les enchante avec ses évangiles Harlequin « ni droite ni gauche » ou bien « et droite et gauche », la formule même de l’asphyxie politique. Voguons donc avec entrain vers un deuxième tour tant espéré, qui ne nous laissera que le choix de la candidate de l’extrême-droite et du candidat qui fera nécessairement advenir l’extrême-droite — avec les compliments de la presse de la vérité.

Frédéric Lordon

Lire aussi « Politique post-vérité ou journalisme post-politique ?« , 22 novembre 2016.

____________
Notes :

(1) Quotidien, TMC, 3 janvier 2017.

(2) Id.

(3) La citation précédente était extraite de : Arnaud Leparmentier, « Le traité de Rome entre anniversaire et requiem« , Le Monde, 21 décembre 2016.

(4) Jérôme Fenoglio, « L’instant M », France Inter, 31 janvier 2017.

(5) Pierre Cahuc et André Zylberberg, Le négationnisme économique, et comment s’en débarrasser, Flammarion, 2016. Lire Hélène Richard, « Théorème de la soumission« , Le Monde diplomatique, octobre 2016.

(6) « Decodex : “on s’engage dans une guerre contre les fake news”« , Arrêt sur Images, 10 février 2017, avec Samuel Laurent, François Ruffin et Louise Merzeau.

(7) Ibid.

(8) Cité par François Ruffin, ibid.

(9) Ibid.

(10) Jérôme Fenoglio, « L’instant M », France Inter, 31 janvier 2017.

(11) « Decodex : “on s’engage dans une guerre contre les fake news”« , Arrêt sur Images, 10 février 2017.

(12) Maxime Vaudano, Damien Leloup, Adrien Sénécat, Syrine Attia et Lucas Wicky, lemonde.fr,19 janvier 2017.

(13) Adrien Sénécat, « Mais comment ce slip est arrivé dans les jardins de l’Assemblée ?« , BuzzFeed News, 26 janvier 2016.

(14) Philip Bump, « Now you can fact-check Trump’s tweets – in the tweets themselves« ,Washington Post, 19 décembre 2016.

(15) Craig Timberg, « Russia propaganda effort helped spread fake news during elections, experts say« , Washington Post, 24 novembre 2016.

(16) Glenn Greenwald et Ben Norton, « Washington Post disgracefully promotes a McCarthyite blacklist from a new hidden and very shady group« , The Intercept, 26 novembre 2016.

(17) Samuel Laurent, in « Decodex : “on s’engage dans une guerre contre les fake news”« , Arrêt sur Images, 10 février 2017.

(18) Id.

(19) Le Monde Diplomatique, janvier 2017.

(20) Une rumeur propagée sur Internet a accusé Hillary Clinton de diriger un réseau pédophile depuis la pizzeria Comet Ping Pong…

Source : La pompe à phynances, http://blog.mondediplo.net/2017-02-22-Charlot-ministre-de-la-verite

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17058http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170304_100331_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneSat, 04 Mar 2017 09:03:31 +0000Vincent Le Coq vient d’être interrogé par BFMTV :

« La justice est implacable avec les gens comme vous et moi, pas avec les politiques »

http://rmc.bfmtv.com/emission/la-justice-est-implacable-avec-les-gens-comme-vous-et-moi-pas-avec-les-politiques-ou-les-delinquants-1109538.html

Des magistrats de la Cour de cassation (photo d'illustration)

Dans son livre Impunités, une justice à deux vitesses, qui vient de paraître, le juriste Vincent Le Coq démontre comment les dirigeants politiques bénéficient d’une certaine mansuétude de la part des magistrats. Pour RMC.fr, il explique pourquoi le juges ont intérêt, selon lui, à ne pas trop sanctionner les puissants.

Vincent Le Coq, ancien avocat, est maître de conférences en droit public. Il est l’auteur de Impunités, une justice à deux vitesses(éditions Nouveau Monde), qui vient de paraître.

« Après analyse de décisions de justice sur une quarantaine d’années, je suis en mesure d’affirmer qu’il y a bien une justice à deux vitesses. Prenons-en une à titre d’illustration, parmi tant d’autres. Lorsque Nicolas Sarkozy, maire de Neuilly-sur-Seine, attribue une ZAC à un promoteur, puis achète (avec un rabais) un appartement à ce promoteur en 1996: c’est une prise illégale d’intérêt, à l’époque condamnée de 75.000 euros d’amende et cinq ans de prison. C’est le Canard Enchaîné qui avait révélé l’affaire en 2007. Le procureur de la république de Nanterre, Philippe Courroye, saisi du dossier, conclut qu’il n’y a aucune illégalité, alors que c’est incontestablement une décision contraire au Code pénal. On est clairement ici dans une situation de négation de la faute.

Je prends un exemple à gauche. Dominique Strauss-Kahn aurait agressé sexuellement en 2007 Tristane Banon. Lorsqu’elle porte plainte en 2011, le procureur considère que les faits sont un délit (outrage à la pudeur), donc sont prescrits, alors qu’il aurait pu considérer que c’était un crime non-prescrit (tentative de viol) et entamer des poursuites contre DSK.

« Un ‘fils de’ fume du cannabis? La justice perd son dossier »

Cette mansuétude vaut aussi pour l’entourage des hommes politiques. On a ici ou là des fils ou filles d’hommes politiques qui sont pris en train de fumer du cannabis, et dont les dossiers se perdent. Je peux également citer le cas de Bernadette Chirac, qui a pu voler gratuitement sur des avions de la compagnie Euralair (qui a depuis fait faillite), à hauteur de 47.000 euros. Saisi, le procureur a considéré que le fait de voler gratuitement n’était pas du recel d’abus de bien social, mais ‘une démarche commerciale de la part d’Euralair, qui faisait ainsi de la promotion en faisant voler gratuitement l’épouse du président de la République’.

« Quand il y a condamnation, la peine est réduite »

Il arrive effectivement qu’il y ait des condamnations. Mais alors, il faut regarder la réalité de la sanction. Il y a toujours une différence entre la peine prononcée en première instance, et la sanction prononcée en appel, souvent très inférieure à celle prononcée en première instance. Alain Juppé a été condamné à 10 ans d’inéligibilité en premier instance, puis sa peine a été réduite en appel à un an. Et il s’agit quasi-systématiquement de sursis.

Les hommes politiques ayant effectivement accompli des peines de prison se comptent sur les doigts des deux mains (le maire de Cannes Michel Mouyau, Alain Carignon…). Surtout, les sanctions prononcées sont très souvent inférieures à celles qui aurait été prononcées si elles concernaient un Français moyen.

« Pour leur carrière, les magistrats ont intérêt à ne pas sanctionner le puissant »

Comment expliquer cette mansuétude des magistrats avec les dirigeants politiques? D’une part, les magistrats ont globalement le sentiment qu’ils ont pour mission de faire respecter les institutions. Or, sanctionner quelqu’un qui est un responsable politique de première importance, c’est pour eux remettre en cause la fiabilité des institutions. C’est risquer de fragiliser la confiance des Français en l’institution. Deuxièmement, les magistrats sont nommés par le pouvoir politique: soit directement pour les procureurs, soit indirectement, avec consultation du CSM (Conseil supérieur de la magistrature), qui émet un avis. Mais le CSM est sous l’influence des politiques. Donc les politiques maitrisent l’avis de l’autorité qui contraint leurs décisions ensuite.

Les magistrats peuvent, d’ailleurs, dans une perspective de carrière, avoir un intérêt direct à ne pas sanctionner le puissant. Les sommets de carrière ne sont pas à portée de ceux qui résistent au pouvoir politique.

« Une même mansuétude pour les petits délinquants »

Si les puissants semblent protégés, on constate également que de petits délinquants multirécidivistes condamnés à des peines ridicules, ou à du sursis après des dizaines d’autres condamnations. Incontestablement, il y a cette forme d’impunité pour le haut et le bas de l’échelle de la société. La justice est plus impitoyable avec les gens du milieu, comme vous et moi, qu’avec les puissants et les multirécidivistes du bas.

Je prends l’exemple de cette grand-mère passée devant le tribunal correctionnel pour avoir téléchargé trois chansons de sa chanteuse fétiche. Ce n’est pas raisonnable. C’est le quotidien de l’excès de vitesse mineur, des petites infractions commises par les gens qui n’en commettent pas d’habitude. »

Quand les magistrats sont décorés par les politiques

Vincent Le Coq rappelle que « des magistrats reçoivent même des décorations comme la Légion d’honneur (Philippe Courroye, Yves Bot) – de la part des dirigeants politiques. On peut d’ailleurs se poser la question de savoir s’il est bon qu’un magistrat puisse être décoré par le pouvoir. Il faut impérativement que la magistrature soit neutre et que le magistrat n’ait rien à attendre à titre personnel d’une décision qu’il rend.

Source : http://rmc.bfmtv.com/emission/la-justice-est-implacable-avec-les-gens-comme-vous-et-moi-pas-avec-les-politiques-ou-les-delinquants-1109538.html

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17057http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170304_095201_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneSat, 04 Mar 2017 08:52:01 +0000Vincent Le Coq intervient au journal de 13h30 du 3 mars 2017, sur France Culture, c’est à la minute 18:15 :

https://www.franceculture.fr/emissions/journal-de-12h30/journal-de-12h30-vendredi-3-mars-2017

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17056http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170304_092831_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneSat, 04 Mar 2017 08:28:31 +0000

COMITÉ ORWELL

☰ ~ Collectif de journalistes pour la défense de la souveraineté populaire et des idées alternatives dans les médias ~ ☰ Ni police de la pensée, ni minute de la haine.

Jean-Claude Michéa : Emmanuel Macron, le Brexit et Donald Trump

Jean-Claude Michéa est philosophe. Il fait dans ses livres une critique globale du libéralisme, aussi bien contre son versant économique que culturel. Parmi ses ouvrages : Impasse Adam Smith (Climats, 2002), Les mystères de la gauche (Climats, 2013) et son dernier livre paru en janvier, Notre ennemi le capital (Climats, 2017). Il propose comme alternative au libéralisme un socialisme reposant sur le concept orwellien de common decency, c’est-à-dire de décence commune. Dans cet entretien, Jean-Claude Michéa aborde la candidature d’Emmanuel Macron, ainsi que le Brexit et l’élection de Donald Trump.

Le comité Orwell a signé récemment un livre intitulé Bienvenue dans le pire des mondes, le triomphe du soft totalitarisme qui fait référence au Meilleur des mondesde Huxley et à 1984 de George Orwell. Y a-t-il quelque chose de totalitaire ou de potentiellement totalitaire dans notre époque ?

  Mussolini voyait dans le « totalitarisme » (il est l’un des premiers à avoir employé l’expression) le moyen de contrôler « du berceau à la tombe » l’existence quotidienne des individus. Or c’est bien aussi ce que finit par accomplir aujourd’hui – au nom de la « compétitivité », de la « flexibilité », de la « croissance » et de la nécessité « d’adapter les mentalités au monde moderne » – l’économie capitaliste mondialisée. À cette différence près, il est vrai, que cette dernière exerce essentiellement son emprise « totalitaire » à travers les mécanismes anonymes et impersonnels de l’accumulation du capital, et non plus, comme sous le stalinisme et le fascisme, en recourant de façon privilégiée à la main visible de l’Etat (d’où l’illusion, très répandue de nos jours, selon laquelle toute forme de dépendance personnelle aurait définitivement disparu du monde libéral et que nos différents « choix » n’engageraient donc que notre seule responsabilité individuelle). Sous ce rapport, l’avenir que nous prépare le capitalisme de la Silicon Valley est singulièrement révélateur. Il s’agit en effet d’un monde dans lequel l’homme « connecté » – bardé de prothèses, puces électroniques, écrans et autres « capteurs » – pourrait se voir signifier à chaque instant de sa vie l’attitude « rationnelle » qu’il convient d’adopter, qu’il s’agisse de la « gestion » de sa santé, de sa vie affective ou de celle de son réfrigérateur. Si l’on ajoute que la politique des gouvernements libéraux, qu’ils soient de droite ou de gauche, dépend désormais infiniment plus de la « confiance » de leurs créanciers internationaux que des intérêts de ceux qui les ont élus, on comprend donc que ces gouvernements soient de plus en plus tentés de voir dans les derniers vestiges de la souveraineté populaire – et dans les libertés qu’elle implique encore – le principal obstacle à leur mission « civilisatrice » (« il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens » admettait encore récemment Jean-Claude Juncker). Nous entrons donc bien, de ce point de vue, dans une ère « post-démocratique » où la liberté illusoire du consommateur aliéné (le pouvoir de choisir à quel type de propagande publicitaire il devra obéir) ne pourra trouver son véritable complément quotidien que dans une dépendance toujours accrue des individus atomisés envers la dynamique aveugle de la « croissance » mondiale. Le recul constant, depuis trente ans, de la liberté d’expression et du débat démocratique (là encore, le livre d’André Perrin en apporte des preuves irréfutables) trouve sans doute ici sa raison d’être la plus fondamentale. En d’autres termes – comme Orwell le soulignait déjà dans sa critique des idées du « professeur Hayek » -, il apparaît bel et bien inhérent à l’idéologie libérale, du fait même de sa « neutralité axiologique » constitutive, de devoir progressivement se retourner en son contraire et d’accoucher ainsi, à la longue, d’un monde qui aurait certainement horrifié ses pères fondateurs. Mais habent sua fata libelli !

George Orwell parlait du fait que la langue anglaise était simple et donc facile à mal parler. Partagez-vous le combat du linguiste Claude Hagège pour la diversité des langues contre l’anglais qui véhiculerait une idéologie libérale ?

  Le fait qu’Emmanuel Macron ait encore récemment choisi de s’adresser en anglais aux députés allemands constitue à coup sûr une confirmation particulièrement surréaliste de l’analyse de Claude Hagège ! Mais c’est là, d’une certaine façon, la conséquence inévitable des dogmes libéraux. Comme le rappelaient en effet Pierre Bitoun et Yves Dupont (leur essai sur le Sacrifice des paysans est en tout point remarquable), le développement continuel du capitalisme suppose « des travailleurs « libres », détachés de tout lien social, mobilisables à tout moment et acceptant de se former tout au long de leur vie pour s’adapter aux exigences du marché ». L’uniformisation linguistique de la planète ne représente donc, de ce point de vue, qu’un aspect parmi d’autres de l’uniformisation marchande et juridique du monde. Encore convient-il de préciser que l’« anglais » qui est ainsi destiné – dans l’idéal d’un monde intégralement « siliconisé » – à remplacer toutes les autres langues nationales n’est évidemment pas celui de Chesterton, de Melville ou de Virginia Woolf. Il s’agit avant tout d’un business English – ou, si l’on préfère, d’un globish -, certes inapte à exprimer le moindre sentiment humain un peu complexe, mais amplement suffisant, en revanche, pour rendre concrètement possibles le type d’opérations et de relations humaines simplifiées (ce que Carlyle et Marx appelaient le cash nexus) qui doivent correspondre à une société libérale « multiculturelle » développée. Bien entendu, cette langue internationale de marché (très différente, sous ce rapport, du projet humaniste qui a toujours soutenu l’esperanto) présente également un avantage politique immédiat. Quiconque a lu l’appendice de1984 consacré à la « novlangue » sait bien, en effet, que plus un langage se voit systématiquement appauvri (aussi bien dans ses ressources lexicales que syntaxiques), moins il permet à ses locuteurs de construire un jugement critique cohérent et libérateur sur la vie qui leur est faite (la rage et la violence aveugle – « le monde de la haine et des slogans » écrivait Orwell – apparaissant alors comme le substitut le plus naturel des ressources linguistiques abandonnées). C’est ce qui explique, entre autres, cette politique constante, de Claude Allègre à Najat Vallaud-Belkacem, visant à vider progressivement la langue française de tout son pouvoir critique et poétique, sous le couvert « pédagogique » et mensonger d’en « simplifier » l’apprentissage pour les classes populaires (« la poésie est l’idéal du langage » observait pourtant Proudhon). Ce n’est, du reste, certainement pas un hasard si Najat Vallaud-Belkacem appartient elle-même – tout comme, d’ailleurs, Emmanuel Macron, Laurent Joffrin, Alain Minc ou Eric Fassin – au cercle très fermé des Young leaders de cette French-American Fondation, qui est chargée, depuis 1976, d’encourager en France tout ce qui peut servir, d’une manière ou d’une autre, les intérêts économiques et culturels du système capitaliste. Que nos « experts » en « sciences » de l’éducation aient pu ainsi présenter un temps les slogans de l’industrie publicitaire comme un support d’apprentissage de la langue française beaucoup plus approprié que les œuvres de la grande littérature classique en dit d’ailleurs très long sur les enjeux réels d’une telle politique !

  Dans toute votre œuvre, vous vous attaquez au libéralisme, dans ses deux faces, libertaire et économique. La candidature d’Emmanuel Macron est-elle aujourd’hui l’incarnation la plus aboutie de cette idéologie ?

   On ne doit pas oublier qu’Emmanuel Macron, avant de devenir banquier d’affaires chez Rothschild, a d’abord été l’élève d’Etienne Balibar et de Paul Ricœur. Ce qui lui confère incontestablement ce minimum de culture historique et cette capacité d’analyse philosophique dont la plupart des politiciens actuels sont désormais à peu près totalement dépourvus (l’époque des Hollande, des Sarkozy et autres Christiane Taubira n’a évidemment plus grand-chose à voir avec celle des Jaurès, des Blum ou des Clémenceau !). Il n’est donc pas si étonnant qu’il ait pu prendre conscience de façon beaucoup plus claire que la plupart des autres politiciens de métier du lien idéologique structurel qui unit nécessairement le libéralisme économique d’un Friedrich Hayek au libéralisme culturel d’un Michel Foucault (d’autant que sa pratique professionnelle du monde de la finance internationale lui en fournissait chaque jour l’illustration concrète). Mais c’est une prise de conscience qui ne peut elle-même être pleinement comprise que si on la replace également dans le contexte des transformations spécifiques du capitalisme contemporain. D’une part, en effet, parce que l’expérience pionnière de la Silicon Valley se fonde depuis déjà très longtemps sur la reconnaissance explicite de cette unité dialectique des deux moments du libéralisme (ce n’est évidemment pas par hasard si elle trouve l’une de ses origines idéologiques les plus nettes dans la « contre-culture » de l’extrême gauche californienne des années 1960). Et d’autre part, parce qu’au vu des problèmes écologiques et économiques gravissimes qui s’accumulent aujourd’hui à l’horizon, les secteurs les plus lucides – ou les plus modernistes – du monde financier et des grandes firmes transnationales en sont eux-mêmes venus à penser, comme je le soulignais déjà dans Notre ennemi le capital, que la poursuite de l’aventure libérale exigeait désormais qu’on renonce, au moins pour un temps, au système traditionnel de l’« alternance unique », au profit d’un mode de gouvernance du système capitaliste politiquement plus efficace, et dont la « grande coalition » à l’allemande offre de nos jours la forme la plus connue (ce n’est sans doute pas un hasard si la social-démocratie allemande avait déjà renoncé dès 1959 à toute critique de fond du système libéral). Dans cette  nouvelle perspective stratégique – qui suppose évidemment un certain degré de remise en question des « vieux clivages politiques » (et on se gardera bien de confondre ce « ni gauche ni droite » des élites avec le « ni gauche ni droite » des classes populaires), il est clair que le consensuel Alain Juppé apparaissait comme le candidat par excellence de cette fraction la plus consciente – et la plus influente – des classes dirigeantes. C’est donc uniquement la victoire inattendue du thatchérien François Fillon (victoire essentiellement due aux effets pervers de ce nouveau système des « primaires » importé de manière irréfléchie des États-Unis) qui a rapidement conduit cette fraction de l’élite dirigeante – et donc, à sa suite, la grande majorité du personnel médiatique – à reporter, par défaut, tous ses espoirs sur cette candidature d’Emmanuel Macron qui ne devait pourtant être définitivement activée, au départ, que quelques années plus tard et dans des conditions politiques beaucoup plus propices et mieux préparées. Et comme le jeune Emmanuel Macron est, du coup, encore visiblement trop tendre pour assumer de façon entièrement « professionnelle » le destin qu’on a programmé pour lui – et qu’il n’est donc pas à l’abri d’un certain nombre de bourdes plus ou moins lourdes de conséquences – bien malin est celui qui peut dire aujourd’hui ce qui sortira des urnes lors du joli mois de mai !

Beaucoup se sont enthousiasmés à la victoire de Donald Trump et du Brexit : qu’en avez-vous pensé ?

    Si quelque chose peut nous réjouir dans ces deux événements, du reste très différents, c’est uniquement le fait que, dans les deux cas, les grands médias du système et leurs instituts de sondage – malgré les moyens de manipulation dignes de Big Brotherdont ils disposent par définition – ont piteusement échoué dans leur tentative d’imposer aux électeurs, et notamment à ceux des classes populaires, la ligne politique qui correspondait le mieux aux intérêts des secteurs les plus modernistes de l’élite au pouvoir (ceux que représentait Hillary Clinton aux États-Unis et que continue à représenter Angela Merkel en Europe). De là, cette incroyable croisade médiatique qui vise aujourd’hui – du matin jusqu’au soir et sept jours sur sept – à nous présenter leBrexit et l’élection de Donald Trump comme une menace terrifiante pour le « monde libre » et le point de départ d’une nouvelle apocalypse « populiste ». Il y a même quelque chose de tout à fait surréaliste à voir ce même monde médiatique qui célèbre d’ordinaire sans le moindre état d’âme toutes les vertus de l’ordre capitaliste mondial (et que Marx appelait déjà la « presse aux ordres de la Bourse »), reprocher en même temps au nouveau président américain d’en incarner la figure la plus impitoyable ! Il reste que personne ne peut sérieusement croire que Donald Trump et Theresa May seraient subitement devenus des ennemis résolus de l’oligarchie financière et de la logique du profit ! C’est pourquoi il me semble beaucoup plus raisonnable de voir dans cette hallucinante croisade anti-Trump et anti-Brexit qu’orchestre en continu la fraction dominante des grands médias libéraux (celle dont le citoyennisme marchand deFrance-info représente en France la forme la plus caricaturale) l’un des signes les plus spectaculaires du fait que les classes dirigeantes de la planète sont aujourd’hui en plein désarroi et qu’elles éprouvent la plus grande difficulté – notre actuelle campagne présidentielle en offre chaque jour l’illustration – à s’accorder de manière cohérente sur la meilleure façon de sauver un système capitaliste mondial qui prend l’eau de toute part. C’est dire l’ampleur de la crise qui nous attend !

Jean-Claude Michéa

Propos recueillis par Alexandre Devecchio et Laurent Ottavi

Source : Comité Orwell, https://comiteorwell.net/2017/03/01/jean-claude-michea-emmanuel-macron-le-brexit-et-donald-trump/

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17055http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170304_091118_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneSat, 04 Mar 2017 08:11:18 +0000[Passionnant]

Emmanuel Todd : « C’est un pays en cours de stabilisation morale qui vient d’élire Trump »

Jeudi 9 février, Emmanuel Todd nous reçoit dans son appartement parisien pour un entretien fleuve sur l’élection de Donald Trump, les États-Unis et la situation politique mondiale, que nous vous proposons en deux parties. Si notre ligne politique peut diverger de celle du chercheur Todd et de sa promotion d’un capitalisme régulé, il demeure pour nous une référence intellectuelle contemporaine majeure. Anthropologue, historien, démographe, sociologue et essayiste, Todd est ingénieur de recherche à l’Institut national d’études démographiques (Ined). Il est principalement connu pour ses travaux sur les systèmes familiaux et leur rôle politique. En quatre décennies, le chercheur s’est notamment illustré en prophétisant l’effondrement de l’URSS (« La chute finale », 1976) et les printemps arabes (« Le rendez-vous des civilisations », avec Youssef Courbage, 2007). Il a également mis en lumière les faiblesses de la construction européenne et de la mondialisation. 

Le Comptoir : Le 8 novembre 2016, Donald Trump remportait à la surprise générale l’élection présidentielle américaine. Comme lors du référendum sur le Brexit en juin de la même année, ou du rejet français du Traité établissant une Constitution pour l’Europe (TCE) en mai 2005, les élites politico-médiatiques n’avaient rien vu venir. Pourquoi, à chaque scrutin, les élites semblent-elles de plus en plus déconnectées des électeurs ?

© Lucas Pajaud

© Lucas Pajaud

Emmanuel Todd : Je crois que la séparation fondamentale entre peuple et élites – c’est une image, car c’est toujours plus compliqué – a pour point de départ la différenciation éducative produite par le développement du supérieur. Au lendemain de la guerre, dans les démocraties occidentales, tout le monde avait fait l’école primaire – aux États-Unis, ils avaient également fait l’école secondaire –, les sociétés étaient assez homogènes et très peu de gens pouvaient se vanter d’avoir fait des études supérieures. Nous sommes passés, ensuite, à des taux de 40 % de gens qui font des études supérieures par génération. Ils forment une masse sociale qui peut vivre dans un entre-soi. Il y a eu un phénomène d’implosion sur soi de ce groupe qui peut se raconter qu’il est supérieur, tout en prétendant qu’il est en démocratie. C’est un phénomène universel et pour moi, c’est la vraie raison. Il y a des décalages. L’arrivée à maturité de ce groupe social se réalise dès 1965 aux États-Unis. En France, nous avons trente ans de retard et ça s’effectue en 1995. Les gens des diverses strates éducatives ne se connaissent plus. Ceux d’en haut vivent sans le savoir dans un ghetto culturel. Dans le cas d’un pays comme la France, nous avons par exemple l’apparition d’un cinéma intimiste, avec des préoccupations bourgeoises déconnectées des cruautés de la globalisation économique. Il y a des choses très bien dans cette culture d’en haut. L’écologie, les festivals de musique classique ou branchée, les expositions de peinture impressionniste ou expressionniste, le mariage pour tous : toutes ces choses sont bonnes. Mais il y a des personnes avec des préoccupations autres, qui souhaitent juste survivre économiquement et qui n’ont pas fait d’études supérieures. C’est en tout cas ce que j’écris dans mes livres, je ne vais pas changer d’avis soudainement.

Une analyse qui rejoint en partie celle de Christopher Lasch en 1994, dans La révolte des élites et la trahison de la démocratie (The Revolt of the Elites and the Betrayal of Democracy)…

Ben écoutez, La révolte des élites, je l’ai là [il attrape un exemplaire de The Revolt of the Elites posé sur sa table]. Oui, peut-être. Honnêtement, j’avais publié le bouquin de Lasch sur le narcissisme [La culture du narcissisme, NDLR] quand j’étais jeune éditeur chez Laffont. J’avais été très attentif à ce livre, dont j’avais revu la traduction. Mais je ne suis même plus sûr d’avoir lu La révolte des élites. C’est ça, l’âge. [Rires] Mais je sais de quoi il s’agit, c’est vrai que c’est à peu près ça. Par contre, je diverge de Lasch et de gens qui dénoncent les élites pour supposer des qualités spéciales au peuple. Je l’ai cru à une époque, mais je n’en suis plus là. Les élites trahissent le peuple, c’est certain. J’estime même de plus en plus qu’il y a au sein des élites des phénomènes de stupidité induits par le conformisme interne du groupe, une autodestruction intellectuelle collective. Mais je ne pense plus que le peuple soit intrinsèquement meilleur. L’idée selon laquelle, parce qu’il est moins éduqué ou moins bien loti, le peuple serait moralement supérieur est idiote, c’est une entorse subtile au principe d’égalité. Adhérer pleinement au principe d’égalité, c’est être capable de critiquer simultanément élites et peuple. Et c’est très important dans le contexte actuel. Cela permet d’échapper au piège d’une opposition facile entre un populo xénophobe qui vote Le Pen et les crétins diplômés qui nous ont fabriqué l’euro. C’est toute la société française qu’on doit condamner dans sa médiocrité intellectuelle et morale.

la_culture_du_narcissime

En 2008, alors que presque toute la gauche se félicitait de l’élection d’un Noir à la Maison-Blanche, vous étiez l’un des rares à émettre des doutes sur ce symbole. Selon vous, Barack Obama n’avait pas de programme économique. La percée inattendue de Bernie Sanders à la primaire démocrate et la victoire de Trump sont-elles les symptômes de l’échec d’Obama ?

Je crois que c’est le symptôme d’un changement d’humeur de la société américaine dans son cœur, qui est un cœur blanc puisque la démocratie américaine est à l’origine blanche. Depuis longtemps, je suis convaincu que parce que les Anglo-Saxons ne sont au départ pas très à l’aise avec la notion d’égalité, le sentiment démocratique aux États-Unis est très associé à l’exclusion des Indiens et des Noirs. Il y a quand même 72 % du corps électoral qui est blanc. Obama a mené une politique de sauvetage de l’économie américaine tout à fait estimable dans la grande crise de 2007-2008, mais il n’a pas remis en question les fondamentaux du consensus de Washington : le libre-échange, la liberté de circulation du capital et donc les mécanismes qui ont assuré la dégradation des conditions de vie et la sécurité des classes moyennes et des milieux populaires américains. Dans les années 1950, la classe moyenne comprenait la classe ouvrière aux États-Unis. Les ouvriers ont été  “reprolétarisés” par la globalisation et les classes moyennes ont été mises en danger. Il y a eu, en 2016, une sorte de révolte.

Le premier élément qui m’a intéressé – et c’était normal puisque dans L’illusion économique (1997) je dénonçais le libre-échange –, c’est la remise en question du libre-échange, qui était commune à Trump et Sanders. C’est parce que le protectionnisme est commun aux deux que nous pouvons affirmer être face à une évolution de fond de la société américaine. C’est vrai que le phénomène Trump est incroyable : le type fout en l’air le Parti républicain pendant la primaire et fout en l’air les Démocrates ensuite. Mais jusqu’au bout, et des vidéos le prouvent, j’ai cru que c’était possible, parce que j’étais tombé sur des études démographiques largement diffusées. Je ne sais plus si je les avais vues mentionnées dans leNew York Times, dans le Washington Post, ou dans les deux. Elles révèlent que la mortalité des Blancs de 45-54 ans a augmenté aux États-Unis entre 1999 et 2013. Pour les Américains, le débat sur les merveilles du libre-échange est clos. Ils ont compris. Il faut partir de l’électorat et pas de Trump. L’électorat est en révolte et les États-Unis ont une tradition démocratique plus solide que la nôtre, à la réserve près qu’il s’agit d’une démocratie blanche.

« Trump a donc foutu en l’air le Parti républicain racial avec ses thématiques économiques, pendant que le Parti démocrate est resté sur ses positions raciales banales. »

Beaucoup de commentateurs ont vu dans l’élection du milliardaire Trump une victoire des classes populaires. Or, encore une fois, celles-ci se sont majoritairement abstenues. En outre, 58 % des Blancs ont voté Trump, contre 37 % pour Clinton. Réciproquement, 74 % des non-Blancs ont préféré la candidate démocrate. L’élection de Trump ne reflète-t-elle pas le retour de la question ethnique dans une Amérique qui s’est crue post-raciale après l’élection d’Obama ?

2/2/2006 -- Washington, D.C. -- TD Greatest Hits 06 - Sen. Barack Obama , D-IL. Photo by Tim Dillon, USA TODAY staff ORG XMIT: TD 28458 2/2/2006 (Via MerlinFTP Drop) ORG XMIT: Q1P-0602021859377871 (Via MerlinFTP Drop)

Non, je ne le pense pas. Bien entendu, la question raciale reste lancinante. D’abord, il faut savoir que la situation des Noirs, toujours ghettoïsés, et celle des Hispaniques, pauvres mais en voie d’assimilation, n’est pas du tout la même, même si le Parti démocrate a un discours de ciblage général des minorités. Comme aux précédentes élections, les Noirs ont voté très majoritairement pour la candidate démocrate (89%), mais avec un taux d’abstention plus élevé, parce que les Clinton sont assez ambivalents dans leurs rapports à la question, contrairement à Obama. Toute la politique américaine, depuis Nixon – et ça a culminé avec Reagan –, a été marquée par un Parti républicain qui a fait fortune en devenant un parti blanc, résistant aux mesures de déségrégation et à l’affirmative action (discrimination positive). Les Républicains ont inventé la technique du dog-whistle, c’est-à-dire du “sifflet à chien”, qui agit sans qu’on l’entende. Un langage codé permet de bien faire comprendre à l’électorat blanc qu’il faut détruire lewelfare (les aides sociales), censé n’aller qu’aux Noirs. C’est ce qui a permis au Parti républicain de mener une politique économique absolument défavorable à son propre électorat, c’est-à-dire de diminuer les impôts des riches et de continuer à foutre en l’air la classe ouvrière blanche par le libre-échange. Trump est à l’opposé du dog-whistle. Il avait un double discours : d’un côté, un discours xénophobe tourné contre le Mexique – et pas contre les Noirs, qui sont sur le territoire américain – et de l’autre, des thématiques économiques quasi-marxistes. Pour moi, Trump est le contraire du racialisme républicain traditionnel. Il a mené le débat sur le terrain économique, face à des Démocrates qui activaient inlassablement, sur le mode de la bien-pensance, la question raciale, en se présentant comme les défenseurs des Noirs et en expliquant que si on appartenait à tel groupe, on devait voter de telle manière. Trump a donc foutu en l’air le Parti républicain racial avec ses thématiques économiques, pendant que le Parti démocrate est resté sur ses positions raciales banales.

Justement, vous semblez voir, dans l’élection de Donald Trump, l’amorce d’une sortie de la séquence néolibérale qui avait été marquée par l’arrivée au pouvoir de Margaret Thatcher et Ronald Reagan au début des années 1980. La dénonciation du libre-échange ou la volonté de rétablir le Glass-Steagall Act– aboli par l’administration Clinton – qui séparait les banques de dépôt des banques d’affaires sont effectivement en rupture avec le discours tenu à la fois par les Républicains et les Démocrates. Les premières mesures de dérégulation financière annoncées dès le lendemain de son élection, comme l’abolition de la loi Dodd-Frank – régulation timide des marchés financiers introduite sous Obama – ne sont-elles pas plutôt le signe que ce discours protectionniste et régulateur n’était qu’une façade et que le consensus de Washington continue de faire loi ?

Le problème, c’est qu’en France, nous sommes confrontés à une méconnaissance de ce qu’est le protectionnisme. C’est un certain type de régulation par l’État, mais ce n’est surtout pas une technique de régulation hostile au marché. C’est la fixation d’une limite autour d’un marché, qui doit rester capitaliste et libéral. Dans la théorie classique du protectionnisme, il n’y a pas de contradiction entre le fait de prendre des mesures de libéralisation en interne et le fait de protéger en externe. En formalisant, nous pourrions dire qu’il y a deux forces qui s’opposent aux États-Unis : un parti national et un parti globaliste. Nous pourrions dire que le parti national se caractérise par une protection aux frontières – des biens, de la circulation des personnes, le tout avec une bonne base xénophobe – mais qui n’est pas hostile au marché et qui a pour seul but de relancer un capitalisme interne qui fabrique des biens. En gros, il explique que les entreprises peuvent se faire de l’argent autrement. En face, il y a le parti globaliste qui va laisser les frontières ouvertes, en expliquant que cela va fonctionner même si la théorie économique explique que cela va générer des dégâts et des inégalités, le tout devant être compensé par de la redistribution et du welfare. J’ai obtenu la réédition de l’ouvrage classique de l’économiste Friedrich List sur le protectionnisme [Système national d’économie politique, Gallimard, 1998, NDLR], que j’ai préfacée en expliquant bien que le protectionnisme n’était qu’une branche du libéralisme. Marx détestait List. Je me suis retrouvé dans des émissions de radio face à des incultes qui me répliquaient : « Vous voulez transformer la France en Corée du Nord ? »Ce sont des ignorants qui pensent qu’en économie, le protectionnisme est une branche de l’étatisme. Évidemment, ici, je fais comme si Trump et son équipe avaient une conscience parfaite de ce qu’ils font, ce qui n’est pas le cas. J’évoque l’idéal-type wébérien du libéralisme protectionniste.

« Quand j’ai pensé que Trump pouvait être élu, j’étais au fond en train d’admettre que mon modèle anthropologique était insuffisant. »

Vous expliquez donc que Trump est le promoteur d’un capitalisme national qui va relancer la production de biens. Mais pour le moment, il a surtout annoncé des mesures de dérégulation de la finance et a manifesté son envie de revenir sur les maigres mesures de régulation de l’administration Obama !

Mais ce n’est pas cela qui est important.

La financiarisation de l’économie a généralement nui au capitalisme productif que vous défendez…

Mais l’important, c’est la protection contre l’arrivée de marchandises fabriquées par des gens sous-payés. Une économie qui se protège avec des barrières tarifaires à 30-40 % – c’est une tradition américaine, c’était ainsi avant la guerre de 1914, si mes souvenirs sont exacts –, c’est une économie qui, même si toutes les règles internes deviennent plus libérales, est soumise à des contraintes différentes. C’est une économie où les ouvriers et les ingénieurs vont redevenir nécessaires ! Alors il y aura toujours des gens – c’est le principe du capitalisme – qui voudront se faire de l’argent. Il faudra seulement qu’ils le fassent autrement. Si nous nous en tenons à une approche marxiste, et souhaitons combattre les puissances d’argent, éventuellement abolir le Capital, nous restons à côté du problème. La question, c’est de savoir s’il existe une technique qui permet que des gens s’enrichissent et que cela profite à tout le monde dans l’espace national.

ivanka-trump-melania-trump-donald-trump-s-adresse-a-ses-supporters-et-aux-medias-pendant-un-meeti_exact1024x768_l

Vous avez longtemps soutenu que l’acceptation par le monde anglo-saxon de la globalisation et de la montée des inégalités qui en découle renvoyait à la structure familiale de type nucléaire et individualiste, indifférente à la valeur d’égalité. Le Brexit et l’élection de Trump ne sont-ils pas, au contraire, la preuve que l’action des peuples peut échapper, du moins dans certaines limites, aux déterminations anthropologiques ?

Je suis dans un manuscrit où je suis en train de traiter justement cette question. Pour moi, c’est la vraie question. Jusqu’à présent, j’étais résigné à l’enfermement de “l’anglosphère” dans son néo-libéralisme par son indifférence à l’égalité. Dans l’ensemble, mon modèle anthropologique ne fonctionne pas mal. L’idée d’un communisme fabriqué par une famille communautaire, égalitaire et autoritaire explique très bien l’histoire russe. La famille nucléaire absolue explique très bien le modèle libéral anglo-saxon, ainsi que le développement du capitalisme. Le fait que les gens ne sont pas très sensibles aux États-Unis ou en Angleterre à l’idéal d’égalité explique pourquoi le capitalisme y fonctionne de manière bien huilée et pourquoi les individus ne sont pas choqués quand certains font du profit. Mais entre 2000 et 2015, nous avons atteint la limite du modèle. Et bien sûr, les peuples peuvent transcender leur détermination anthropologique, mais à un certain niveau de souffrance seulement. C’est pour cela que la hausse de la mortalité a été un avertisseur qui m’a permis d’échapper à mon propre modèle. Quand j’ai pensé que Trump pouvait être élu, j’étais au fond en train d’admettre que mon modèle anthropologique était insuffisant. Mais c’est finalement la même chose qui s’est passée avec la chute du communisme.

Ce que vous écriviez dans La chute finale (1976)…

Mon modèle anthropologique dit que les traditions communautaires russes expliquent très bien l’invention du communisme. Mais de même que le libéralisme a emmené la société américaine à un niveau de souffrance exagéré, qui a provoqué la révolte de 2016, le communisme avait atteint vers 1975 un niveau d’absurdité tel, avec une hausse de la mortalité infantile, qu’il s’est effondré en 1990. Par contre, ce que nous dit déjà l’existence ultérieure de la Russie, c’est que l’atteinte de ce point de rupture peut amener une modification du système économique, mais ne fait pas sortir définitivement la population de sa culture. Je pense qu’il y a une démocratie en Russie. Les Russes votent à 80 % pour Poutine. C’est une forme de démocratie autoritaire. Mais le fonctionnement de la société garde beaucoup des traditions communautaires d’autrefois. Le système américain tente de se réformer, mais il va garder ses traits libéraux et non égalitaires fondamentaux. D’ailleurs, quand je décrivais un protectionnisme qui laisse fonctionner le capitalisme en interne, c’est exactement cela que j’évoquais.

« Le retour au national promu par Trump devrait s’accompagner d’une “désuniversalisation” des problèmes. »

En 1981, vous introduisiez Christopher Lasch en France, en faisant traduire La culture du narcissisme(sous le titre Le Complexe de Narcisse). L’intellectuel américain y analysait la destruction de la structure familiale américaine et ses conséquences néfastes. Les élections que nous venons de vivre s’inscrivent-elles dans la séquence décrite par Lasch ?

inrocks

Non, elles ne sont plus en décomposition justement. Les États-Unis ont traversé une phase d’instabilité et de crise culturelle à partir des années 1960 : montée du divorce, enfants hors mariage, etc. Ce sont quand même les Américains qui ont inventé la pilule. Cette phase de crise a entraîné une montée spectaculaire du taux d’homicide. Mais si nous reprenons tous ces paramètres – ce que je ne ferai pas maintenant – depuis 1995, il est clair qu’en termes de mœurs, les États-Unis sont dans une phase de restabilisation. Dans ses tréfonds, la société américaine opère un retour à l’équilibre. Si nous lisons la presse française – regardez, j’ai même acheté Les Inrocks (il l’attrape) –, nous sommes affolés par Trump. Le subliminal de « Trump est fou », c’est que c’est pour nous que l’Amérique est folle. Pure illusion : l’Amérique de 2016 est rationnelle et raisonnable. J’ai affirmé dans un premier temps qu’il existe une rationalité économique au vote Trump. Votre question me conduit à ajouter qu’en termes de mœurs, l’Amérique revient à l’équilibre. C’est un pays en cours de stabilisation morale, malgré sa souffrance économique, qui vient d’élire Trump.

Avec Youssef Courbage, vous avez largement déconstruit, avec l’outil démographique, la notion de “choc des civilisations” (Le Rendez-vous des civilisations). Ne craignez-vous pas que l’élection d’un Donald Trump ne la fasse revivre ?

Évidemment, le discours de Trump sur les questions identitaires est inacceptable pour quelqu’un comme moi. C’est d’ailleurs parce que ce caractère inacceptable me semble évident que je suis capable d’accepter la dimension économique de son discours. Les choses sont assez claires dans ma tête. Mais nous ne devons jamais oublier la rationalité de Trump et de son équipe, aussi bien en politique intérieure qu’en politique internationale. Un effort intellectuel est nécessaire puisque nous avons affaire à un communicant : derrière les choses horribles qu’il dit – ce qui a poussé ses adversaires à le prendre pour un fou –, il y a des calculs. Sa conquête électorale de la Rust Belt et de la Pennsylvanie, promise par Trump avant l’élection, montre bien une certaine forme de rationalité.

En politique internationale, les commentateurs évoquent cette même folie : Trump attaque la Chine, l’Allemagne, l’Union européenne (qu’il perçoit, à juste titre, comme un instrument de la puissance allemande)… Il marche à la guerre… Mais d’un point de vue protectionniste, ceci est tout à fait normal puisque la Chine et l’Allemagne sont les pays qui posent des problèmes de concurrence économique aux États-Unis. C’est bien l’Allemagne, plus que les États-Unis, qui poussait pour le fameux traité transatlantique. L’Allemagne et la Chine sont deux ardents défenseurs du libre-échange, comme l’indique la proposition absurde d’alliance libre-échangiste faite par la seconde à la première.

Je reviens à votre question sur le conflit de civilisations. Il est vrai que Trump donne des signaux forts d’hostilité à l’islam et aux musulmans. J’ai beaucoup évoqué sa rationalité, mais j’admets que son hostilité à l’Iran est un élément exagéré, discordant. Il s’agit peut-être d’une volonté de semer le trouble au sein de l’électorat américain. Revenons sur le plan des principes généraux : en réalité, le retour au national promu par Trump devrait s’accompagner d’une “désuniversalisation” des problèmes. Cela devrait finir par concerner l’islam aussi, et pourrait finalement conduire à une “désuniversalisation” de la question musulmane. Le retour au national ne suppose pas une rupture avec l’idée de puissance, mais suppose une politique différenciée qui cesse d’être généralisatrice. Je peux me tromper mais il me semble que les axes fondamentaux de la politique de Trump ne comprennent pas cet universalisme généralisateur qui désignerait un ennemi universel qui serait l’islam. Je reconnais que certains aspects de sa politique sont, au stade actuel, insupportables, et je suis ravi de l’action des contre-pouvoirs américains, (de ce système judiciaire qui avait posé tellement de problèmes à Roosevelt), mais je ne parierai pas sur une universalisation durable de la question de l’islam, qui contredirait le retour au national. Je ne m’étais pas vraiment posé la question mais c’est ainsi que je vois les choses pour l’instant : Trump ne peut pas être à la fois universalisant et “désuniversalisant”. Ce sont les partisans de la globalisation qui ont tendance à universaliser tous les problèmes, et donc celui de l’islam. Le retour à l’égoïsme national a ses qualités.

Kevin “L’Impertinent” Boucaud-Victoire & Adlene Mohammedi

Nos Desserts :

Source : Le Comptoir, https://comptoir.org/2017/03/01/emmanuel-todd-cest-un-pays-en-cours-de-stabilisation-morale-qui-vient-delire-trump/

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17054http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170304_090730_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneSat, 04 Mar 2017 08:07:30 +0000Démocratie représentative : suffrage, Ô désespoir ! #DATAGUEULE 57

//www.youtube.com/watch?v=VtssDE7sfWI

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17053http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170304_063423_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_etienneSat, 04 Mar 2017 05:34:23 +0000En premier commentaire de ce billet sur l’impunité généralisée dans nos institutions,
je vais relayer un coup de gueule de François Asselineau :

Le traitement du candidat ASSELINEAU par les responsables institutionnels de la République (et par les médias vendus aux banques) est proprement scandaleux. Voici une communication de l’UPR à propos du barrage (littéralement mafieux) des « parrainages » des candidats par des élus :

COMMUNIQUÉ : Plus de 200 parrainages officiels en faveur de François Asselineau n’ont pas été comptabilisés par le Conseil constitutionnel

Ce 3 mars 2017 à midi, François Asselineau, candidat à l’élection présidentielle, a tenté de joindre par téléphone M. Laurent Fabius, Président du Conseil Constitutionnel, afin d’obtenir des explications sur le nombre de parrainages publiés une heure avant par la haute institution, qui ne faisait apparaître aucun parrainage supplémentaire en sa faveur depuis la 1ère publication.

Le secrétariat de M. Fabius a transmis cet appel à M. Laurent Vallée, Secrétaire général du Conseil Constitutionnel, avec lequel François Asselineau s’est longuement entretenu, à deux reprises.

François Asselineau a fait valoir qu’il était strictement impossible qu’aucun parrainage en sa faveur n’ait été reçu par le Conseil Constitutionnel lors des courriers des mardi 28 février, mercredi 1er mars et jeudi 2 mars.

Nos équipes tiennent en effet un compte précis du nombre des parrainages adressés par des maires en faveur de François Asselineau dont nous avons connaissance, sans compter les parrainages spontanés qui échappent à notre comptabilité. C’est ainsi que nous savons que nettement plus de 200 formulaires officiels ont été envoyés – depuis la date de réception des formulaires – et qu’ils ne sont toujours pas comptabilisés à ce jour, alors que certains d’entre eux sont certainement arrivés depuis plusieurs jours.

La réponse fournie par M. Vallée est que le nombre de parrainages publié par le Conseil Constitutionnel n’est pas celui de la totalité des parrainages « reçus » par tous les candidats à une date et à une heure précises. Il ne s’agit que du nombre des seuls parrainages que les fonctionnaires du Conseil Constitutionnel ont eu le temps matériel de « valider ».

M. Vallée a précisé qu’en ce moment même, il reste plusieurs centaines de parrainages qui n’ont pas encore été examinés. Parmi ceux-ci, il y en a certainement nettement plus de 200 en faveur de François Asselineau.

François Asselineau a par ailleurs souligné auprès du Secrétaire général du Conseil Constitutionnel l’incohérence qu’il y avait à avancer l’heure de publication, ce vendredi 3 mars, de 17h00 à 11h00, tout en expliquant que le temps manque pour valider tous les parrainages.

M. Vallée n’a pas répondu à cette remarque.

————————–

Commentaires

————————–

La publicité par le Conseil Constitutionnel du nombre de parrainages obtenus présente de graves anomalies qui mettent en cause l’égalité de traitement des candidats.

 

1°) L’ordre selon lequel les parrainages sont examinés et validés reste très flou et demeure, semble-t-il, à la discrétion du Conseil Constitutionnel.

 

1.1.- Il ne peut en effet pas s’agir d’un strict ordre chronologique, puisqu’il est statistiquement impossible que les plus de 200 parrainages de François Asselineau actuellement en instance de validation soient tous arrivés les derniers au cours de la période sous revue.

1.2.- Il ne peut pas s’agir non plus d’un ordre alphabétique, puisque les comptes de MM. Cheminade, Dupont-Aignan, Faudot, Fillon, etc., ont été mis à jour ce 3 mars.

1.3. – Il ne s’agit pas davantage d’un ordre en fonction des parrainages déjà obtenus, puisque François Asselineau se classait, selon ce critère, à la 7e position parmi les 26 candidats listés lors de la 1e publication.

1.4. – Enfin, il ne s’agit pas non plus d’un ordre fondé sur l’utilité puisque, le Conseil Constitutionnel ayant déjà validé 738 parrainages pour M. Fillon émanant de plus de 30 départements, le qualifiant ainsi comme candidat officiel, il n’y avait aucune raison de donner la priorité à la validation de 417 nouveaux parrainages à son profit plutôt qu’à celle des parrainages des candidats non encore qualifiés.


2°) La publication du nombre de parrainages « validés » n’est pas assortie de la mise en garde nécessaire sur son interprétation

Alors que la publication de ce nombre a une visibilité politique majeure, la quasi-totalité des observateurs, et notamment des médias, l’interprètent faussement comme étant le total des parrainages reçus par chacun des candidats.

Ils confondent ainsi parrainages « reçus » et parrainages « validés ».

Le tableau diffusé sur le site Internet du Conseil Constitutionnel entretient cette ambiguïté puisqu’il a pour titre « Les parrainages par candidat », sans préciser nulle part que des centaines de parrainages sont en attente de validation.

Pire même, l’indication du chiffre « 0 » dans la colonne des parrainages le 3 mars 2017 pour François Asselineau donne à penser que ce candidat n’aurait reçu aucun parrainage nouveau depuis la 1e publication.

3°) La procédure laisse toute latitude à des interprétations politiques erronées

Cette procédure ambiguë donne ainsi à penser à tort que certains candidats bénéficieraient d’une forte dynamique politique, tandis que d’autres plafonneraient. Alors que la différence entre les premiers et les seconds peut, comme c’est très précisément le cas pour François Asselineau, n’être due qu’à un ordre de priorité peu clair dans le traitement des candidats.

Nous avons la conviction que, si tous les parrainages reçus en faveur de François Asselineau avaient été validés, il aurait été classé à un rang supérieur encore à celui apparu lors de la 1ère publication. Cela aurait fait apparaître une dynamique politique inverse à celle suggérée par la publication du Conseil Constitutionnel.

4°) Une situation qui bafoue l’égalité de traitement des candidats

Cette situation est d’autant moins acceptable que nous sommes en période de collecte de parrainages et que des maires, au vu de ces données chiffrées, pourraient mal les interpréter et être dissuadés de parrainer François Asselineau. Il en résulte ainsi une inégalité de traitement flagrante entre les candidats, ce qui indigne des milliers de nos adhérents et sympathisants.

Cette situation est tellement anormale qu’elle a conduit l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) à publier un communiqué de presse sans précédent, par lequel elle demande officiellement au Conseil Constitutionnel « la publication intégrale du nombre de formulaires envoyés par les élus ».

L’association – qui distingue ainsi à juste titre les « formulaires envoyés » et les « formulaires validés » – précise que « la rétention de noms de candidats n’est pas acceptable » et qu’il « n’appartient pas au Conseil Constitutionnel d’apprécier le bien-fondé ou non d’un parrainage mais seulement sa validité formelle. Il y va du respect et de la considération élémentaire dus aux élus de la République. […] Il serait impensable que la forme de présentation des parrainages soit sujette à influence qui impacterait les élus et l’opinion publique.»

Conclusion

Le Secrétaire général du Conseil constitutionnel a formellement promis à François Asselineau que le retard dans la validation des parrainages reçus en sa faveur serait totalement résorbé pour la 3e publication, prévue le mardi 7 mars.

Nous appelons tous les adhérents et sympathisants de l’UPR, et tous ceux qui s’apprêtent à voter pour François Asselineau à l’élection présidentielle, à ne pas se laisser décourager par cette situation anormale, mais qui devrait être corrigée dès mardi prochain.

Source : UPR, https://www.upr.fr/actualite/communique-plus-de-200-parrainages-officiels-faveur-de-francois-asselineau-nont-ete-comptabilises-conseil-constitutionnel

 
Mon commentaire : Le Conseil constitutionnel est un repaire inexpugnable de vieux gredins, et, pour que ça change, il est essentiel que vous vous entraîniez à instituer VOUS-MÊME, personnellement, dès maintenant, dans des mini-ateliers constituants quotidiens, l’organe et les procédures de contrôle de la constitution.

]]>
Commentaires sur [Scandale : Al Capone nomme et paie ses juges] « IMPUNITÉS, une justice à deux vitesses » : Vincent Le Coq nous explique en détail (preuves à l’appui) comment les politiciens les plus influents maîtrisent les magistrats (!) en maîtrisant leur carrière par Ana Saillandhttp://chouard.org/blog/?p=4785#comment-17052http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170303_224014_Commentaires_sur__Scandale___Al_Capone_nomme_et_paie_ses_juges____IMPUNITES__une_justice_a_deux_vitesses_____Vincent_Le_Coq_nous_explique_en_detail__preuves_a_l_rsquo_appui__comment_les_politiciens_les_plus_influents_maitrisent_les_magistrats_____en_maitrisant_leur_carriere_par_Ana_SaillandFri, 03 Mar 2017 21:40:14 +0000« on n’est pas rendus  » …

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17051http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170303_184451_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_etienneFri, 03 Mar 2017 17:44:51 +0000Merci Ronald.

À propos de ce menteur de Ricardo (fils de banquier et lui-même financier) :

Du libre-échange et des petites tromperies de David Ricardo


http://www.alternatives-economiques.fr/economie/du-libre-echange-et-des-petites-tromperies-de-david-ricardo-201509091402-00001796.html

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17050http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170303_171724_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneFri, 03 Mar 2017 16:17:24 +0000#BanquePrivéeFléauDeLHumanité

]]>
Commentaires sur Macron a bien claqué un Smic par jour pendant 3 ans ! (+ 25 questions à lui poser sur des bizarreries sur son patrimoine) (1/5), par Olivier Berruyer sur les-crises.fr par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4772#comment-17049http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170303_171403_Commentaires_sur_Macron_a_bien_claque_un_Smic_par_jour_pendant_3_ans______25_questions_a_lui_poser_sur_des_bizarreries_sur_son_patrimoine___1_5___par_Olivier_Berruyer_sur_les-crises.fr_par_etienneFri, 03 Mar 2017 16:14:03 +0000MACRON : TECHNIQUE D’UN COUP D’ÉTAT

Source : http://www.vududroit.com/2017/02/macron-technique-dun-coup-detat/

L’arrivée au gouvernement le 26 août 2014, d’Emmanuel Macron, parfait inconnu, et tous les événements qui ont suivi montre qu’il est quand même un parfait veinard. Une furieuse et interminable campagne médiatique en sa faveur, des parrains timides puisqu’il refuse de les nommer, mais généreux qui lui permettent une campagne ruineuse. Les organes de contrôle de la régularité, de l’égalité et de la sincérité la campagne présidentielle brusquement atteints d’une forme grave de la maladie du sommeil. Un Président de la République qui laisse la place en faisant savoir qu’il se verrait bien présider l’UE. Et tous les copains de promo de l’ENA déjà à des postes judicieux, qui lui préparent le terrain. Et la justice pénale qui a adopté au tempo particulièrement bien ajusté qui lui ouvre un boulevard.

Je sais ce que je vais recevoir pour ne pas marcher dans le conte de fées que nous sert le camp du Bien. Ce sera, la nouvelle injure disqualifiante : complotiste ! Critiquer Macron et l’invraisemblable opération qui vise à en faire le futur Président de la République, c’est considérer que l’Histoire n’est qu’un complot judéo-maçonnique-illuminati-reptilien.

Je propose quand même d’essayer de mieux comprendre et pour cela je propose d’adopter la méthode de Lawrence Durrel dans son fameux « quatuor d’Alexandrie », qui avait raconté la même histoire sous quatre points de vue différents.

Commençons par l’affaire Fillon, qui a éclaté avec les informations gênantes du Canard enchaîné, provoquant en pleine campagne présidentielle un lynchage médiatico-judiciaire géant quoique finalement routinier. La primaire de la droite a choisi un candidat sur la solidité duquel les bourgeois de province auraient mieux fait de s’interroger avant. Les reproches qui lui sont faits sont en partie justifiés, sa défense initiale a été calamiteuse, et la justice qui alimente comme d’habitude les gazettes ne ferait que son travail. Et comme en plus François Fillon avait imprudemment et de façon très déplaisante pour ses adversaires, placé sa candidature sous l’égide de la probité de la rectitude, il prend le boomerang en pleine face. Dans un climat politique tendu, il n’y a aucune surprise à voir la clameur se déchaîner. Si la droite républicaine se retrouve aujourd’hui dans la nasse, elle doit s’en prendre à elle-même pour avoir choisi un cheval fragile et lancé l’épreuve présidentielle n’importe comment. Tout ceci est difficilement réfutable. Mais quand même, la droite républicaine ne doit-elle s’en prendre qu’à elle-même ? Voire.

Parce que si l’on raconte l’histoire en changeant de focale pour diriger l’objectif vers Emmanuel Macron apparaît une autre réalité. Finalement très inquiétante.

J’avais été frappé par le sourire radieux de Jean-Pierre Jouyet lorsque sur le perron de l’Élysée il annonça la nomination d’Emmanuel Macron en remplacement d’Arnaud Montebourg. Ce concentré de la haute fonction publique oligarchique était trop content du tour qu’il jouait à la France avec la promotion de son poulain qu’il eut sous ses ordres entre 2005 et 2007 à l’inspection des finances. La fusée était lancée, mise en orbite prévue mai 2017, soit comme premier ministre d’un François Hollande reconduit, voire d’Alain Juppé, soit carrément président. Cet objectif stratégique une fois défini, les différentes mises en œuvre tactiques sont très simples. Nul besoin d’un groupe occulte et secret pour animer le déferlement. Une stratégie marketing onéreuse à base d’argent à l’origine obscure, de promotion médiatique grossière, de ralliements spectaculaires, le soutien tous ceux qui accrochés à leurs privilèges, ont une peur panique du changement, la machine s’alimente toute seule. Mais en plus, il y a l’appui d’une partie de l’appareil d’État et de ceux qui le dirigent. Comme par exemple Madame Ernotte qui semble ne voir aucun inconvénient à ce que le service public radiotélévisé qu’elle dirige ait depuis longtemps abandonné le pluralisme que son statut exige pourtant.  Ou le président du CSA inerte devant le formidable déséquilibre des temps de parole, le Président de la Commission Nationale des Comptes de Campagne qui regarde ailleurs et le Président du Conseil Constitutionnel qui assiste sans broncher à la confiscation de l’élection présidentielle. Il y aurait pourtant l’occasion de quelques remarques à propos du financement particulièrement réglementé de la campagne électorale d’Emmanuel Macron. L’origine des fonds, l’implication des services de l’État dans l’organisation de la campagne , ce mutisme qui commence à ressembler à un parti pris est particulièrement grave. Et constitue un dévoiement de l’appareil d’État qui devrait pourtant afficher une stricte neutralité.

Mais il y a pire, c’est l’instrumentalisation comme cela a été si souvent le cas dans ce quinquennat, de la justice à des fins politiques. Qui peut croire que c’est par hasard, ou grâce à la sagacité de ses « enquêteurs », comme on appelle désormais les journalistes sans que cela ne les gêne, que la presse s’est trouvée alimentée d’informations sur des faits parfois vieux de 20 ans ? Qui peut croire que c’est chose normale que le parquet financier se soit saisi avec cette rapidité, et ait pu mener de façon fulgurante ses premières investigations sans qu’elles aient été préparées à l’avance ? Qui peut penser que ces violations insensées du principe de séparation des pouvoirs d’abord par la descente de la police dans les locaux du Parlement sans que le président Bartolone n’y trouve à redire (!), relèvent de l’improvisation ? Et qui peut imaginer ensuite qu’au parquet financier on ne sache pas le caractère grossièrement inconstitutionnel de sa décision d’ouvrir une enquête préliminaire concernant un parlementaire dans l’exercice de ses fonctions, sans qu’elle ait été précédée d’une enquête du bureau de l’assemblée ? Qui ne peut pas être scandalisé que, comme hélas c’était prévu, les éléments du dossier couverts par un strict secret se retrouvent instantanément entre les mains des « enquêteurs » du Monde, préposés à ce genre de besogne et par ailleurs confidents officiels du Président de la République?

Nous avons même eu droit à un ridicule écran de fumée voulant faire porter la responsabilité du déclenchement du barrage d’artillerie à Rachida Dati.

Eh bien, si l’on y regardait d’un peu plus près ? Jean-Pierre Jouyet secrétaire général de l’Élysée a su s’entourer c’est le moins que l’on puisse dire. Il y a Gaspard Gantzer, camarade de promotion de Macron à l’ENA, à qui ses fonctions permettent d’être comme un poisson dans l’eau dans la presse parisienne. Les avaient rejoints Pierre Heilbronn énarque inspecteur des finances lui aussi, qui a longtemps collaboré avec François Fillon, pour ensuite aller occuper la fonction de directeur général adjoint du cabinet de Michel Sapin. Il est parti en juillet dernier à la direction de la BERD, mais avant son départ, Jean-Pierre Jouyet a recruté sa compagne Ariane Amson, nommée conseillère justice au cabinet élyséen. Cette magistrate n’est pas énarque, mais arrive directement… du parquet financier.

Mais, qu’est-ce que tu vas chercher ? Mais rien voyons, je suis persuadé que tout cela n’a aucun lien avec les ennuis de François Fillon, ce genre de choses n’arrive jamais. De la même façon, le renvoi précipité en correctionnelle de Nicolas Sarkozy à l’aide d’une ordonnance qu’un des deux magistrats co-saisis, et pas n’importe lequel, a refusé de signer, ne saurait en aucun cas être considéré comme une initiative visant à définitivement fermer la voie d’un plan B Sarkozy, et à gêner la droite encore un peu plus. Ce serait fadaise, n’est-ce pas ?

Complotiste ! Tu ne perds rien pour attendre, les décodeurs du Monde et de Libération vont te mettre à l’index, ça ne va pas être long. Parce que, dans cette volonté furieuse de ne rien changer, la presse amie du pouvoir met le paquet. Et lance la chasse à ceux qui pensent mal. Avec toute une série d’initiatives visant à réprimer la liberté d’expression.

Alors, effectivement il y a deux approches de l’affaire Fillon. Tout d’abord considérer que François Fillon n’a que ce qu’il mérite. Et que tout cela relève d’un fonctionnement démocratique.

Il y a aussi une autre lecture, tout aussi recevable mais qui pose un lourd problème démocratique. Le moment choisi, les méthodes utilisées et l’objectif poursuivi par ceux qui manifestement sont à la manœuvre caractérisent un dévoiement des services de l’État visant à confisquer l’élection présidentielle et faciliter l’arrivée d’Emmanuel Macron au deuxième tour de l’élection, pour qu’il puisse l’emporter grâce au réflexe de front républicain. En bon français, cela s’appelle un coup d’État.

C’est jouer avec le feu. Rien ne garantit une victoire électorale du candidat de tous les conservatismes, mandataire de l’establishment énarchique et financier. Et quand bien même l’emporterait-il, sa victoire ne réglerait rien. Et les méthodes utilisées affaibliraient encore plus les institutions et créeraient autant de précédents très dangereux pour les libertés publiques.

Quant à Marine Le Pen, elle aura beau jeu de se présenter comme seule candidate du changement, et de la défense des libertés publiques. Il est assez stupéfiant de voir que notre establishment n’a rien appris des élections américaines.

Régis de Castelnau, vududroit.com

Source : http://www.vududroit.com/2017/02/macron-technique-dun-coup-detat/

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17048http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170302_210943_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_nlescanThu, 02 Mar 2017 20:09:43 +0000Quelques reactions:
-- il y a une contradiction dans le discours de Monnaie pleine: le pouvoir de création monnétaire doit revenir au « souverain » (ok, jusque la tout vas bien), mais doit etre indépendent du pouvoir politique pour éviter la création monnétaire a « but politique »…la contradiction est quand meme flagrante.

Apres si ca signifie simplement que l’état peut emprunter a 0% a sa banque centrale mais que les banquiers centraux gardent un forme de droit de reserve purement technique correspondant a l’évaluation de la viabilité d’un projet (soit sa rentabilité ou son caractère d’utilité publique pour les projets non rentables avec en face des modes de contributions viabilisant le financement) alors ca peut etre valable. Néanmoins l initiative du crédit doit évidement émaner du pouvoir politique (en democratie le peuple) sinon elle ne revient pas du tout au « souverain » (je me demande quelle est leur définition de ce mot).

Dans ma vision de la démocratie les dirigeants de la banque centrale d’un pays sont tirés au sort parmis les personnes qualifiées (a priori des personnes ayant des diplomes en économie) ayant voté a bulletin ouvert pour le programme qui a remporté le vote programmatique national. Ils sont évidement soumis aux controles et rédition des comptes comme tout les autres acteurs ayant la charge de faire fonctionner un pouvoir en fonction des votes souverains du peuple et de l’intéret de celui-ci.

Pour le chartalisme je trouve que les objections de Myret ne sont pas dénuées de sens, le systeme a l’air très bien mais il reste très éloigné de ce qui se fait et s’est fait jusque la. Du coup nous manquons d’experience avec un tel fonctionnement. Je me demande s’il ne serait pas préférable, au moins dans un premier temps de conserver les méthodes éprouvés, avec lesquelles nous avons un large retour d’experience, en les mettants sous stricte controle démocratique et technique tout en les assortissant de tous les gardes fous dont nous connaissons aujourd’hui la necessité. Juste par prudence en fait.

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17046http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170302_123748_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_BerbereThu, 02 Mar 2017 11:37:48 +0000Dette, 5000 ans d’histoire (David Graeber)
commenté par Michel Drac

//www.youtube.com/watch?v=24X49S1ajcQ

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par Phttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17045http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170302_030324_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_PThu, 02 Mar 2017 02:03:24 +0000Et au même moment, Churchill massacrait du Grec en pagaille.

]]>
Commentaires sur [Philippe Pascot] (Évidente) pétition pour l’interdiction aux détenteurs d’un casier judiciaire d’effectuer un mandat électoral par Bernardhttp://chouard.org/blog/?p=4202#comment-17042http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170301_015741_Commentaires_sur__Philippe_Pascot___Evidente__petition_pour_l_rsquo_interdiction_aux_detenteurs_d_rsquo_un_casier_judiciaire_d_rsquo_effectuer_un_mandat_electoral_par_BernardWed, 01 Mar 2017 00:57:41 +0000Bonjour,

Cette idée mérite d’être affinée techniquement, dans l’absolu je suis pour, le gros problème sera probablement le niveau d’intérêt (motivation) et aussi de culture (d’information technique minimum) de nos concitoyens…

Le mot « souverain » brille d’une belle aura théorique…vite ternie lorsque les gens ne se sentent peu ou pas concernés…

Ne m’en veuillez pas, je ne suis pas défaitiste, juste réaliste car, cheminot engagé (milieu professionnel corporatif et affirmé dans la défense de ses métiers) je n’ai que trop souvent entendu ce mot lorsqu’il désignait des AG (assemblées générales en temps de luttes, 2007/2009 retraites par exemple), où nous n’étions même pas la moitié des effectifs… Quelle valeur avait donc une décision prise dans un tel contexte ?

Pourtant cette idée, de vouloir impliquer le citoyens, de la plus simple mais ô combien normale, dans la vie politique au travers de référendums (au moins sur les grands axes de réflexions pour la gestion de notre quotidien dans la société que nous choisirons donc de fait) , paraît séduisante.

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par Ronaldhttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17041http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170228_202716_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_RonaldTue, 28 Feb 2017 19:27:16 +0000Ce jour, un article bien construit (comme toujours) de Romaric Godin sur le remboursement de la dette :

Dette publique : faut-il envisager le défaut ?

http://www.latribune.fr/economie/presidentielle-2017/dette-publique-faut-il-envisager-le-defaut-649730.html

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par beohttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17040http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170228_143044_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_beoTue, 28 Feb 2017 13:30:44 +0000Je trouve cette initiative excellente.

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par Johannhttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17039http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170228_093131_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_JohannTue, 28 Feb 2017 08:31:31 +0000Bonjour,
J’ai 2 petits commentaires à propos de cette initiative:

. Je suis quelque peu sceptique sur le travail à 80 000. Que cette mobilisation soit utile pour la visibilité des thèmes qu’elle défend, c’est très bien. Au niveau, des résultats qu’elle peut engendrer, je suis plus dubitatif. Je reste, pour ma part, convaincu par la pertinence d’un échantillonage par tirage au sort.

. J’avoue avoir aussi un léger souci avec les différents thèmes que vous proposez : pourquoi si peu de place pour les questions de méthodologie ? Certes, quelques « comment » sont formulés mais sur des questions très spécifiques.

J’ajoute donc mes idées de thème :
. Quels principes pour garantir la subsidiarité à l’échelle d’une nation ?
. Comparaison des méthodologies « objectivo-cartésiennes » et « agiles » dans un cadre politique.
. La rétrospection nous sauvera-t-elle tous et toutes ?

Enfin, ce genre de choses.
Nouveau commentateur, je le répète : encore merci pour tout ce que vous faites.
Cordialement.

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17038http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170228_050148_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_etienneTue, 28 Feb 2017 04:01:48 +0000Voici la vidéo des ÉCHANGES AVEC LA SALLE:

//www.youtube.com/watch?v=ymHJd_m3r5o

Mille mercis à tous ceux qui se sont dévoués pour que tout ça ait lieu, et spécialement depuis une semaine pour le gros boulot de MONTAGE des deux vidéos.

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par davhttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17037http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170228_004948_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_davMon, 27 Feb 2017 23:49:48 +0000j’aurais plutôt (sans renier les autres) proposé d’aller vers des résultats concrets sur des questions qui nécessitent l’avis du public.
Pour ce faire il faudrait procéder en 3 votes successifs, de façon à avoir un aller-retour entre les réponses et les décisions (un guidage) :
-- proposer et élire des sujets de votes (vote argumentaire -- avec des stats sur les arguments positifs et négatifs, mesure de l’engouement -- sinon retour case départ)
-- proposer et élire des propositions pour ces sujets (vote ouvert -- possibilité d’ajouter des propositions votables)
-- élire des propositions parmi les dix plus populaires (vote majoritaire -- avec des étoiles pour chaque proposition -- celles ayant + de 50% d’avis favorables gagnent)
Et à la fin les décisions obtiennent une légitimité morale -- à défaut d’être légale -- qui figurent dans une déclaration publique citoyenne, faisant office de Recommandation.

(mais ils répondent pas !)

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par Lebretonhttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17036http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170227_234140_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_LebretonMon, 27 Feb 2017 22:41:40 +0000Salut, j’irai plus loin concernant la réflexion sur les retraites concernant les élus… C’est la retraite de tout le monde !
Je pense à une retraite « universelle » à savoir la même pour tout le monde, au prorata des années d’activité professionnels par exemple… Je trouve absurde que ceux qui ont pu capitaliser ou « épargnez » toute leur vie active grâce à leurs hauts salaires, puissent, encore, gagner plus que les autres une fois à la retraite…

Je souhaiterai rejoindre ou créer un groupe constituant mais n’ai pas encore trouvé la possibilité de le faire.

]]>
Commentaires sur [Émancipation de nos maîtres « élus »] STADES CITOYENS : remplir des stades, le 22 avril prochain, pour animer nous-mêmes le débat public en tant que simples citoyens par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4756#comment-17035http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170227_225451_Commentaires_sur__Emancipation_de_nos_maitres___elus____STADES_CITOYENS___remplir_des_stades__le_22_avril_prochain__pour_animer_nous-memes_le_debat_public_en_tant_que_simples_citoyens_par_etienneMon, 27 Feb 2017 21:54:51 +0000J’ai rajouté cette idée de thème 🙂

• « Qui est légitime pour écrire les règles concernant les élus (salaires, retraites, impôts, responsabilité pénale, prescription, règles électorales…) ? Les élus eux-mêmes ? ou des citoyens tirés au sort ? »

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par barbehttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17033http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170227_221405_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_barbeMon, 27 Feb 2017 21:14:05 +0000A Ronald
Il y a un faille dans le libre échange :
Elle nous est indiqué par K Polanyi : ne surtout pas nommer concurrence le commerce au long cours : seuls des gens qui vivent dans un même pays et sous les mêmes règles sont des concurrents.

Le producteur textile au bangladesh n’est pas correctement nommé un concurrent pour nous en Europe.
C’est la limite du libre échange, qui se targue de mettre tout le monde entier en concurrence…. de généraliser la guerre donc.

Bien sur : échanger ce qu’on a contre ce qu’on n’a pas (nos bonnes pommes contre des ananas), mais pas ce qu’on peut faire un peu partout (et qui pollue pour n’enrichir que le commerce) contre ce qu’on peut faire un peu partout (avec de la formation certes, et du transport de capital).

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par fanfanhttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17032http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170227_211225_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_fanfanMon, 27 Feb 2017 20:12:25 +0000L’arnaque Emmanuel Macron de A à Z
Observatoire du néo-conservatisme -- In Articles on 27 février 2017
Source : https://anticons.wordpress.com/2017/02/27/larnaque-emmanuel-macron-de-a-a-z/

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par Ronaldhttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17031http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170227_161742_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_RonaldMon, 27 Feb 2017 15:17:42 +0000Ce post va me permettre de donner mon avis sur le libre-échange.

Le libre-échange est une doctrine largement répandue parmi les économistes, et ce depuis deux siècles. Je pense donc : 1) Qu’elle a probablement une part de vrai. 2) Qu’il faut venir avec de bons arguments si on veut s’y opposer.
Si on veut remonter à son origine, son élaboration théorique dans sa forme achevée est due à Ricardo. Il base l’intérêt du libre-échange sur sa théorie de l’avantage comparatif, avec un texte célèbre, où il montre que deux pays, quelle que soient leur production de départ, ont intérêt à pratiquer le libre-échange :

« Dans un même pays, les profits sont en général toujours au même niveau, ou ne diffèrent qu’en raison de ce que le capital peut être consacré à un emploi plus ou moins sûr et agréable. Il n’en est pas de même d’un pays à l’autre. Si les profits des capitaux employés dans le Yorkshire surpassaient ceux des capitaux employés à Londres, les fonds passeraient bien vite de Londres dans le Yorkshire, et les profits se nivelleraient. Mais si le sol de l’Angleterre devenait moins productif, ou si l‘accroissement des capitaux et de la population venait à faire monter les salaires et à faire baisser les profits, il ne s’ensuivrait pas pour cela que le capital et la population dussent nécessairement abandonner l’Angleterre, et se porter en Hollande, en Espagne ou en Russie, où les profits pourraient être plus élevés.
Si le Portugal n’avait aucune relation commerciale avec d‘autres pays, au lieu d’employer son capital et son industrie à faire du vin, avec lequel il achète aux autres nations le drap et la quincaillerie nécessaires pour son propre usage, ce pays se trouverait forcé de consacrer une partie de ce capital à la fabrication de ces articles, qu’il n’obtiendrait plus probablement qu’en qualité inférieure et en quantité moindre.
La masse de vin que le Portugal doit donner en échange pour le drap anglais n’est pas déterminée par la quantité respective de travail que la production de chacun de ces deux articles a coûté ; -- ce qui arriverait s’ils étaient tous deux fabriqués en Angleterre ou en Portugal.
L’Angleterre peut se trouver dans des circonstances telles qu’il lui faille, pour fabriquer le drap, le travail de cent hommes par an, tandis que, si elle voulait faire du vin, il lui faudrait peut-être le travail de cent vingt hommes par an : il serait donc de l’intérêt de l’Angleterre d‘importer du vin, et d’exporter en échange du drap.
En Portugal, la fabrication du vin pourrait ne demander que le travail de quatre-vingts hommes pendant une année, tandis que la fabrication du drap exigerait le travail de quatre-vingt-dix hommes. Le Portugal gagnerait donc à exporter du vin en échange pour du drap. Cet échange pourrait même avoir lieu dans le cas où on fabriquerait en Portugal l’article im­por­té à moins de frais qu’en Angleterre. Quoique le Portugal pût faire son drap en n’employant que quatre-vingt-dix hommes, il préférerait le tirer d‘un autre pays où il faudrait cent ouvriers pour le fabriquer, parce qu’il trouverait plus de profit à employer son capital à la production du vin, en échange duquel il obtiendrait de l’Angleterre une quantité de drap plus forte que celle qu’il pourrait produire en détournant une portion de son capital employé à la culture des vignes, et en l’employant à la fabrication des draps.
Dans ce cas, l’Angleterre donnerait le produit du travail de cent hommes en échange du produit du travail de quatre-vingts. Un pareil échange ne saurait avoir lieu entre les individus du même pays. On ne peut échanger le travail de cent Anglais pour celui de quatre-vingts autres Anglais ; mais le produit du travail de cent Anglais peut être échangé contre le produit du travail de quatre-vingts Portugais, de soixante Russes ou de cent vingt Asiatiques. Il est aisé d‘expliquer la cause de la différence qui existe à cet égard entre un pays et plusieurs : cela tient à l’activité avec laquelle un capital passe constamment, dans le même pays, d’une province à l’autre pour trouver un emploi plus profitable, et aux obstacles qui en pareil cas s’opposent au déplacement des capitaux d‘un pays à l’autre.
Dans la supposition que nous venons de faire, les capitalistes de l’Angleterre et les consommateurs des deux pays gagneraient sans doute à ce que le vin et le drap fussent l’un et l’autre faits en Portugal, le capital et l’industrie anglaise passant par conséquent, à cet effet, de l’Angleterre en Portugal. »
(David Ricardo, Des principes de l’économie politique et de l’impôt, Chapitre VII).

La première fois que j’ai lu ce passage, je me suis dit que ce type était un génie. Et en effet, l’argumentaire en faveur du libre-échange n’a pas beaucoup varié depuis 200 ans et reste fondamentalement basé sur cette démonstration. Il a cependant bien sûr été l’objet de critiques depuis lors ; l’article de Wikipédia sur le sujet me semble pertinent et correct dans l’ensemble :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Avantage_comparatif

Je passe outre le fait que Ricardo était là sans doute un génie, mais aussi un peu une fripouille : car son exemple met en scène un « Portugal » plus productif que l’  « Angleterre » et qui profite plus de l’échange, alors que dans la réalité de l’époque c’était l’inverse. A noter que l’exemple des draps et du vin était en fait tiré de la réalité économique du moment, les deux pays ayant signé un traité commercial (traité de Methuen, 1703) portant sur ces marchandises, et dont le Portugal ne voulait pas :
https://france.attac.org/nos-publications/les-possibles/numero-4-ete-2014/dossier-accords-de-libre-echange/article/les-accords-commerciaux

Si l’on veut résumer l’argument de Ricardo, on dira que : « nous avons toujours intérêt à nous spécialiser dans une marchandise pour laquelle notre coût de production est moindre, et à l’échanger avec une autre nation qui fait de même ». Cela me semble exact, mais les problèmes surgissent quand on se pose deux questions qu’il n’aborde pas :
-- pourquoi le coût de production est-il moindre ?
-- qui est ce « nous » ?

Pour que le libre-échange fonctionne, le coût de production dans le pays exportateur doit être moindre dans le pays exportateur que le pays importateur (avec une différence couvrant au moins le coût du transport). Mais la différence de coût peut être due à plusieurs facteurs. J’en vois au moins de trois types :

1) Des facteurs naturels. Il est moins coûteux à la Belgique de produire des betteraves, et à la Colombie de produire du café, plutôt que de s’acharner à faire le contraire. Dans ce cas, il me semble normal que l’un des pays se spécialise dans un marchandise, l’autre dans l’autre, et qu’ils échangent leur production.

2) Des facteurs logistiques et technologiques. Certaines grosses industries nécessitent des investissement lourds et de grandes échelles de production, qui ne sont pas à portée de tous les pays. Il me semble raisonnable que les Emirats Arabes Unis achètent leurs avions aux USA et en Europe plutôt que de tenter de développer une industrie aéronautique nationale. Ils les échangeront contre leur production locale, à savoir le pétrole. Du moins tant qu’il y a une demande en pétrole, et que leur sous-sol en contient. Dans le cadre du matériel lourd, il me semble donc légitime que les petits pays pratiquent le libre-échange, sous réserve de garder un œil sur le long terme et les potentielles évolution des marchés.

3) Des facteurs politiques. Pour la majorité des produits courants, les différences de coût de production entre pays ne sont cependant liés qu’à des facteurs qui sont au fond politiques : la répartition des bénéfices entre salarié et patron, les normes sociales, les normes environnementales sont politiques et dépendent de l’État.
L’un des grand motifs pour lesquels un groupe dirigent national prône le libre-échange, c’est parce qu’il y a de manière cachée une population qui est exploitée et qui lui donne un avantage comparatif. Ainsi, l’un des motifs de la Guerre de Sécession était que le Sud, esclavagiste, voulait pratiquer le libre-échange, alors que le Nord voulait le protectionnisme.

Comment devrait donc être présentée la démonstration de l’avantage comparatif actualisée avec les connaissances du vingt-et-unième siècle ?

Prenons l’exemple de la France productrice de vaccins, et du Viet-Nam producteur de textile. Il n’y a aucun motif naturel ou technique pour que la France ne puisse pas produire du textile et que celui-ci soit importé d’Asie du Sud-Est. La différence de coût de production qui rend avantageux l’échange au-delà du coût du transport est uniquement d’origine politique.
Si l’on considère les Etats-nations « France » et « Viet-Nam » comme des entités unitaires avec chacune un compte d’exploitation, alors le raisonnement de Ricardo est valable. Chacune des entités « à intérêt » à se spécialiser et à échanger vaccins contre textile. C’est d’ailleurs le sophisme qu’utilisent les plupart des commentateurs libre-échangistes que l’on entend dans les médias.

Mais quelle est la source du coût de production moindre du textile au Viet-Nam ? C’est que justement ces entités ne sont pas unitaire mais sont des agglomérats politiques. Il y a dans chacun deux groupes, qu’on appellera par simplicité « capitalistes » et « salariés ». Au Viet-Nam, les premiers imposant aux seconds un ordre sociopolitique tel que le coût y est moindre, par des salaires plus bas, de moindres services publics, en environnement moins sain. Il ne faut donc pas se poser la questions de ce que gagnent au libre-échange les entités « France » et « Viet-Nam », mais les différents groupes sociaux composant ces agglomérats.

Le groupe « capitalistes vietnamiens » sera gagnant de par l’augmentation de la spécialisation dans une production où ils excellent. Le groupe « capitalistes français » de même. Cette division est d’ailleurs en partie théorique car ces groupes sont en fait plus unis et internationalisés que les groupes « salariés ».
Le groupe « salariés vietnamiens » ne sera ni gagnant ni perdant, mais ne pourra pas voir sa situation s’améliorer. En effet, si les salaires et les conditions de travaillent s’améliorent, l’avantage comparatif du pays décroîtra jusqu »à ce que le coût du transport fasse relocaliser la production textile en France. Une exception est la situation du plein emploi. S’il n’y a plus de chômage au Viet-Nam, la hausse des salaires aux dépens des capitalistes vietnamiens améliorera la situation des salariés. Mais la mécanisation de la production empêchera rapidement cela. Et puis, on peut toujours trouver un pays où la production est encore moins chère.
Le groupe « salariés français » doit lui-même être subdivisé, du fait qu’il s’agit du pays avec la plus forte productivité. En effet, la production des vaccins ne nécessite pas l’emploi de toute la population active. Il y a un chômage structurel, et donc deux sous-groupes : les « employés français » et les « sans-emplois français ».
Les « employés français » sont gagnants, du fait qu’il peuvent acheter plus de textile pour un moindre travail fourni.
Les « sans-emplois français » sont perdants : du fait des gains de productivité liés à la spécialisation, ils ont moins de chance de trouver un emploi, et donc de se procurer les ressources vitales nécessaire en textiles et en vaccins.

La situation de libre-échange de l’ensemble peut se maintenir tant qu’une « majorité politique » y trouve son intérêt. Mais deux forces vont agir et déséquilibrer le système :
-- les gains de productivités, qui vont faire passer des individus de la position « employé » à « sans-emploi », augmentant le poids ce ce dernier groupe.
-- le désir d’accumulation du groupe « capitaliste », qui va conduire à une dégradation des salaires et des conditions de vies des « salariés », les poussant dans le camp politique opposé.
(- je considère comme nulle la force « morale » qui pousserait les français à se préoccuper de la manière dont sont produits leurs textiles au Viet-Nam ; ce n’est sans doute pas loin de la réalité)

La bascule en faveur du protectionnisme se produira en France si une proportion suffisante du groupe « employés » bascule aux côtés du groupe « sans-emplois », pour faire modifier la politique économique.

]]>
Commentaires sur [Pourriture politicienne aggravée] Les « élus » s’auto-amnistient en douce, en réduisant fortement leurs propres délais privilégiés de prescription pénale ; et, en même temps, ces gredins hors contrôle doublent les délais de prescription pour tous les autres citoyens ! par Leverahttp://chouard.org/blog/?p=4694#comment-17030http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170227_135836_Commentaires_sur__Pourriture_politicienne_aggravee__Les___elus___s_rsquo_auto-amnistient_en_douce__en_reduisant_fortement_leurs_propres_delais_privilegies_de_prescription_penale___et__en_meme_temps__ces_gredins_hors_controle_doublent_les_delais_de_prescription_pour_tous_les_autres_citoyens___par_LeveraMon, 27 Feb 2017 12:58:36 +0000Tout à fait d’accord avec vos commentaires et pour créer une commission de contrôle des parlementaires composée de citoyens un peu sur le principe des jurés.
Ne serait il pas possible de trouver un porte parole ayant une certaine reconnaissance pour lancer une pétition (sur change.org par exemple) qui serait susceptible de recueillir beaucoup de signatures en ces temps électoraux?
Cordialement.

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17028http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170226_104340_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_etienneSun, 26 Feb 2017 09:43:40 +0000[Conséquence de la politique criminelle du ‘libre-échange’, coeur nucléaire de l’UE]

«Crise du lait» : une agricultrice se pend dans sa salle de traite

https://news.sfr.fr/actualites/societe/crise-du-lait-une-agricultrice-se-pend-dans-sa-salle-de-traite-1109641.html

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17027http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170226_084557_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_etienneSun, 26 Feb 2017 07:45:57 +0000Olivier Berruyer a bien sûr relayé cette vidéo, suivie de celle ci-dessous, « 100% RUFFIN », et il l’a retranscrite et commentée :

« Sous les applaudissements de la salle, il monte sur scène en arborant non plus comme à l’accoutumée son fameux t-shirt “I love Bernard” mais un t-shirt à l’effigie de Vincent Bolloré “I love Vincent”. La cérémonie est, en effet diffusée sur Canal +, propriété de l’industriel breton.

“Mon film, il parle d’une usine qui part en Pologne et qui laisse derrière un paquet de misère et un paquet de détresse. Et au moment où je vous parle, c’est une usine d’Amiens, qui s’appelle Whirlpool, qui fabrique des sèche-linges, qui subit la même histoire puisque maintenant ça part là aussi en Pologne (…) Ça fait maintenant trente ans que ça dure dans l’ameublement, dans le textile, dans la chimie, dans la métallurgie, ainsi de suite. Pourquoi ça dure depuis trente ans ? Parce que ce sont des ouvriers qui sont touchés, et donc on n’en a rien à foutre. Si c’étaient des acteurs qui étaient mis en concurrence de la même manière avec des acteurs roumains, ça poserait problème immédiatement. Si c’étaient des journalistes, quand on touche à l’avance fiscale des journalistes, ça fait des débats, il y’a des tribunes dans les journaux. Mais imaginons que ce soient les députés, qu’on dise que les députés ne sont pas assez compétitifs. Un député français coûte 7610 euros par mois, un député polonais coûte 2000 euros par mois (…) Mais imaginons qu’on dise : demain, il faut délocaliser l’hémicycle à Varsovie.

Donc dans ce pays, il y’a peut-être des sans-dents, il y’a surtout des dirigeants sans cran. Donc François Hollande, maintenant, il a l’occasion de montrer sur le dernier fil que son adversaire, c’est la finance, qu’il peut faire des réquisitions, qu’il peut interdire les produits Whirlpool sur le territoire français. Qu’il puisse sortir de l’impuissance et se bouger le cul.”

Lors de ce discours, le caméraman de Canal finit par ne plus faire de plan large sur le rédacteur en chef de “Fakir” mais se contente d’un plan resserré afin de cacher son t-shirt.« 

Merci au (très précieux) blog les-crises.fr 🙂

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17026http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170226_084205_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_etienneSun, 26 Feb 2017 07:42:05 +0000Formidable François Ruffin :

Vidéo ouverte à mes élus pleurnicheurs : crétins ou hypocrites ?

J’aurais dit TRAÎTRES, plutôt qu’hypocrites…

//www.youtube.com/watch?v=3cS3nusCLwk

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17025http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170226_083824_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_etienneSun, 26 Feb 2017 07:38:24 +0000À ceux (UPR et autres) qui reprochent (amèrement) à François Ruffin de ne pas dénoncer ici explicitement le piège politique de la prétendue « union » européenne, je voudrais dire deux choses :

1) François, avec Fakir, est sans doute un des tout meilleurs résistants au piège diabolique de l’UE. Je ne développe pas ce point évident, il suffit de lire Fakir et les livres de François.

2) François insiste ici (et cette insistance ciblée fait précisément l’intérêt et la force du cri) sur un aspect psychologique essentiel (mais souvent très mal étudié par nous, je le réalise ici) pour le fonctionnement praticopratique du piège libréchangiste : les multinationales, les cartels (seuls grands gagnants et donc principaux propagandistes du ‘libre-échange’) ont besoin de RELAIS pour marteler leur propagande et forger l’opinion, et ils ont pris soin, c’est très astucieux, de PROTÉGER les principaux relais (artistes vedettes, journalistes, professeurs, intellectuels, parlementaires…) contre les méfaits de tous côtés du ‘libre-échange’ (délocalisations, désindustrialisation, chômage, misère), ce qui conduit ces relais à l’indifférence par rapport au piège, puisqu’ils n’en souffrent pas.

Je trouve donc à la fois originale et bien ciblée cette interpellation aux privilégiés, car elle peut en réveiller/conscientiser/mobiliser quelques uns : en effet, tous les artistes vedettes ne sont pas en toute connaissance de cause des profiteurs insensibles aux causes de la misère du monde ; tous les journalistes ne sont pas consciemment des cyniques vendus à des milliardaires ; tous les parlementaires ne sont pas sciemment des corrompus traîtres à la patrie et indifférents au sort des ouvriers et employés 🙂

Donc oui, merci François Ruffin !!! 🙂

Étienne.

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17024http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170226_074152_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_etienneSun, 26 Feb 2017 06:41:52 +0000Quatre banques françaises contre les Sioux du Dakota expulsés par Trump

http://www.bastamag.net/Le-soutien-sans-failles-des-banques-francaises-a-l-oleoduc-impose-aux-Sioux-par
Source : BastaMag

Mon commentaire : Les banques privées — c’est-à-dire les usuriers — sont le fléau de l’humanité. On leur doit le capitalisme et les travaux forcés à perpétuité, les plus grandes guerres chaque fois que les peuples veulent s’en débarrasser, les multinationales et le torrent de misère associée (de part et d’autre du ‘libre-échange’), la colonisation et la dévastation de la planète mise en coupe réglée, la concentration du capital (l’art de la fusion-acquisition et de l’effet de levier) et la corruption politique généralisée. Si on ne leur résiste pas, les esclavagistes grimés en « banques » finiront par organiser la terre en camps de travail.

Toute banque devrait être publique et sous contrôle citoyen serré.

Créer une banque privée devrait être constitutionnellement qualifié de crime contre l’humanité.

Les humains n’ont pas besoin des riches (que leur richesse rend fous, antisociaux) pour financer leurs activités. Seule une puissance publique (sous contrôle citoyen quotidien) peut financer une société tout en la protégeant de l’extrême cupidité des usuriers.

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17023http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170226_070401_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_etienneSun, 26 Feb 2017 06:04:01 +0000[Accessoires diaboliques du ‘libre-échange’]

« TRIBUNAUX D’ARBITRAGE » : COMMENT LES MULTINATIONALES RACKETTENT LES PAYS

//www.youtube.com/watch?v=lo7_q0TAOxc


Source : Osons causer

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17022http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170226_065727_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_etienneSun, 26 Feb 2017 05:57:27 +0000L’appel de Mikis Theodorakis : « Les banques ramèneront le fascisme en Europe ! »

Nov. 2011 : Alors que la Grèce est placée sous tutelle de la Troïka, que l’Etat réprime les manifestations pour rassurer les marchés et que l’Europe poursuit les renflouements financiers, le compositeur Mikis Theodorakis a appelé les grecs à combattre et mis en garde les peuples d’Europe qu’au rythme où vont les choses les banques ramèneront le fascisme sur le continent.

Interviewé lors d’une émission politique très populaire en Grèce, Mikis Theodorakis, figure emblématique de la résistance à la junte des colonels, a averti que si la Grèce se soumet aux exigences de ses soi-disant « partenaires européens », c’en sera « fini de nous en tant que peuple et que nation ». Il a accusé le gouvernement de n’être qu’une « fourmi » face à ses « partenaires », alors que le peuple le voit comme « brutal et offensif ». Si cette politique continue, « nous ne pourrons survivre (…) la seule solution est de se lever et de combattre ».
Résistant de la première heure contre l’occupation nazie et fasciste, combattant républicain lors de la guerre civile et torturé sous le régime des colonels, Mikis Théodorakis a également adressé une lettre ouverte aux peuples d’Europe, publié dans de nombreux journaux grecs. Extraits :

« Notre combat n’est pas seulement celui de la Grèce, il aspire à une Europe libre, indépendante et démocratique. Ne croyez pas vos gouvernements lorsqu’ils prétendent que votre argent sert à aider la Grèce. (…) Leurs programmes de « sauvetage de la Grèce » aident seulement les banques étrangères, celles précisément qui, par l’intermédiaire des politiciens et des gouvernements à leur solde, ont imposé le modèle politique qui a mené à la crise actuelle. Il n’y pas d’autre solution que de remplacer l’actuel modèle économique européen, conçu pour générer des dettes, et revenir à une politique de stimulation de la demande et du développement, à un protectionnisme doté d’un contrôle drastique de la Finance. Si les Etats ne s’imposent pas sur les marchés, ces derniers les engloutiront, en même temps que la démocratie et tous les acquis de la civilisation européenne. La démocratie est née à Athènes quand Solon a annulé les dettes des pauvres envers les riches. Il ne faut pas autoriser aujourd’hui les banques à détruire la démocratie européenne, à extorquer les sommes gigantesques qu’elles ont elles-mêmes générées sous forme de dettes.

Nous ne vous demandons pas de soutenir notre combat par solidarité, ni parce que notre territoire fut le berceau de Platon et Aristote, Périclès et Protagoras, des concepts de démocratie, de liberté et d’Europe. (…)

Nous vous demandons de le faire dans votre propre intérêt. Si vous autorisez aujourd’hui le sacrifice des sociétés grecque, irlandaise, portugaise et espagnole sur l’autel de la dette et des banques, ce sera bientôt votre tour. Vous ne prospérerez pas au milieu des ruines des sociétés européennes. Nous avons tardé de notre côté, mais nous nous sommes réveillés. (…)

Résistez au totalitarisme des marchés qui menace de démanteler l’Europe en la transformant en Tiers-monde, qui monte les peuples européens les uns contre les autres, qui détruit notre continent en suscitant le retour du fascisme. »

http://www.humanite.fr/lappel-de-mikis-theodorakis-les-banques-rameneront-le-fascisme-en-europe

Source : L’Humanité, nov. 2011

]]>
Commentaires sur [Pourriture politicienne aggravée] Les « élus » s’auto-amnistient en douce, en réduisant fortement leurs propres délais privilégiés de prescription pénale ; et, en même temps, ces gredins hors contrôle doublent les délais de prescription pour tous les autres citoyens ! par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4694#comment-17021http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170225_222222_Commentaires_sur__Pourriture_politicienne_aggravee__Les___elus___s_rsquo_auto-amnistient_en_douce__en_reduisant_fortement_leurs_propres_delais_privilegies_de_prescription_penale___et__en_meme_temps__ces_gredins_hors_controle_doublent_les_delais_de_prescription_pour_tous_les_autres_citoyens___par_nlescanSat, 25 Feb 2017 21:22:22 +0000Le plus fou dans cette affaire c’est le ton employé dans les medias pour en parler, hier sur france info dans la voiture j’entends un chronique sur l’affaire Fion et le parquet qui accélère la procédure parce que « o c’est balot » (ils l’ont presque dit, le ton c’était vraiment ça) une nouvelle loi qui prescrit les faits anterieurs a 12 ans bla bla bla. C’est surréaliste.

]]>
Commentaires sur Formidable François Ruffin aux Césars : « Le ‘libre-échange’ ça suffit ! » On va délocaliser nos « élites », trop coûteuses et pas rentables, licencier les « élus » qui ruinent en douce ceux qui les traitent pourtant le mieux du monde pour les ‘représenter’, rendre flexibles et mobiles et précaires les artistes-vedettes, les journalistes et les parlementaires qui trahissent ceux qui les paient par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4737#comment-17020http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170225_195145_Commentaires_sur_Formidable_Fran_ois_Ruffin_aux_Cesars_____Le__lsquo_libre-echange_rsquo___a_suffit_____On_va_delocaliser_nos___elites____trop_couteuses_et_pas_rentables__licencier_les___elus___qui_ruinent_en_douce_ceux_qui_les_traitent_pourtant_le_mieux_du_monde_pour_les__lsquo_representer_rsquo___rendre_flexibles_et_mobiles_et_precaires_les_artistes-vedettes__les_journalistes_et_les_parlementaires_qui_trahissent_ceux_qui_les_paient_par_etienneSat, 25 Feb 2017 18:51:45 +0000A lire et relire – Texte de Serge Carfantan sur le cynisme politique.

Source : http://www.lejdv.fr/huxley-meilleur-mondes/

« Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes.

L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées. Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif.

Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser. On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux.

En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur.

L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir ».

Serge Carfantan.

À propos de l’auteur :
Serge Carfantan est docteur agrégé de philosophie, spécialiste de la philosophie indienne et de la pédagogie de la philosophie.
Il a enseigné à Bordeaux, Libourne, Parentis, Mont de Marsan, Pau et à l’université de Bayonne.
Ce texte a été écrit dans le cadre d’un cours sur le cynisme politique, dans lequel il s’inspire notamment des oeuvres d’Aldous Huxley, le Meilleur des mondes, et de Gunther Anders, l’Obsolescence de l’homme.

Retrouvez Serge Carfantan sur son blog :
http://www.philosophie-spiritualite.com/

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par fanfanhttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-17019http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170225_191014_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_fanfanSat, 25 Feb 2017 18:10:14 +0000Curieusement, aucun rapport sur les droits de l’homme par AI sur le terrorisme israélien dans les territoires occupés !

La vie quotidienne dans « la seule démocratie du Moyen-Orient » par Sayed Hasan – Le 10 février 2017

http://lesakerfrancophone.fr/le-terrorisme-israelien-dans-les-territoires-occupes
Source sayed7asan

Alors qu’Israël vient de voter une loi légalisant le vol de terres palestiniennes dans les territoires occupés, une réalité constante depuis 1967, ce documentaire d’Abby Martin nous rappelle que le meurtre d’hommes, de femmes et d’enfants Palestiniens est de facto autorisé et même encouragé par Israël, tant pour les soldats de Tsahal, « l’armée la plus morale du monde », que pour les colons. Les « djihadistes juifs », comme les appelle Norman Finkelstein, sont bien les parfaits équivalents des « djihadistes wahhabites » de Daech. A quand une loi qui donnera la force du droit à cet état de fait ? Et, pourquoi pas, qui octroiera une récompense pour le « scalp » ou la dépouille carbonisée des autochtones, seul moyen d’édifier un « Etat juif » raciste et suprématiste purifié de la présence des Arabushim ?

Les Palestiniens sont constamment menacés, agressés et soumis à des traitements inhumains et dégradants dans les bantoustans insalubres qui leur sont réservés, condamnés à une vie misérable qui n’est qu’une mort à petit feu. Les innombrables condamnations des crimes de guerre israéliens par l’ONU et les associations de défense des droits de l’homme n’ayant jamais été suivis de mesures concrètes (sanctions économiques, embargo sur les armes, etc.), Tel-Aviv a pu poursuivre sa politique de colonisation en toute impunité. Il est aujourd’hui évident que la solution à deux Etats, qui a toujours été rejetée tant par les dirigeants que par les juifs israéliens, est définitivement morte, et que le silence, l’inaction et/ou la complicité de la communauté internationale ne laissent aucun autre recours aux Palestiniens que l’Intifada et la résistance armée, droit sacré et inaliénable, et même devoir indispensable face à une force occupante recourant systématiquement à la terreur.

Il est aujourd’hui évident que la solution à deux États, qui a toujours été rejetée tant par les dirigeants que par les citoyens juifs israéliens, est définitivement morte, et que le silence, l’inaction et/ou la complicité de la communauté internationale ne laissent aucun autre recours aux Palestiniens que l’Intifada et la résistance armée, droit sacré et inaliénable, et même devoir indispensable face à une force occupante qui recourt systématiquement à la terreur.

Sayed Hasan

Vidéo traduite et sous-titrée en français par Sayed Hasan

//www.youtube.com/watch?v=uPsWetQpEEw

La productrice de la vidéo, Abigail Suzanne « Abby » Martin, née en 1984, est une journaliste US-américaine. Elle est la présentatrice de The Empire Files, un programme d’information et d’investigation hebdomadaire sur téléSUR en anglais. Elle a été autrefois l’animatrice de l’émission Breaking the Set pour RT America, travaillant depuis les bureaux de Washington DC. Avant d’animer sa propre émission, elle avait travaillé pendant deux ans comme correspondante de RT America.

Martin est aussi une artiste et une militante, elle a contribué à la création du site de journalisme citoyen Media Roots. Elle siège au conseil d’administration de la Media Freedom Foundation qui gère le Projet Censuré. Martin apparaît dans le film documentaire Projet Censuré le Film : Terminer le règne des Informations-Malbouffe (2013) et co-réalisé 99% : Le Film Collaboratif Occupy Wall Street (2013).

Source : http://lesakerfrancophone.fr/le-terrorisme-israelien-dans-les-territoires-occupes

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par fanfanhttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17018http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170225_102652_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_fanfanSat, 25 Feb 2017 09:26:52 +0000Excellent décryptage et de bonnes questions par Olivier Berruyer :
« Retour sur le patrimoine d’Emmanuel Macron. La presse refuse à l’évidence de traiter ce problème sérieusement. On peut cependant commencer à voir l’étendue des questions qui se posent sur les choix patrimoniaux d’Emmanuel Macron à partir des données publiques et des informations des médias (hélas dispersées).
Les conclusions à ce stade sont simples :
-- primo, il se confirme qu’Emmanuel Macron a bien consommé (et pas pas seulement dépensé – bref l’argent a été “claqué”, ou donné) en moyenne un SMIC par jour durant 3 ans. Ce qui est parfaitement légal au demeurant ; il ne s’agit pas de remettre en question l’honnêteté de M. Macron, mais simplement de comprendre comment a géré ses propres affaires quelqu’un qui demande à gérer le pays ;
-- de nombreuses autre questions, importantes, se posent sur ses choix financiers, et méritent des réponses d’Emmanuel Macron, afin de montrer sa bonne foi et comprendre sa relation à l’argent. J’en pose 20 pour illustrer, sans prétendre être exhaustif.
http://www.les-crises.fr/macron-a-bien-claque-un-smic-par-jour-pendant-3-ans-20-questions-a-lui-poser-sur-des-bizarreries-sur-son-patrimoine/

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par barbehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17017http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170224_213540_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_barbeFri, 24 Feb 2017 20:35:40 +0000En résonnance à Vargas

http://lesakerfrancophone.fr/en-notre-nom

Très beau texte de résistance, de la part d’un brillant anonyme.

L’esprit de guerre, de compétition, de concurrence prétenduement vraie fait que les ploutocrates qui prétendent nous représenter, en fait, vendent notre âme. Sommes-nous sur le point de perdre définitivement notre âme?

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par Benoithttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17016http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170224_095738_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_BenoitFri, 24 Feb 2017 08:57:38 +0000Une autre vidéo passionnante d’Yves Vargas sur Rousseau et le décryptage du capitalisme/crapulisme

https://www.youtube.com/watch?v=fRV-yo5Ii9E
[|https://www.youtube.com/watch?v=fRV-yo5Ii9E|fr]

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par Berbèrehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17015http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170223_130656_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_BerbereThu, 23 Feb 2017 12:06:56 +0000Malheureusement, procès ou pas, les politico-véreux parviennent trop souvent à passer entre les gouttes…

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17014http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170223_111731_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_nlescanThu, 23 Feb 2017 10:17:31 +0000Car sur ton argument des banques qui auraient fait credit a l état en créant la monnaie on te répondra que ce n est pas toujours vrais, en effet des obligations sont détenues par toutes sortes d’acteurs y compris de simples epargnants qui eu pour le coup n’on pas du tout créé la monnaie qu’ils ont investit a partir de rien, elle sort bien de leur poche.

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17013http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170223_110826_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_nlescanThu, 23 Feb 2017 10:08:26 +0000Sinon des arguments il y en a des moins idéologiques et plus précis: un certain (combien?) pourcentage de notre dette publique est détenu depuis des paradis fiscaux, donc ces gens touchent des intérêts sans payer d’impôts, en quoi cela est il acceptable? Est-ce seulement légal? Si ça l’est ça ne devrait évidement pas.

L’état n’emprunte sur les marchés qu’à cause de la trahison de nos usurpateurs (représentants a un sens, la ça ne fonctionne pas), le cumul des intérêts payés depuis la mise en place de cette escroquerie équivaut à peu de choses près à notre dette publique: que fait-on avec cela? En quoi est-ce acceptable?

Dans le pire des cas, de façon a ne pas être traités de spoliateurs bolcheviques, pourquoi ne pas procéder de la façon suivante:

1 -- reprise de souveraineté monétaire
2 -- rachat progressif de la dette, par de la dette a 0% (pas tout à la fois bien sur pour maîtriser l’inflation), de cette façon on se tire de cette escroquerie sur 10/20 ans sans « spolier » personne.

Au fait: bien sur qu’il y a un mot pour ce que les journaleux disent « populisme » histoire de bien salir le peuple (cette meute beuglante et inculte dont il convient de guider la transhumance), en français on dit démagogie.

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17012http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170223_102838_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_etienneThu, 23 Feb 2017 09:28:38 +0000Je reconnais que, là, je charrie, sans doute emporté par l’indignation du flagrant crime impuni.
Vous avez raison, un excès n’en justifie pas un autre.

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17011http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170223_102347_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_etienneThu, 23 Feb 2017 09:23:47 +0000Invitation envoyée à Myret il y a peu, que je voudrais partager ici avec vous, « cerveau collectif » épatant au sein duquel je progresse depuis quelques années :

« Chère Myret, c’est seulement en regardant la vidéo après coup que j’ai réalisé qu’il y avait sans doute quelques réparties importantes qu’il aurait été constructif et utile que je puisse formuler, mais on se rattrapera 🙂 Je suis content que nous ayons déjà des occasions de nous revoir 🙂

Par exemple, sur le non remboursement de certaines « dettes publiques » (qui te choque, ce qu’on peut comprendre en première approche), il me semble que les banques (qui ont créé ex nihilo la monnaie qu’elles ont prêtée à l’État) ne se sont privées de RIEN en prêtant et donc, très légitimement, ces banques ne doivent pas être remboursées : elles n’ont qu’à faire disparaître les deux dettes à l’actif et au passif de leur bilan. Et cette monnaie privée ainsi détruite pourrait être très simplement >transformée< en monnaie publique (détruite dans les comptes des banques commerciales et créée dans les comptes de la Banque Centrale). D'autre part, il faut que tu lises le livre de Stiglitz sur le fléau que constitue l'euro pour l'Europe (chômage, déficit commercial, désindustrialisation et bas salaires), ça nous donnera du grain à moudre. Mais il faut qu'on se concentre chaque fois sur un point, je pense. Et qu'on n'attende pas 5 ans, cette fois, pour nous revoir 🙂 " Sur les monnaies locales (inconvertibles ou difficilement convertibles), je voudrais mieux étudier avec Myret leurs fonctions essentielles : outils majeurs de souveraineté, capables de rendre la puissance publique "employeur en dernier ressort" (!), outils majeurs de relocalisation de la production (contre les délocalisations), outils majeurs de plein emploi et de prospérité. Idem pour les monnaies nationales, qui pourraient être analysées comme des monnaies locales à grande échelle.

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par nlescanhttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17010http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170223_083646_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_nlescanThu, 23 Feb 2017 07:36:46 +0000Intéressant, il y a vraiment des moments ou j’avais envie d’intervenir, la Myret est très intéressante sur ses sujets mais c’est vraiment pas une bolchevique (blague), il aurait fallu lui dire, elle doit le savoir, le sait-elle vraiment? que depuis 45 la BdF est publique, que l’état s’est financé gratos pendant tout l’après guerre (comme quoi le paradigme « révolutionnaire » dont EC nous parle avec l’état qui crée la monnaie ne l’est pas tant que ça) et qu’accessoirement elle est actionnaire de la BCE a 14% (avant brexit) ce qui signifie pour ceux qui ne suivent pas QUE NOUS SOMMES PROPRIOS DE LA BCE, a 14%, et Goldman Sachs a 0%, et pourtant ce sont eux qui décident WTF?

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par Parent Pierrehttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17009http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170223_005716_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_Parent_PierreWed, 22 Feb 2017 23:57:16 +0000J’ai pas encore tout regardé. J’avoue que j’ai un peu tiqué sur le « il devrait aller en prison, sans procès. Il n’y a même pas besoin de procès ».

Quel que soit ce qu’a fait telle ou telle acteur, il ne faut pas oublier qu’ils sont humains, qu’ils ont des droits. Le droit à un procès honnête me parait capitale dans toute situation. Si nous voulons un monde meilleur, il faut que nous soyons nous-même irréprochable.

]]>
Commentaires sur [Pourriture politicienne aggravée] Les « élus » s’auto-amnistient en douce, en réduisant fortement leurs propres délais privilégiés de prescription pénale ; et, en même temps, ces gredins hors contrôle doublent les délais de prescription pour tous les autres citoyens ! par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4694#comment-17008http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170222_105119_Commentaires_sur__Pourriture_politicienne_aggravee__Les___elus___s_rsquo_auto-amnistient_en_douce__en_reduisant_fortement_leurs_propres_delais_privilegies_de_prescription_penale___et__en_meme_temps__ces_gredins_hors_controle_doublent_les_delais_de_prescription_pour_tous_les_autres_citoyens___par_etienneWed, 22 Feb 2017 09:51:19 +0000Guillaume Meurice : Quand les députés se font un cadeau

//www.youtube.com/watch?v=MA20QyPX1QA

]]>
Commentaires sur [Pourriture politicienne aggravée] Les « élus » s’auto-amnistient en douce, en réduisant fortement leurs propres délais privilégiés de prescription pénale ; et, en même temps, ces gredins hors contrôle doublent les délais de prescription pour tous les autres citoyens ! par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4694#comment-17007http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170222_104859_Commentaires_sur__Pourriture_politicienne_aggravee__Les___elus___s_rsquo_auto-amnistient_en_douce__en_reduisant_fortement_leurs_propres_delais_privilegies_de_prescription_penale___et__en_meme_temps__ces_gredins_hors_controle_doublent_les_delais_de_prescription_pour_tous_les_autres_citoyens___par_etienneWed, 22 Feb 2017 09:48:59 +0000Savoureuse Nicole Ferroni :

Citoyens VS Politiques : à qui la faute du désamour ?

//www.youtube.com/watch?v=B84dtr568pA

J’adore quand elle prend l’accent de chez nous, ça paie 🙂

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-17006http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170222_102716_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneWed, 22 Feb 2017 09:27:16 +0000Allemagne : le gouvernement menace Facebook de lourdes amendes s’il ne supprime pas les intox

« À quelques mois des élections fédérales, les politiciens allemands veulent imposer des amendes allant jusqu’à 500 000 euros à Facebook, si ce dernier ne supprime pas dans les 24h les intox ou posts douteux traitant de politique. » […]

Lire la suite :
http://www.les-crises.fr/allemagne-le-gouvernement-menace-facebook-de-lourdes-amendes-sil-ne-supprime-pas-les-intox/

Source : Olivier Berruyer les-crises.fr

Commentaire apprécié sur le blog d’Olivier :

« Caliban :

Sympa. Après avoir retiré l’économie du champ de la politique (ordolibéralisme), nos amis allemands se verraient bien interdire la politique du champ de la politique.

Derrière ce discours des “fake news” il y a l’affirmation que le citoyen est un enfant, sans capacité de discernement. Et que le discernement est une affaire d’experts (politiques, médias, …)

Comme le sentiment d’un grand bond en arrière. »

]]>
Commentaires sur [La vidéo] « L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue » par Myret Zaki et Étienne Chouard par L’État et les banques, 5 ans après, le hold-up continue, par Myret Zaki et Etienne Chouard | ANTIBANQUEhttp://chouard.org/blog/?p=4727#comment-17005http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170221_133149_Commentaires_sur__La_video____L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue___par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard_par_L_rsquo_Etat_et_les_banques__5_ans_apres__le_hold-up_continue__par_Myret_Zaki_et_Etienne_Chouard___ANTIBANQUETue, 21 Feb 2017 12:31:49 +0000[…] (Etienne Chouard) […]

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-17004http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170221_130343_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneTue, 21 Feb 2017 12:03:43 +0000Lettre ouverte aux épurateurs du Décodex

par MAXIME VIVAS, 20 février 2017 :

Le site dont je suis un administrateur (legrandsoir.info) est sévèrement épinglé dans votre Décodex.

« Le Grand Soir. Un site peu fiable qui relaie les théories conspirationnistes .
Ce site diffuse régulièrement des fausses informations ou des articles trompeurs. Restez vigilants ou cherchez d’autres sources plus fiables. Si possible, remontez à l’origine de l’information ».

Pourtant, nous satisfaisons à 100% (parfois plus, en toute modestie) aux 6 critères que vous avez choisis pour être bien notés.

1- Le site possède-t-il une page « à propos » ou « qui sommes-nous ? »
Réponse. Bien sûr. Et grâce à Google, à Wikipédia, à Youtube et à Amazon-Livres, nos lecteurs en savent même beaucoup plus sur nous que les vôtres sur vous.

2 – Avons-nous affaire à un site parodique (style Le Gorafi) ?
Réponse. Non, nous sommes sérieux, voire rébarbatifs (sauf notre collaborateur Théophraste R. qui louche vers Le Gorafi, parfois).

3- Qui se cache derrière le site en question (là, on revient sur le droit à l’anonymat) ?
Réponse. Seigneur ! Personne ne se cache derrière le site. Nos noms, photos, CV sont sur Internet.

4- Quelles sont les sources du site et des articles ?
Réponse. Nos sources sont variées (1 900 rédacteurs du monde entier, 23 000 articles), fiables et toujours citées. Tous nos articles et les noms des auteurs sont en archives libres. Il nous arrive d’écrire nous-mêmes des articles (avec parcimonie) et croyez bien qu’on les déchirerait sans même les relire si on avait l’impression que Le Monde pourrait les publier.

Nous avons aussi publié 80 000 commentaires de lecteurs, commentaires « modérés » (pour éviter les injures, propos racistes, trolls…), mais jamais en fonction des idées exprimées. Par exemple, un lecteur sera publié, même s’il écrit : « Je suis abonné au Monde, journal de référence. » C’est dire ! Bon, s’il l’écrit dix fois par jour, c’est un troll, repéré à son IP. Ou alors on demande à Pierre Bergé, Matthieu Pigasse et Xavier Niel d’arrêter de jouer à ça. Est-ce qu’ils n’ont rien de mieux à faire ?

5- L’information est-elle présentée de manière équilibrée ?
Réponse. Mieux : Notre site prétend présenter l’information de manière authentique, vérifiée, croisée. Honnête, quoi ! Oui, je sais, cela surprend, on a du mal à y croire, sur le coup. Mieux : si vous publiez cette lettre dans Le Monde, on publiera en retour votre réponse. Facile : on n’est pas sujet au vertige, virtuoses de l’équilibre sur le fil d’acier de la déontologie.

6- Est-ce que de fausses informations ont déjà été publiées ?
Réponse. Non, sauf peut-être si un jour de fatigue ou d’ivresse (les mojitos ! On ne boit que ça, dès l’aube) nous avons bafouillé que Le Monde est un journal objectif (sic). Mais nos lecteurs auront rectifié d’eux-mêmes.

Donc, voyez, on a tout bon. Envoyez-nous d’urgence la bonne étoile j le cercle avec la croix de la bonne couleur pour le revers de notre col Mao.

Ou alors, petit conseil (vous êtes jeunes) ajoutez un 7 ème critère :

7- Le site a-t-il commencé à dire du mal du président états-unien avant l’élection de Trump, a-t-il dénoncé Robert Ménard alors que toute la presse l’encensait, a-t-il commencé à dire il y a 20 ans sur Cuba ce que Obama, Ségolène Royal et Hollande ont dit l’an dernier. Pas vous, je sais, vous continuez comme avant à faire croire que les Cubains appelaient Fidel Castro « le lider Maximo ». Pour évoluer, vous attendrez que Pierre Bergé, Matthieu Pigasse et Xavier Niel aient acheté l’île.

Notre réponse « oui » à cette 7ème question mériterait alors (d’accord, d’accord) un double cercle rouge ou une dénonciation au Ministère de l’Intérieur pour une salutaire mesure de fermeture de site anti-américain primaire, conspirationniste, confusionniste, stalinien (ajoutez : antisémite, si vous ne reculez devant rien).

À part ça, est-ce qu’on pourrait avoir la liste complète de vos collaborateurs qui se cachent (sic) derrière le Décodex pour cette saine et sainte entreprise d’épuration ? Et vos sources : la liste des sites qui vous informent, car vous n’avez pas (encore) lu nos 23 000 articles, si ?

Merci de me répondre et d’entretenir ainsi la flamme vacillante de l’information pluraliste.

Maxime VIVAS

Source: Le Grand Soir

Écrivain, journaliste, administrateur du site Le Grand Soir.

PS. « Pour monter au mât, il vaut mieux avoir le derrière propre ».

Dans un excellent article (« Décodex : le vieux Monde se meurt ») très documenté et sourcé, publié sur le site Investig’Action de notre ami Michel Collon, Grégoire Lalieu montre ce que vaut le Décodex du Monde qui a classé Investig’Action dans la rubrique « rouge » (bienvenue au club).

Mesurons, grâce à Grégoire Lalieu, le sérieux des censeurs :

« La deuxième pièce justificative du Décodex est particulièrement éloquente. Il s’agit d’un article de Libération, daté du 9 février 2012 (« Des réseaux français au service de la Syrie ») qui cite brièvement Michel Collon. Il aurait participé à un voyage de presse en Syrie aux côtés de sympathisants du Front National. Le hic ? Collon n’a jamais fait partie de cette expédition. Il n’a même jamais mis un pied en Syrie. Ainsi, le Décodex, spécialiste du fact-cheking qui invite à « vérifier une information avant de la partager », relaie un article erroné pour justifier la mise au ban d’Investig’Action. Les braconniers ne font pas les meilleurs garde-chasses !
http://www.investigaction.net/decodex-le-vieux-monde-se-meurt/

Source : Investig’Action, http://www.investigaction.net/lettre-ouverte-aux-epurateurs-du-decodex/

]]>
Commentaires sur [Pourriture politicienne aggravée] Les « élus » s’auto-amnistient en douce, en réduisant fortement leurs propres délais privilégiés de prescription pénale ; et, en même temps, ces gredins hors contrôle doublent les délais de prescription pour tous les autres citoyens ! par barbehttp://chouard.org/blog/?p=4694#comment-17003http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170221_114853_Commentaires_sur__Pourriture_politicienne_aggravee__Les___elus___s_rsquo_auto-amnistient_en_douce__en_reduisant_fortement_leurs_propres_delais_privilegies_de_prescription_penale___et__en_meme_temps__ces_gredins_hors_controle_doublent_les_delais_de_prescription_pour_tous_les_autres_citoyens___par_barbeTue, 21 Feb 2017 10:48:53 +0000Il est très facile de détruire ce qui a été fait et légué en héritage (école, santé, justice, et toutes les autres institutions réparatrices, et non correctrices comme la police et l’armée : notez que les ordo libéraux ne jurent que par la sécurité, mais sans la protection).
Il est plus difficile de constuire, surtout après qu’on a détruit.

L’infirmière libérale qui est venue à l’instant à la maison nous a témoigné de la détresse de ses collègues de l’hôpital : elles n’en peuvent plus.
Elle nous a appris, après discussion pour s’épancher, qu’une de ses connaissances, médecin anesthésiste, s’est suicidé sur son lieu de travail, à cause de la pression bureaucratique.

Les opérationnels, les seuls vraiment utiles, ne sont pas écoutés ; ils assument les contraintes débiles qui viennent d’en haut, et qui viennent de gens, qui s’ils avaient à les subir, les changeraient.

Les donneurs d’ordre et de leçons se croient hors système, car ils ne sont pas amenés à subir les conséquences des décisions qu’ils prennent pour les autres. C’est donc ce point capital qu’il va falloir changer.

En bref la représentativité des élus doit être mise sous condition, soit de contrôle, soit de vérification du bien fondé des décisions arrêtées ; il ne suffit pas de dire que seuls les élus (et non les tirés au sort, cf Montebourg Libération du 26.12.16) peuvent écrire la loi car ils représentent les gens : les gens ne se reconnaissent plus dans le personnel politique ; l’état n’est plus à l’image de ce que les opérationnels font : donc la représentativité n’est pas effective.

Partant de là, les soi-disant législateurs ne peuvent avoir aucune légitimité.

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par josshttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-17002http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170221_100246_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_jossTue, 21 Feb 2017 09:02:46 +0000Franck Lepage dans cette interview (sur la langue de bois):

//www.youtube.com/watch?v=vJTo6I2mR_M

Extrait:
« Il y a 2 erreurs dans la théorie du complot :
-la 1ère, c’est d’en voir partout,
-la 2ème, c’est de n’en voir nulle part! »

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-17001http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170221_002509_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 23:25:09 +0000Question posée sur le blog d’Olivier :

« Comment fait-on ? On les dénonce, mais sans prononcer le mot “complot”, puisque les chasseurs de complotistes-conspirationnistes ont pourri ce mot.

Les juges de Nuremberg auraient été bien embêtés :
http://www.livresdeguerre.net/forum/contribution.php?index=43928
Ils auraient encouru les foudres de Conspiracy Watch… »

]]>
Commentaires sur [Pourriture politicienne aggravée] Les « élus » s’auto-amnistient en douce, en réduisant fortement leurs propres délais privilégiés de prescription pénale ; et, en même temps, ces gredins hors contrôle doublent les délais de prescription pour tous les autres citoyens ! par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4694#comment-17000http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_231637_Commentaires_sur__Pourriture_politicienne_aggravee__Les___elus___s_rsquo_auto-amnistient_en_douce__en_reduisant_fortement_leurs_propres_delais_privilegies_de_prescription_penale___et__en_meme_temps__ces_gredins_hors_controle_doublent_les_delais_de_prescription_pour_tous_les_autres_citoyens___par_etienneMon, 20 Feb 2017 22:16:37 +0000[Pourriture sondagière]

Il était une fois… les instituts de sondage

//www.youtube.com/watch?v=jY6qqJMkJro

Dans une constitution digne de ce nom, infos, sondages et statistiques seraient obligatoirement des services publics indépendants (des pouvoirs et des entreprises) et sous contrôle citoyen.

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-16999http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_204310_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 19:43:10 +0000Rudy Reichstadt ou la Dénonciation calomnieuse de complotisme pour combattre la liberté d’expression

https://www.les-crises.fr/rudy-reichstadt-ou-la-denonciation-calomnieuse-de-complotisme-pour-combattre-la-liberte-dexpression/

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-16998http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_204203_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 19:42:03 +0000Rudy Reichstadt a pour référence n°1 un « collaborateur » du site conspirationniste Dreuz info

http://cinquiemecolonne.canalblog.com/archives/2015/09/24/32677092.html

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-16997http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_204108_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 19:41:08 +0000Rudy Reichstadt : un opportuniste de la galaxie néo-conservatrice

https://anticons.wordpress.com/2013/09/09/rudy-reichstadt-opportuniste-neo-conservateur/

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-16996http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_203008_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 19:30:08 +0000Si vous ne la connaissez pas, je vous recommande la revue de presse du site les-crises.fr.

C’est vraiment toujours passionnant, dense et utile, un bon investissement en temps :


http://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-20022017/

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-16995http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_194728_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 18:47:28 +0000Amnesty international attise la guerre en Syrie

http://lesakerfrancophone.fr/amnesty-international-attise-la-guerre-en-syrie

Par Rick Sterling – Le 11 février 2017 – Source Consortium News

La vaste machine de propagande occidentale a attiré plusieurs groupes auparavant respectables tels Amnesty international qui vient de publier un douteux rapport sur les « droits de l’homme » destiné à attiser la guerre en Syrie.

Amnesty international (AI) a fait de bonnes investigations et de bons rapports au fil des ans, qui ont mérité au groupe un large soutien. Cependant, ce qui est moins connu est qu’Amnesty international a aussi mené des enquêtes fautives aux conséquences sanglantes et désastreuses.

Des « rebelles modérés” syriens appuyés par les États-Unis sourient tandis qu’ils se préparent à décapiter un garçon de 12 ans (à gauche), dont la tête sectionnée est maintenue en l’air triomphalement dans une partie ultérieure de la vidéo. (Capture d’écran de la vidéo YouTube)

Un exemple marquant est celui de l’Irak où AI a corroboré l’histoire fausse que des soldats irakiens volaient des incubateurs du Koweit, laissant les bébés mourir sur le sol gelé. La tromperie a été planifiée et effectuée à Washington afin d’influencer le public et le Congrès des États-Unis.

Un exemple plus récent est celui de 2011 où de fausses accusations ont été portées concernant la Libye et Mouammar Kadhafi alors que les puissances occidentales et du Golfe tentaient de renverser son gouvernement. Les dirigeants d’AI se sont joints à la campagne en déclarant que Kadhafi employait des « mercenaires » pour menacer et tuer des civils qui protestaient pacifiquement. La propagande a réussi à faire taire la critique envers ce qui est devenu une invasion et un « changement de régime ».

Au-delà d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU afin de « protéger des civils », l’OTAN a lancé des attaques aériennes soutenues et renversé le gouvernement libyen en conduisant au chaos, à la violence et à un flot de réfugiés. AI a plus tard réfuté ses accusations de « mercenaires », mais le dommage avait été fait.

Puis, le 7 février, Amnesty international a publié un nouveau rapport intitulé« Abattoir humain : pendaisons et exterminations de masse à la prison de Saydana », qui accuse le gouvernement syrien d’exécuter des milliers de prisonniers politiques, un ensemble d’accusations qui ont reçu un traitement sans discernement dans les nouvelles des principaux médias.

À l’instar des histoires des incubateurs irakiens/koweïtiens et des « mercenaires »libyens, le rapport sur l’« abattoir humain » arrive à un moment critique. Il accuse et condamne le gouvernement syrien au sujet d’atrocités horribles envers des civils – et AI en appelle explicitement à la communauté internationale pour prendre « des mesures ». Mais le rapport d’AI est profondément biaisé et se résume à une condamnation du gouvernement syrien par un tribunal-bidon.

Les normes d’AI ignorées

Le rapport d’Amnesty international viole les propres normes de recherche de l’organisation. Comme en fait état le professeur Tim Hayward ici, le Secrétaire général d’Amnesty international, Salil Shetty, proclame qu’Amnesty fait sa recherche « de façon très systématique et primaire, en ce que nous recueillons des preuves avec notre propre personnel sur le terrain. Et chaque aspect de notre collecte de données est basé sur la corroboration et le recoupement de la part de toutes les parties, même s’il y a, vous savez, plusieurs parties dans toute situation parce que toutes les questions dont nous traitons sont passablement contestées. Alors il est très important d’obtenir différents points de vue et de vérifier les faits de façon transversale. »

Une image de propagande déchirante conçue pour justifier une importante opération militaire américaine en Syrie contre l’armée syrienne.

Mais le rapport d’Amnesty fait défaut à tous égards : il s’appuie sur des tiers, il n’a pas rassemblé son information à partir de différents points de vue et il n’a pas été contrevérifié par toutes les parties. Les conclusions du rapport ne sont pas basées sur des sources primaires, des preuves matérielles ou le propre personnel d’AI ; les résultats sont uniquement basés sur les revendications d’individus anonymes, principalement dans le sud de la Turquie d’où la guerre en Syrie est coordonnée.

Amnesty a rassemblé des témoins et des dépositions d’un seul côté du conflit : l’opposition soutenue par l’Occident et le Golfe. Par exemple, AI a consulté le Réseau syrien pour les droits de l’homme qui est connu pour rechercher l’intervention de l’OTAN en Syrie. AI a établi une liaison avec la Commission pour la justice internationale et la responsabilité, une organisation financée par l’Ouest pour pousser des chefs d’accusation criminels contre le leadership syrien. Celle-ci n’est évidemment pas une organisation neutre, indépendante ou non partisane.

Si AI faisait ce que son secrétaire général prétend que l’organisation fait toujours, elle aurait consulté des organisations à l’intérieur ou à l’extérieur de la Syrie pour entendre diverses versions de la vie à la prison de Saydnaya. Depuis la sortie du rapport d’AI, AngryArab a publié le récit d’un dissident syrien, Nizar Nayyouf, qui a été emprisonné à Saydnaya. Il contredit plusieurs affirmations dans le rapport d’Amnesty international, le type de contre-vérification qu’AI a négligé de faire dans le cadre de cette importante étude.

L’accusation d’Amnesty selon laquelle les exécutions étaient « extrajudiciaires » est exagérée ou fausse. D’après la propre description d’Amnesty, chaque prisonnier comparaissait brièvement devant un juge et chaque exécution était autorisée par un haut dirigeant du gouvernement. Nous ne savons pas si le juge consultait de la documentation ou d’autre information concernant chaque prisonnier. On pourrait faire valoir que le processus tel que décrit était superficiel, mais il est clair que même si les allégations d’AI sont vraies, il y avait là une forme de processus judiciaire.

La suggestion d’Amnesty selon laquelle tous les prisonniers de Saydnaya sont condamnés est fausse. Amnesty cite un témoin qui explique à propos de la cour :« Le juge demande le nom du détenu et s’il a commis le crime. Selon que la réponse est oui ou non, il sera condamné. » Mais cette affirmation est contredite par un ancien prisonnier de Saydnaya qui est maintenant un réfugié en Suède. Dans ce reportage, l’ancien prisonnier dit que le juge « lui a demandé combien de soldats il avait tué. Quand il a répondu ‘aucun’, le juge l’a épargné. » Ceci est l’évidence qu’il y a un processus judiciaire de quelque sorte et qu’il y a des acquittements.

Le rapport d’Amnesty inclut des photographies satellites avec des légendes qui sont dénuées de sens ou erronées. Par exemple, comme le souligne le dissident syrien Nizar Nayyouf, la photo à la page 30 exposant un cimetière de martyrs est « stupide au-delà de toute expression ». La photo et la légende montrent que ce cimetière a doublé en taille. Cependant, cela ne prouve pas les pendaisons de prisonniers qui n’auraient jamais été enterrés dans un « cimetière de martyrs » réservé aux soldats de l’armée syrienne. Au contraire, cela confirme le fait qu’Amnesty international ignore par ailleurs : des soldats syriens sont morts en grand nombre.

Le rapport d’Amnesty revendique à tort – basé sur des données fournies par l’un des groupes recherchant l’intervention de l’OTAN – que « les victimes sont massivement des civils ordinaires qui sont censés s’opposer au gouvernement ». Bien qu’il soit certainement vrai que des civils innocents sont parfois injustement arrêtés, comme cela se produit dans tous les pays, la suggestion que la prison de Saydnaya est remplie avec 95% de « civils ordinaires » est absurde. Amnesty international peut seulement faire cette affirmation sans affronter le ridicule parce qu’AI et d’autres organisations occidentales ont effectivement « disparu » de la réalité de la Syrie.

Des faits manquants

D’autres faits essentiels, complètement absents du rapport d’Amnesty, sont les suivants :

Le roi Salman d’Arabie saoudite et son entourage arrivent pour accueillir le président Barack Obama et la première dame Michelle Obama à l’aéroport international de King Khalid à Riyadh, en Arabie saoudite, le 27 janvier 2015. (Photo officielle de la Maison-Blanche par Pete Sousa)
  • Les puissances occidentales et les monarchies du Golfe ont dépensé des milliards de dollars annuellement depuis 2011 pour recruter, financer, entraîner, armer et soutenir au moyen d’une propagande sophistiquée une violente campagne pour renverser le gouvernement syrien.
  • Dans le cadre de cette opération, des dizaines de milliers de fanatiques étrangers ont envahi la Syrie et des dizaines de milliers de Syriens ont été radicalisés et payés par les monarchies wahhabites dans le Golfe pour renverser le gouvernement.
  • Plus de 100 000 soldats de l’Armée syrienne et de la Défense nationale ont été tués en défendant leur pays. La plupart de cette information publique est toujours ignorée par Amnesty international et les autres médias principaux dans l’Occident. Cette opération de « changement de régime » s’est accompagnée d’une distorsion massive et d’un camouflage de la réalité.
  • Sans fournir de preuve, Amnesty international accuse le plus haut dirigeant religieux sunnite en Syrie, le grand mufti Ahmad Badreddin Hassoun, d’autoriser l’exécution de « civils ordinaires ». Alors que le grand mufti est une victime personnelle de la violence de la guerre – son fils a été assassiné par des terroristes près d’Alep –, il a constamment appelé à la réconciliation. Après le meurtre de son fils, le grand mufti Hassoun a prononcé un discours éloquent exprimant le pardon pour les meurtriers et demandant la fin de la violence.

 
Qu’est-ce que cela dit, à propos d’Amnesty international, en ce qu’elle porte des accusations personnelles spécifiques contre des personnes qui ont personnellement souffert, ne fournissant aucune preuve de culpabilité ?

Dans le rapport, Amnesty utilise des accusations sensationnelles et émotionnelles à la place de preuves factuelles. Le titre du rapport est : « Abattoir humain ». Et qu’est-ce qui accompagne un « abattoir » ? Un frigo à viande. Ainsi, le rapport utilise l’expression « frigo à viande » en sept instances séparées, vraisemblablement pour faire en sorte de renforcer la métaphore centrale d’un abattoir.

Même la citation d’ouverture du rapport est hyperbolique : Saydnaya est la fin de la vie – la fin de l’humanité. Le rapport offre un contraste marqué avec la recherche objective fondée sur des faits et l’investigation ; il semble conçu pour manipuler les émotions et, ainsi, créer un nouveau soutien public en Occident pour une nouvelle escalade de la guerre.

Pourtant, les accusations d’Amnesty international selon lesquelles le gouvernement syrien applique une politique d’ « extermination » sont contredites par le fait que la vaste majorité de Syriens préfère vivre dans des zones contrôlées par le gouvernement. Quand les « rebelles » ont finalement été éconduits d’Alep-Est en décembre 2016, 90% des civils se sont précipités dans des zones sous contrôle gouvernemental.

Ces derniers jours, des civils de la province de Lattaquié qui avaient été emprisonnés par des terroristes au cours des trois dernières années ont été libérés dans le cadre d’un échange de prisonniers. [Cette vidéo montre le président syrien Bachar Al-Assad et sa femme rencontrant certains civils.]

Une vidéo

Le rapport d’Amnesty est accompagné d’un dessin animé de propagande de trois minutes qui renforce le récit selon lequel des civils syriens qui protestent pacifiquement sont emprisonnés et exécutés. En écho avec le thème du rapport, l’animation s’intitule : « Prison de Saydnaya : abattoir humain ». Amnesty international semble nier qu’il y a des dizaines de milliers d’extrémistes violents en Syrie, déclenchant des voitures piégées, lançant des mortiers et attaquant par ailleurs des zones civiles chaque jour.

Le journaliste James Foley peu de temps avant qu’il ne soit exécuté par un agent de l’État islamique en août 2014 quelque part en Syrie.

Compte tenu de la crise nationale – avec autant de djihadistes violents à confronter – il est improbable que la sécurité syrienne ou des autorités de la prison gaspillent des ressources sur des civils non violents, même si cela ne garantit pas que le gouvernement syrien a les mains propres non plus. Des erreurs et abus doivent se produire dans cette guerre comme dans toutes les autres.

Mais le rapport d’AI ressemble davantage à la propagande qui a entouré le conflit syrien depuis le début, étant pauvrement équilibré et rappelant la « gestion de la perception » utilisée pour justifier l’invasion étasunienne de l’Irak en 2003 et l’assaut de l’Occident en Libye en 2011. L’hyperbole d’AI est aussi contredite par le fait que la Syrie a plusieurs partis d’opposition qui se disputent des sièges à l’Assemblée nationale et qui font ouvertement campagne pour le soutien public tant à la droite qu’à la gauche du parti Baas.

L’affirmation d’Amnesty selon laquelle les autorités syriennes répriment brutalement les protestations pacifiques ignore davantage le processus de réconciliation syrienne. Au cours des dernières années, des militants armés de l’opposition ont été encouragés à déposer leurs armes et à rejoindre pacifiquement la société, un programme largement non signalé dans les médias occidentaux parce qu’il contredit le récit du « chapeau noir«  du gouvernement syrien. [Un exemple récent est rapporté ici.]

Le rapport d’Amnesty cite les photographies « César » comme des preuves à l’appui de ses accusations d’« abattoir », mais ignore le fait que presque la moitié de ces photographies démontre le contraire de ce qui est revendiqué. Les « photographies César » largement publicisées étaient un canular financé par le Qatar pour saboter les négociations de Genève de 2014 comme documenté ici.

Alors que le rapport d’Amnesty porte plusieurs accusations contre le gouvernement syrien, AI ignore la violation de la souveraineté syrienne effectuée par les pays occidentaux et du Golfe. Il est curieux que de grosses ONG comme Amnesty international focalisent sur des violations des « droits humains » et de« droit humanitaire », mais qu’elles ignorent le crime d’agression, aussi appelé guerre contre la paix.

Selon le tribunal de Nuremberg, l’agression est « le crime international suprême, différant seulement des autres crimes de guerre en ce qu’il contient en lui-même le mal cumulé de l’ensemble ». L’ex-ministre nicaraguayen et ancien président de l’assemblée générale des Nations Unies, le père Miguel D’Escoto, est quelqu’un qui devrait savoir. Il dit : « Ce que le gouvernement des États-Unis fait en Syrie équivaut à une guerre d’agression, laquelle, selon le tribunal de Nuremberg, est le pire crime qu’un État puisse commettre contre un autre État. » Amnesty international ignore cette réalité.

Formation et contexte

Nicolette Waldman (Boehland) est la co-auteure de ce rapport d’Amnesty international, et elle a été interviewée sans critique dans DemocracyNow, le 9 février. La formation et les œuvres antérieures de Waldman révèlent les interconnexions entre les « think tanks » influents de Washington et les fondations de milliardaires qui financent des « organisations non gouvernementales » – ONG – déclarant être indépendantes, mais qui ne le sont pas dans les faits.

Waldman a précédemment travaillé pour le « Centre pour les civils en conflit » dirigé par des responsables comme l’Open Society de Georges Soros, le Human Rights Watch financé par Soros, Blackrock Solutions et le Centre pour une nouvelle sécurité américaine (CNAS).

Le milliardaire spéculateur de devises George Soros. (Crédit photographique : georgesoros.com)

Le CNAS peut être l’indication la plus significative d’une orientation politique depuis qu’il est dirigé par Michele Flournoy qui était pressentie pour devenir secrétaire à la Défense si Hillary Clinton avait gagné l’élection. Le CNAS a été un moteur principal derrière les plans néoconservateurs et interventionnistes libéraux visant à intensifier la guerre en Syrie. Alors que les travaux passés ou les associations ne définissent pas toujours les travaux nouveaux ou futurs, dans ce cas-ci, les accusations sensationnelles et douteuses semblent s’aligner sur ces objectifs politiques. [L’Open Society de George Soros a aussi fourni des fonds à Amnesty international.]

Alors que faire du nouveau rapport d’Amnesty international ? L’organisation jadis grandement respectée s’est, dans un passé récent, laissée utiliser comme outil de propagande pour justifier l’agression occidentale contre l’Irak et la Libye, ce qui semble être le rôle qu’AI joue présentement en Syrie.

Le rapport d’Amnesty international est un mélange d’accusations sur ouï-dire et de sensationnalisme dans la lignée des thèmes de propagande occidentale qui ont entouré la guerre syrienne dès le départ. En raison de la réputation non méritée d’Amnesty pour son indépendance et son exactitude, le rapport a été repris et diffusé largement. Les organes de presse des médias libéraux supposément progressistes se sont joints de concert pour faire écho aux accusations douteuses.

Peu ou pas de scepticisme s’applique lorsque la cible est le gouvernement syrien, qui a fait face à des années d’agression parrainées par l’étranger. Si ce rapport justifie une nouvelle escalade du conflit, comme Amnesty international semble le vouloir, le groupe va à nouveau servir à rationaliser l’agression occidentale en Syrie, comme il l’a fait en Irak et en Libye.

Rick Sterling est un journaliste d’investigation basé dans la région de la baie de San Francisco.

Traduit par Julie, relu par Catherine pour le Saker francophone

Source : http://lesakerfrancophone.fr/amnesty-international-attise-la-guerre-en-syrie

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-16993http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_192824_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 18:28:24 +0000[Vidéo importante] Gabriel Galice : “Les Américains ont un plan qui est de remodeler le Moyen-Orient”

http://www.les-crises.fr/video-gabriel-galice-les-americains-ont-un-plan-qui-est-de-remodeler-le-moyen-orient/

Notez bien ces trois dates : 2003 ! 2006 ! 2011 !


Gabriel Galice : "Les Américains ont un plan… par les-crises

Je pose cette question : qui, dans les médias français, à part Olivier Berruyer, donne la parole à ce Gabriel Galice (que je découvre là), qui ? Olivier est un service public à lui tout seul.

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-16992http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_192542_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 18:25:42 +0000Le Washington Post promeut scandaleusement une liste noire maccarthyste fournie par un nouveau groupe obscur, par Glenn Greenwald :

http://www.les-crises.fr/le-washington-post-promeut-scandaleusement-une-liste-noire-maccarthyste-fournie-par-un-nouveau-groupe-obscur-par-glenn-greenwald/

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-16991http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_192448_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 18:24:48 +0000

[C’est pareil outre-atlantique !]
Le Washington Post coupable de “fausses informations”, par Robert Parry

http://www.les-crises.fr/le-washington-post-coupable-de-fausses-informations-par-robert-parry/

Source : Consortium News, le 27/11/2016

Exclusif : Selon Robert Parry, le thème des “fausses informations” a tellement captivé le Washington Post et les médias américains qu’ils s’abaissent à des calomnies maccarthistes contre les publications qui ne sont pas en concordance avec la ligne de propagande du département d’État.

Par Robert Parry

L’hystérie des principaux médias américains sur les “fausses informations” a atteint son paroxysme logique (ou illogique) : une liste noire, à la McCarthy, de journalistes honnêtes qui montrent simplement leur scepticisme professionnel vis à vis des autorités, ce qui inclut les déclarations des dirigeants américains comme ce qui est écrit dans The Washington Post et le New York Times.

Apparemment, se montrer sceptique vous expose maintenant à être traité de diffuseur de “propagande russe”, d’”idiot utile” ou de quelque autre immonde qualification rappelant la Guerre froide. Maintenant que nous sommes entrés dans une nouvelle Guerre froide, je suppose qu’il est logique de s’attendre à un nouveau maccarthysme.

L'avocat Roy Cohn (à droite) avec le sénateur Joseph McCarthy.

L’avocat Roy Cohn (à droite) avec le sénateur Joseph McCarthy.

À mon retour d’un voyage de Thanksgiving à Philadelphie samedi, j’ai appris que Consortiumnews.com, site d’investigation qui, au cours de ses 21 ans d’existence, a mis à mal des “groupes de réflexion” indélicats, tant Républicains que Démocrates ou d’autres obédiences, figurait parmi les quelques 200 sites Internet diffusant ce qu’un certain site web anonyme, PropOrNot, considère être de la « propagande russe ».

J’aurais normalement ignoré de telles inepties mais elles ont été révélées par le Washington Post, qui a considéré ces “chercheurs indépendants” non cités comme des experts pointus qui ont traqué le fonctionnement  de la propagande russe et en ont dressé la liste noire.

Et je ne plaisante pas quand je dis que ces néo-maccarthistes ne sont pas nommés. L’article publié par Craig Timberg jeudi dernier décrit simplement PropOrNot comme “un groupe non partisan de chercheurs ayant des connaissances en politique étrangère, et dans les domaines militaires et technologiques [qui] prévoyait de publier ses propres résultats vendredi, montrant la portée surprenante et l’efficacité des campagnes de propagande russes.”

Le Post a accordé au groupe et à ses dirigeants l’anonymat pour diffamer les journalistes qui ne suivent pas à la lettre les déclarations officielles du Département d’État ou quelque autre source irréprochable quant aux vérités qui-ne-peuvent-être-remises-en-cause. Le Post a même publié une citation “aveugle” (ou non attribuée) du dirigeant de ce site ténébreux, que voici :

“La façon dont cet appareil de propagande a soutenu [Donald] Trump équivalait à l’achat d’une quantité énorme de publicité,” a déclaré le directeur exécutif de PropOrNot, qui a parlé sous condition d’anonymat pour éviter d’être ciblé par les légions de hackers russes.”

Le Mesquin Washington Post

En tant que journaliste professionnel depuis plus de quatre décennies, il est difficile pour moi de comprendre comment un journal soi-disant réputé comme The Washington Post aurait permis à un personnage anonyme d’attaquer le patriotisme des journalistes américains tout en cachant le nom de la personne derrière l’excuse ridicule qu’il ou elle pourrait être ciblé(e) par des pirates.

Les bureaux du Washington Post (Crédit photo: Daniel X. O'Neil)

Les bureaux du Washington Post (Crédit photo: Daniel X. O’Neil)

En 1985, alors que j’étais journaliste d’investigation pour The Associated Press et que j’étais le premier à exposer la fonction secrète d’Oliver North à la Maison-Blanche pour soutenir des rebelles Contra au Nicaragua, j’ai reçu quelques critiques pour avoir utilisé le nom de North parce qu’il prétendait qu’il aurait pu être ciblé par des assassins – bien qu’il ne fut pas officiellement un agent secret (son nom et son titre figuraient dans l’annuaire de la Maison-Blanche, par exemple).

Donc, aussi stupides et infondées que puissent être les inquiétudes de North – et The Washington Post m’a ensuite suivi en publiant le nom de North – ses inquiétudes, au moins, portaient sur sa sécurité personnelle. Mais maintenant, nous avons The Post qui traite d’une prétendue étude de soi-disant “chercheurs indépendants” comme ayant besoin de la protection de l’anonymat pour permettre au Directeur exécutif du site web d’exposer les calomnies de ce groupe sans donner son nom.

Dans ce cas, comment le public est-il supposé juger les diffamations ? Et déterminer si ces chercheurs sont effectivement « indépendants » ou sont financés par un vrai réseau de propagande, comme ceux financés par le National Endowment for Democracy ou USAID ou par le spéculateur financier George Soros, voire par le groupe de réflexion d’un complexe militaro-industriel ?

En effet, ce site web promu par le Post n’utilise-t-il pas l’essence même des “fausses informations” à la McCarthy : faire de vagues accusations et imposer la culpabilité par association, suggérant que tous les sites web sur sa liste sont soit des traitres ou des idiots utiles [propagandistes sans le savoir, NdT] ?

Alors que le Post ne semble pas se soucier de l’équité concernant les quelques 200 sites web soumis à ce maccarthysme, l’opération de diffamation ne présente même pas la preuve que quelqu’un fasse partie de cette grande conspiration de propagande russe. Le site PropOrNot admet que les critères de son « analyse » sont « comportementaux » et non probants.

En d’autres termes, l’évaluation repose sur la question de savoir si ce groupe anonyme n’aime pas qu’un journaliste remette en question la ligne de propagande du Département d’État ou fournisse des informations qui ne conviennent pas au récit de l’OTAN sur un sujet qui implique également la Russie, l’Ukraine, la Syrie ou tout autre point chaud international.

Pourtant, vous et d’autres journalistes sont dépeints comme des officiers de renseignement russes actifs ou alors “ils agissent, au mieux, comme de bons « idiots utiles » des services de renseignement russes et sont dignes d’un examen plus approfondi, » selon PropOrNot.

Une calomnie issue de la Guerre froide

Comme l’a reconnu le Post dans son article, l’expression « idiot utile » ou « imbécile utile » vient de l’ancienne Guerre froide – quand les journalistes et les citoyens qui ne suivaient pas la propagande de Washington étaient tellement stigmatisés. Qu’une locution aussi grotesque et péjorative ait été utilisée dans cette étude soi-disant “indépendante” aurait dû être un avertissement à tout journal professionnel pour jeter le rapport à la poubelle. Au lieu de cela, le Washington Post l’a accepté comme parole d’évangile.

Sergey V. Lavrov, Ministre russe des Affaires étrangères, s'adresse à l'Assemblée Générale des Nations Unies le 23 septembre 2016 (Photo ONU)

Sergey V. Lavrov, Ministre russe des Affaires étrangères, s’adresse à l’Assemblée Générale des Nations Unies le 23 septembre 2016 (Photo ONU)

Ce qui est encore plus remarquable dans cette “étude” bizarre, c’est qu’elle regroupe une grande variété de groupes politiques, idéologiques et journalistiques divers, y compris certains des meilleurs sites de journalisme indépendant sur Internet, tels que Counterpunch, Truthdig, Naked Capitalism, Zero Hedge, Truth-out, WikiLeaks et – je le suggère humblement – Consortiumnews.

De plus, ni la vérité ni le journalisme factuel ne semblent être impliqués dans cette “analyse”. Personne de ce site web ou du Washington Post ne m’a contacté au sujet de prétendues inexactitudes ou « propagande » dans les histoires de Consortiumnews.

De toute évidence, il y a eu des moments où nous avons contesté les “faits” tels que revendiqués par le gouvernement des États-Unis et le Post, y compris leurs affirmations de 2002-03 sur la fiction des armes de destruction massive en Irak. (À l’époque, nous étions dénoncés par les fans de George W. Bush comme des « apologistes de Saddam ».)

Nous avons également cité des cas de désaccord à l’intérieur de la communauté des services de renseignement des États-Unis au sujet d’autres “groupes de réflexion” qui étaient pressés d’agir par le Département d’État et les principaux médias d’information des États-Unis, comme par exemple les doutes internes de la CIA au sujet de qui était responsable de l’attaque au gaz sarin du 21 août 2013 à l’extérieur de Damas, en Syrie.

Consortiumnews a également cité des révélations enfouies profondément dans les articles du Post et du New York Times sur le rôle important des néonazis et d’autres milices ultra-nationalistes dans le putsch qui a renversé le Président élu de l’Ukraine Viktor Ianoukovitch le 22 février 2014 et dans la guerre civile qui en a résulté.

Je suppose que les lecteurs sont censés ignorer ces rafales occasionnelles d’honnêteté d’un journaliste de terrain qui se sent obligé de mentionner les swastikas et autres symboles nazis décorant les chambres et les uniformes de ces « combattants de la liberté » soutenus par les États-Unis – bien que le journaliste et les rédacteurs en chef sachent assez bien coller ces références vers la fin des récits que peu de gens sont susceptibles de lire. Notre “culpabilité de propagande” est que nous lisons la fin de ces articles et mettons en évidence ces développements intéressants.

Symboles nazis sur les casques portés par les membres du bataillon Azov d'Ukraine, (tels qu'ils ont été filmés par une équipe de cinéma norvégienne et montrés à la télévision allemande)

Symboles nazis sur les casques portés par les membres du bataillon Azov d’Ukraine, (tels qu’ils ont été filmés par une équipe de cinéma norvégienne et montrés à la télévision allemande)

Puis, il y a des moments où Consortiumnews a parlé de ces aveux occasionnels à propos des néonazis et les a comparés aux références courantes positives concernant ces mêmes néonazis. Par exemple, le Times lui-même comportait au moins une brève référence à cette réalité néo-nazie, bien qu’il l’ait enfouie au fond d’un article (le 10 août 2014, un article du Times mentionnait le bataillon néo-nazi Azov dans les trois derniers paragraphes d’un long article sur un autre sujet).

“Les combats pour Donetsk ont pris un caractère mortel : l’armée régulière bombarde les positions séparatistes de loin, s’ensuivent alors des assauts chaotiques et violents de la part d’une demi-douzaine de groupes paramilitaires qui entourent Donetsk et veulent plonger dans le combat urbain,” rapporte le Times.

“Les responsables de Kiev disent que les milices et l’armée coordonnent leurs actions, mais les milices, qui comptent environ 7000 combattants, sont en colère et, parfois, incontrôlables. L’une d’entre elles, connue comme faisant partie d’Azov, a participé à la prise du village de Marinka et agite un drapeau portant un symbole néonazi ressemblant à une Swastika. “[Voir Consortiumnews.com “NYT Discovers Ukraine’s Neo-Nazis at War.”]

Plus tard, cependant, le Times a publié un article sur la défense par le gouvernement ukrainien du port de Marioupol contre les rebelles ethniques russes, et le bataillon Azov a été considéré comme le dernier bastion de la civilisation luttant contre les barbares à leur porte. De façon remarquable, l’article a laissé de côté toutes les références aux Swastikas nazis du bataillon Azov. [Voir Consortiumnews.com “NYT Whites Out Ukraine’s Brown Shirts.”]

C’est cette exposition des distorsions de la réalité ukrainienne par les médias américains qui a permis à Consortiumnews de gagner sa place dans cette liste étrange de propagateurs volontaires de « propagande russe » et d’ »idiots utiles ».

Les “fausses informations” du Washington Post

On peut également noter que Consortiumnews a, à plusieurs reprises, fait remarquer que le Washington Post a faussement déclaré comme état de fait que l’Irak cachait des armes de destruction massive ; mais les rédacteurs ayant approuvé la propagande du Département d’État, qui mena 4500 soldats américains et des centaines de milliers d’Irakiens à la mort, n’ont jamais fait face à leurs responsabilités. [Voir Consortiumnews.com “A Media Unmoored from Facts.”]

Fred Hiatt, rédacteur de la page éditoriale du Washington Post, qui a publié comme un fait avéré que l'Irak cachait des stocks d'ADM.

Fred Hiatt, rédacteur de la page éditoriale du Washington Post, qui a publié comme un fait avéré que l’Irak cachait des stocks d’ADM.

Ironiquement, il faut aussi noter que, samedi, le New York Times, qui a également fustigé le thème des “fausses informations”, a publié un article relativement responsable révélant comment un important site web de “fausses informations” n’était pas du tout lié à la Russie mais bien à l’effort entrepreneurial d’un étudiant géorgien sans emploi qui utilisait un site web à Tbilissi pour gagner de l’argent en faisant la promotion d’histoires pro-Trump, vraies ou fausses d’ailleurs.

Le propriétaire du site web, Beqa Latsabidse, âgé de 22 ans, a déclaré qu’il avait d’abord essayé de promouvoir des histoires favorables à Hillary Clinton, mais que cela s’était révélé non rentable, donc il avait retourné sa veste en publiant des articles anti-Clinton et pro-Trump, vrais ou non.

L’article de première page du Times a révélé ce qui se passe – les entrepreneurs qui veulent gagner de l’argent ont colporté des “informations” pro-Trump parce que ce sont elles qui obtiennent des clics et donc les dollars publicitaires. Ce comportement n’incrimine pas Consortiumnews ou tout autre site web indépendant qui défie la propagande du Département d’État. (Consortiumnews s’appuie sur les dons des lecteurs et de certaines ventes de livres pour faire face à son modeste budget de 200 000 $ par an.)

Fusionner ces deux groupes – sites à but lucratif ne se souciant pas de la vérité et sites de journalisme honnête montrant le scepticisme professionnel envers la propagande du gouvernement, quelle que soit sa source – est une sorte d’exemple classique de « fausses informations » encore que dans ce cas le mystérieux site web PropOrNot et The Washington Post vendent de la désinformation.

Le journaliste d’investigation Robert Parry a publié bon nombre d’articles pour The Associated Press et Newsweek dans les années 1980 à l’époque de l’Irangate [appelé aussi Iran-Contra, NdT].

Source : Consortium News, le 27/11/2016

Traduit par les lecteurs du site http://www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

http://www.les-crises.fr/le-washington-post-coupable-de-fausses-informations-par-robert-parry/

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-16990http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_192311_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 18:23:11 +0000[Nouvelle pub Décodex] Adrien Saumier, porte-parole diffamatoire de Rudy Reichstadt (Voilà pourquoi j’ai besoin de vous)

http://www.les-crises.fr/nouvelle-pub-decodex-adrien-saumier-porte-parole-de-rudy-reichstadt/

]]>
Commentaires sur Olivier Berruyer : « APPEL AUX DONS : J’ai VRAIMENT besoin de vous pour défendre ce blog ! » (les-crises.fr) par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4717#comment-16989http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_191936_Commentaires_sur_Olivier_Berruyer_____APPEL_AUX_DONS___J_rsquo_ai_VRAIMENT_besoin_de_vous_pour_defendre_ce_blog______les-crises.fr__par_etienneMon, 20 Feb 2017 18:19:36 +0000Complotisme et post-vérité, par François-Bernard Huyghe

Olivier Berruyer : « À la différence de la plupart des clowns autoproclamés “experts es complotisme”, François-Bernard Huyghe est un des grands spécialistes français de la chose, et d’une probité morale exemplaire, comme il l’a montré durant la guerre d’Irak en 2003. »

___________

François-Bernard Huyghe, 25-12-2016 :

« Qui ne dénonce le complotisme ? L’auteur de ces lignes lui a consacré des articles depuis longtemps, démarche qui ne prétend nullement être originale. Donc le complotisme, c’est mal, c’est sot, et c’est surtout le délire de l’autre (car nous, n’est-ce pas, nous sommes critiques mais pas paranoïaques…). Certes.

Le problème est que les thèses complotistes gagnent ce dont témoignent aussi bien les sondages officiels que les tests que chacun peut faire dans son entourage ou sur les réseaux sociaux. Si bien que complotiste est devenu une catégorie commode qui sert à disqualifier le discours présumé populiste, djihadiste, poutinien, anti-système, etc. Ou un moyen de clore le bec à un opposant dans un débat télévisé.

Que peut-on réellement reprocher au théories du complot ? Ils nous semble qu’elles pèchent par trois aspects (d’ailleurs inhérent à leur caractère globalisant) :

Faute méthodologique. Les complotistes appliquent un double standard. Dans le discours officiel, ou dans l’information des mass médias, ils trouvent tout bizarre : drôles de coïncidences, choses qui servent trop les intérêts de X pour tomber par hasard, contradictions dans les faits ou les probabilités, syllogismes et imprécisions des experts interrogés, sources suspectes et engagées, etc. Sur ce point les complotistes ont raison : il ne faut rien tenir pour assuré de ce que l’on vous dit et vérifier, confronter, analyser… Les choses se gâtent quand ils n’appliquent plus du tout les mêmes critères à leurs propres théories alternatives : un photo floue, une vague déclaration d’un expert supposé, et, hop, on conclut que l’autre explication (par le pouvoir des Illuminati, les ordres d’un groupe de financier, ou les manœuvres de la CIA…) est, elle, avérée…

Faute philosophique pour ne pas dire métaphysique : croire que le réel est si rationnel que tout est intentionnel. Imaginer qu’il y a un lieu unique et caché du pouvoir. Attribuer à une poignée d’hommes la capacité de tromper et de manœuvrer le reste du monde, sans se faire prendre (sauf par quelques esprits lucides qui décryptent) et surtout sans se tromper, se contredire ou jamais échouer. Or le pouvoir (et a fortiori une sorte de pouvoir suprême) n’est pas un logiciel que l’on fait fonctionner avec un bouton depuis un poste de commandement unique. Le pouvoir est la résultante de rapports multiples et complexes entre des centres dispersés (d’autorité, d’influence, de contrainte, etc.). Et la caractéristique des plans machiavéliens (car il y en a de vrais) est de souvent échouer à cause de la friction ou du brouillard du réel, et surtout du fait de l’imperfection humaine. Ces serait trop simple. Et peut-être trop beau : il suffirait de s’emparer de ce centre du pouvoir pour libérer les hommes.

Faute psychologique. Le complotisme tend à tout réduire à la lutte de deux représentations du réel. La fausse, celle qu’imposeraient les puissants avec leurs complices, les médias, par exemple, et la vraie à laquelle seuls peuvent atteindre les esprits les plus affutés. Ou plutôt, l’erreur des complotistes est de croire a) que presque tout le monde adhère sans hésitation ni recul au discours idéologique et trompeur et b) qu’il suffirait de l’exposer en pleine lumière ce qui était dissimulé pour convaincre et libérer. Affaire de secret à lever, en somme.

Mais si donc il faut lutter contre le complotisme et les dommages qu’il fait sur les esprits de nos contemporains, encore faut-il le faire de façon non complotiste, et sans reproduire en miroir ses défauts.

Confusionisme : le complotisme est une théorie, donc une grille qui prétend donner une cohérence apparente à des des événements passés et surtout à venir ; il explique (beaucoup trop d’ailleurs) et cette explication doit être jugé ou vraie ou fausse en fonction des faits. Elle doit surtout être évaluée en fonction des événements qui permettent de la réfuter. Par exemple la thèse selon laquelle le gouvernement du pays X est infiltré par les services du pays Y, est réfutée par le fait que gouvernement X prend des mesures défavorables au pays Y. Mais le complotisme ne s’appuie pas obligatoirement sur des faits imaginaires ou sur des mensonges flagrants. Démontrer que les partisans, d’un camp dans une guerre ou une élection par exemple, font de la propagande, s’appuient sur des documents truqués ou douteux, ou sont prêts à croire n’importe quoi sur leurs adversaires, c’est juste rappeler que la nature humaine est constante ou que l’idéologie existe.

Méta-complotisme ou complotisme au carré. Même en prenant “complotisme” au sens le plus large, c’est-à-dire comme la conviction vague que tout est de la faute de… – de la finance, des services impérialistes, d’une poignée d’hommes se coordonnant secrètement, rayez la mention inutile-, il ne faut pas attribuer aux dits complotistes des pouvoirs imaginaires, ce serait reproduire leurs pires défauts. Ainsi l’idée que les service russes aient pu truquer l’élection américaine, en aidant Wikileaks à accéder à des mails privés du camp Clinton, est d’une niaiserie qui fait presque regretter les fines analyses des macarthystes pendant la guerre froide. Pas de causalité diabolique, svp.

Auto-légitimation idéologique. Voir des complotistes, des intoxicateurs ou des paranoïaques derrière chaque mouvement d’opinion anti-système, réduire la critique à la jobardise, et l’opposition des valeurs à l’effet de la désinformation, c’est s’accorder à bon compte le monopole de la réalité et de la raison. Il n’y aurait pas d’alternative aux interprétations dominantes sauf à se faire manipuler par des délirants. Or cette façon de distinguer un parti de la vérité et un parti de l’irrationnel équivaut à dire qu’il n’y a qu’une interprétation – ou des variations rationnellement admissibles – et que l’adversaire ne peut agir que par sottise ou méchanceté. Donc c’est la meilleure manière de ne rien comprendre au fait pourtant aveuglant que, si des millions de gens croient aux explications “alternatives”, c’est que le discours des élites ou des médias que l’on aurait autrefois dit dominants se heurte au scepticisme de masse croissant. S’il y a tant gens qui vivent dans la post-vérité, comme disent avec mépris les médias anglo-saxons c’est parce que les dispositifs d’information qui, par leur omniprésence, leur technicité et leur ampleur devraient nous garantir une vision de la réalité sous tous ses angles, fonctionnent de façon postdémocratique. Si bien que la cacophonie délirante des révélateurs de secrets en lignes et interprètes des plans secret ne fait sans doute qu’offrir une image inversée de l’unanimité de ceux d’en haut. »

François-Bernard Huyghe, 25-12-2016.

http://www.les-crises.fr/complotisme-et-post-verite-par-francois-bernard-huyghe/

]]>
Commentaires sur Liberté d’expression, un bon sujet pour vos prochains ateliers constituants, présenté par Normand Baillargeon par Aquablue03http://chouard.org/blog/?p=4683#comment-16988http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_013748_Commentaires_sur_Liberte_d_rsquo_expression__un_bon_sujet_pour_vos_prochains_ateliers_constituants__presente_par_Normand_Baillargeon_par_Aquablue03Mon, 20 Feb 2017 00:37:48 +0000Pour la liberté d’expression dans les milieux étudiants et autres , des locaux indépendants , gratuits , chauffés , agencés correctement et suffisamment grands devraient être fournis par les municipalités ! L’affichage devrait être prévenu , apposé , et préservé sans préférence de thèmes , et même si on est tenté d’arracher , respecter .

]]>
Commentaires sur Liberté d’expression, un bon sujet pour vos prochains ateliers constituants, présenté par Normand Baillargeon par Aquablue03http://chouard.org/blog/?p=4683#comment-16987http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_012633_Commentaires_sur_Liberte_d_rsquo_expression__un_bon_sujet_pour_vos_prochains_ateliers_constituants__presente_par_Normand_Baillargeon_par_Aquablue03Mon, 20 Feb 2017 00:26:33 +0000Celle sur la façon de retourner la vie de qqu’un sans son consentement bien sûr est une méfiance sur les réseaux quels qu’ils soient à appliquer avec rigueur , sauf peut-être si on parle d’un gros rhume !

Heureuse de voir que les enfants du Québec ont bien accepté les nouveaux arrivants ! Là , on peut mettre les oeufs dans le même panier !

]]>
Commentaires sur Liberté d’expression, un bon sujet pour vos prochains ateliers constituants, présenté par Normand Baillargeon par Aquablue03http://chouard.org/blog/?p=4683#comment-16986http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170220_011554_Commentaires_sur_Liberte_d_rsquo_expression__un_bon_sujet_pour_vos_prochains_ateliers_constituants__presente_par_Normand_Baillargeon_par_Aquablue03Mon, 20 Feb 2017 00:15:54 +0000Dans ces vidéos on fait état de comportements nouveaux face à la liberté sexuelle actuelle des jeunes en particulier avec une tendance à s’étendre sur une génération plus adulte ! Maintenant , on couche d’abord et on cause après . On ne fait connaissance qu’au travers d’addictions plus ou moins graves dans le prolongement de la dépendance ! Remarquer que dans les années cinématographiques antérieures de plusieurs décennies et jusqu’à maintenant , les soirées qui finissaient au lit se précédaient presque toujours d’une invitation à un dernier verre ! Les jeunes ont perdu ou plutôt pas trouvé les étapes d’une éducation sexuelle qui consiste à se renseigner sur la personne qui les intéresse ! Un malaise chez nos jeunes d’aujourd’hui qui n’assument pas leur manière d’exprimer leurs sentiments ! Cela donne des grossesses non désirées des deux côtés !
Une gageure pour vingt ans si le couple décide de garder l’enfant ou dans le pire des cas des soucis pour sa survie !

]]>
Commentaires sur [Pourriture politicienne aggravée] Les « élus » s’auto-amnistient en douce, en réduisant fortement leurs propres délais privilégiés de prescription pénale ; et, en même temps, ces gredins hors contrôle doublent les délais de prescription pour tous les autres citoyens ! par josshttp://chouard.org/blog/?p=4694#comment-16985http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170219_232437_Commentaires_sur__Pourriture_politicienne_aggravee__Les___elus___s_rsquo_auto-amnistient_en_douce__en_reduisant_fortement_leurs_propres_delais_privilegies_de_prescription_penale___et__en_meme_temps__ces_gredins_hors_controle_doublent_les_delais_de_prescription_pour_tous_les_autres_citoyens___par_jossSun, 19 Feb 2017 22:24:37 +0000Sur la notion de frontière ou clôture dans les systèmes autonomes (ex. le vivant ou la société) :

-Séparer et distinguer pour comprendre : nécessité de la frontière pour le modélisateur, mais aussi relier et rejoindre pour comprendre.
-Nécessité de voir la frontière comme un lieu fructueux d’échanges nécessaires à l’évolution du système.
-Se représenter un système comme un « tout » actif dans un plus grand «tout» (environnement). D’où la nécessité de tracer une frontière entre ce qu’il est et ce qu’il n’est pas.
-La frontière dépend (aussi) des finalités du modélisateur ! «Dis-moi les frontières que tu dessines dans ton environnement et je te dirai quels sont tes buts». Ex. la construction de l’Union Européenne !
-Ex. Notre système visuel est suffisamment autonome pour produire lui-même des visions qui ne correspondent pas au réel…L’exemple du cinéma : nous ne pouvons pas ne pas voir de mouvement, alors qu’il n’y en a pas…et que nous le savons !
-De l’enfant acquérant son autonomie…à l’autonomie des marchés financiers! L’autonomie (et l’intelligence) ne sont (donc) pas forcément de bonnes choses !
-Comment rendre hétéronome un système qui est « trop » autonome ? En l’empêchant de se clore sur lui-même: l’absence de frontière comme source d’hétéronomie…Ex: la construction de la soit-disant Union Européenne (sans frontière) qui empêche les pays membres d’être autonomes !
-Les frontières ne sont pas étanches, elles sont un lieu d’échanges. La clôture n’est pas fermeture. Un système fermé n’a pas de frontières (distinction entre clôture et fermeture).

]]>
Commentaires sur [Pourriture politicienne aggravée] Les « élus » s’auto-amnistient en douce, en réduisant fortement leurs propres délais privilégiés de prescription pénale ; et, en même temps, ces gredins hors contrôle doublent les délais de prescription pour tous les autres citoyens ! par etiennehttp://chouard.org/blog/?p=4694#comment-16984http://autoblog.plateforme-tests.gentilsvirus.org/chouard.org_blog_comments/index.php?20170219_232416_Commentaires_sur__Pourriture_politicienne_aggravee__Les___elus___s_rsquo_auto-amnistient_en_douce__en_reduisant_fortement_leurs_propres_delais_privilegies_de_prescription_penale___et__en_meme_temps__ces_gredins_hors_controle_doublent_les_delais_de_prescription_pour_tous_les_autres_citoyens___par_etienneSun, 19 Feb 2017 22:24:16 +0000