Autoblog de chouard.org/blog - commentaires

Ceci est l'autoblog de chouard.org/blog pour les commentaires des articles

Commentaires sur La devise des riches : « Je ne crains pas le ‘suffrage universel’ : les gens voteront comme on leur dira. » par etienne

Thu, 27 Apr 2017 21:23:12 +0000 - (source)

[Rappel 2012] :

Présidentielles : enquête sur l’incroyable opacité du vote électronique

« Ce n’est quasiment pas dit, et pourtant près de 1,5 million d’électeurs en France, soit deux fois la différence de voix entre Nicolas Sarkozy et François Hollande au premier tour de l’élection présidentielle, doivent utiliser une machine à voter électronique pour exprimer leur choix. Outre le fait que le vote électronique pose d’importants problèmes de contrôle du scrutin, qui est à la base de la transparence électorale, le ministère de l’intérieur refuse de communiquer la liste des bureaux de vote concernés, présents dans 64 communes. Enquête. »

Lire la suite :
http://www.numerama.com/magazine/22477-presidentielles-enquete-sur-l-incroyable-opacite-du-vote-electronique.html

Source : Numerama


Commentaires sur La devise des riches : « Je ne crains pas le ‘suffrage universel’ : les gens voteront comme on leur dira. » par joss

Thu, 27 Apr 2017 21:15:06 +0000 - (source)

Les Pinçon-Charlot analysent le cas Emmanuel Macron:
https://www.youtube.com/watch?v=ychwDoh5GIo


Commentaires sur La devise des riches : « Je ne crains pas le ‘suffrage universel’ : les gens voteront comme on leur dira. » par Berbère

Thu, 27 Apr 2017 21:02:33 +0000 - (source)

ho, il a osé…le vendeur de poudre à lessiver…
« pensez printemps, dash lave plus blanc, mes amis, il lave en même temps votre cerveau, c’est-y pas merveilleux 🙂
Merci qui? merci du c…


Commentaires sur La devise des riches : « Je ne crains pas le ‘suffrage universel’ : les gens voteront comme on leur dira. » par Pierre

Thu, 27 Apr 2017 20:08:52 +0000 - (source)

Je penses que cette élection a au moins pour mérité de nous reconnecter aux chiffres.

Quand on a une vidéo qui fait 1 million de vues, on se dit « Wouas c’est énorme ». Mais en réalité 1 million ce n’est rien, c’est 2% des inscrits.

On est peut-être 2 Millions à s’informer sérieusement de politique sur internet, mais ça ne représente guère que 4%. Dilués entre Melenchon, Asselineau, abstention, voire Le Pen, ça n’a strictement aucun impact sur le résultat.

Il faut bien se rendre comptes qu’il faut que l’on réveille non pas 1 ou 2 million, mais 20 millions de personnes!


Commentaires sur La devise des riches : « Je ne crains pas le ‘suffrage universel’ : les gens voteront comme on leur dira. » par etienne

Thu, 27 Apr 2017 19:58:43 +0000 - (source)

La démagogie avait besoin d’un corps, elle a choisi celui de Macron :


Commentaires sur La devise des riches : « Je ne crains pas le ‘suffrage universel’ : les gens voteront comme on leur dira. » par etienne

Thu, 27 Apr 2017 19:57:51 +0000 - (source)

Macron, outil de domination des patrons :

« L’ex-patronne du Medef Laurence Parisot se dit « prête » pour être Première ministre d’Emmanuel Macron »


http://lelab.europe1.fr/lex-patronne-du-medef-laurence-parisot-se-dit-prete-pour-etre-premiere-ministre-demmanuel-macron-3313124


Commentaires sur La devise des riches : « Je ne crains pas le ‘suffrage universel’ : les gens voteront comme on leur dira. » par BA

Thu, 27 Apr 2017 16:46:59 +0000 - (source)

En France, qu’est-ce que la nouvelle aristocratie ?

Réponse :

C’est la caste formée par les hommes politiques européistes, les grandes banques françaises, les grands patrons, les journalistes de la presse papier, les journalistes de la radio … et bien sûr les journalistes de la télévision.

Cette solidarité entre les membres de la nouvelle aristocratie se dévoile parfois, involontairement, devant les caméras de télévision.

Dernier exemple en date :

La journaliste Ruth Elkrief fait un check passionnel avec Emmanuel Macron sur BFM TV.

Une « rapide poignée de main » : le soir qui suit son intervention à l’usine de Whirlpool d’Arras, le mercredi 26 avril 2017, Emmanuel Macron tenait un meeting dans la ville même.

Surpris par le direct, Emmanuel Macron prend discrètement mais affectivement la main de Ruth Elkrief alors qu’il passe près des caméras.

//www.youtube.com/watch?v=6MkgJ9AJjVA


Commentaires sur La devise des riches : « Je ne crains pas le ‘suffrage universel’ : les gens voteront comme on leur dira. » par Parent Pierre

Thu, 27 Apr 2017 13:07:41 +0000 - (source)

//www.youtube.com/watch?v=vfTJ4vmIsO4


Commentaires sur La devise des riches : « Je ne crains pas le ‘suffrage universel’ : les gens voteront comme on leur dira. » par etienne

Thu, 27 Apr 2017 10:22:45 +0000 - (source)

Ana Sailland :

… J’avoue avoir encore eu quelque espoir …

Diabolique est cet art consommé qui permet à suffisamment d’espoir d’émerger pour inciter à voter, donc pour légitimer ceux qui sont propulsés plein pot, à coups de pieds occultes, financiers entre autres ; art qui règle les manettes de la connaissance, de l’indignation, de l’esprit de révolte, en les limitant en dessous du seuil critique qui provoquerait changement, afin qu’au final l’espoir soit vain :
l’espoir est nourri pour provoquer passion et participation, mais pas assez pour engendrer révolution légale.

Un jour, cependant, mais cette idée fait peut être partie du piège, un jour cependant, peut être une erreur de dosage des manettes sera-t-elle commise. … Et c’est par cette pensée qu’on se fera encore avoir …

Tout se passe au niveau de l’information, je veux dire des « grands médias », qui bombardent, et de manière souvent subliminale, en usant de mots ou locutions mis à l’envers, ou par l’allusion plus que par la démonstration.

Il faudrait la démocratie pour instituer l’information non truquée, mais il faudrait l’information non truquée pour impliquer l’exigence démocratique. Telle est, du moins dans l’un de ses aspect, la nature de la nasse.

C’est pourquoi est si importante l’information parallèle, virale, la pollinisation. La tâche est immense, telle que renouveler l’eau des océans en n’usant que d’une petite cuiller. Raison de plus pour le faire. Mais quelle inertie ………

Le drame, ou une partie du drame, réside dans le fait qu’en tout temps, des révolutionnaires éclairés qui d’une façon ou d’une autre renversent un système, se retrouvant dans la position des anciens maîtres, promptement adoptent leur usage. Si bien que seul un tsunami de conscience est susceptible de renouveler le monde sans immédiatement reproduire l’ancien monde. La conscience de quelques uns ne suffit pas, est nécessaire celle de tous.

C’est donc ça le job : produire un tsunami de conscience.
(Et à l’écart de ce projet, l’idée de squatter le système ou d’en utiliser les failles est bien maigre en espoir, preuve en est faite, une fois de plus)

(commentaire de l’indispensable Ana, sur Facebook)


Commentaires sur La devise des riches : « Je ne crains pas le ‘suffrage universel’ : les gens voteront comme on leur dira. » par BA

Thu, 27 Apr 2017 05:56:42 +0000 - (source)

1- La France d’en haut :

Dimanche soir, pour fêter la victoire d’Emmanuel Macron, trois banquiers de la banque Rothschild étaient au premier rang.

Lisez cet article du Canard Enchaîné :

Macron et ses groupies de la banque Rothschild.

Dimanche 23 avril, deux associés gérants de la banque d’affaires Rothschild, avec lesquels Emmanuel Macron a travaillé durant près de quatre ans (de septembre 2008 à mai 2012), se pressent au premier rang du QG du Parc des expositions, porte de Versailles, pour filmer avec leurs téléphones portables l’arrivée du vainqueur du premier tour.

Accompagné de Laurent Baril, star des fusions-acquisitions de la banque d’affaires, Olivier Pécoux, co-président du comité exécutif du groupe Rothschild & Co, est un brin gêné d’être repéré par une journaliste du Canard Enchaîné.

« Je suis ici incognito », insiste le bras droit de David de Rothschild, alors qu’il fait partie des récidivistes. Le 13 juillet 2016, Olivier Pécoux avait déjà assisté au premier meeting parisien d’Emmanuel Macron.

Ce 23 avril, Baril et Pécoux retrouvent un ancien camarade de la maison Rothschild : Lionel Zinsou, ex-conseiller de Laurent Fabius à Matignon et ex-premier Ministre du Bénin.

Les trois banquiers s’émerveillent à l’idée que Macron, qu’ils ont connu « bébé », puisse l’emporter. Il serait le second Rothschild, après Georges Pompidou, à gravir sous la Ve République les marches de l’Elysée.

L’Histoire – et les vraies gens – en marche …

Source : Le Canard Enchaîné, mercredi 26 avril, page 2.

2- La France d’en bas :

Chômage : catégorie A, B, C, D, E :

6 567 000 personnes inscrites à Pôle Emploi.

http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle_stj17emm.pdf


Powered by VroumVroumBlog 0.1.32 - RSS Feed
Download config articles